Recherche

Faire un don Parrainages Menu

ELEPHANTS LAKE

Ce refuge accueille les éléphants exploités dans l'industrie du teck, blessés ou orphelins à Myanmar

En mai 2017, QUATRE PATTES a mis en place un refuge pour éléphants à Myanmar. Les mesures d'interdiction des exportations et de restriction de la déforestation au Myanmar ont mis fin à l'emploi de 1 000 éléphants dans l’industrie du teck. Pour éviter que les animaux soient tués ou utilisés en tant qu'attractions touristiques, QUATRE PATTES a lancé la construction de l'un des plus grands refuges pour éléphants en Asie du Sud-Est. Situé dans la région de Bago sur une superficie de 17 000 hectares, le refuge ELEPHANTS LAKE regroupe des vétérinaires et experts chargés de s'occuper des éléphants qui étaient utilisés dans l'industrie du teck ainsi que les éléphants sauvages blessés ou orphelins et de les préparer à leur remise en liberté. Les premiers animaux intègreront le refuge fin 2018.

En Birmanie, environ 2 900 des 5 000 éléphants en activité appartiennent à des entreprises forestières publiques. Pendant des décennies, les animaux ont traversé les forêts birmanes pour aider les bûcherons à abattre et à transporter de lourds troncs d'arbre. L'introduction de règles environnementales strictes a fait reculé la demande en teck, laissant ainsi environ 1 000 éléphants au « chômage ».

« Cela semble difficile à croire, mais les éléphants n'ont plus aucune utilité pour leurs propriétaires et représentent un fardeau financier. Par conséquent, les animaux sont abattus ou vendus à l'industrie du tourisme. Les promenades à dos d'éléphant restent malheureusement une activité prisée par les vacanciers. Mais cette espèce en voie de disparition ne mérite ni la mort ni une reconversion professionnelle aussi cruelle. Construit dans la région de Bago, notre premier refuge pour éléphants devrait permettre aux animaux de se remettre de leur dur labeur passé et de réintégrer leur habitat naturel. »

Dr Amir Khalil, vétérinaire et chef du projet pilote de QUATRE PATTES

Centre de rééducation, orphelinat et infirmerie

Dirigé par QUATRE PATTES, ELEPHANTS LAKE est l'un des plus grands refuges pour éléphants d’Asie du Sud-Est puisqu'il possède une superficie de 17 000 hectares et de nombreux enclos. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature et des ressources naturelles (UICN), la population de l'éléphant d'Asie, c'est-à-dire du deuxième plus grand animal terrestre au monde, a été réduite de moitié ces dernières décennies. Il ne reste plus que 2 000 éléphants sauvages au Myanmar et au moins un d'entre eux est la victime du braconnage chaque semaine. Par conséquent, le refuge possèdera également un orphelinat pour bébés et petits éléphants ainsi qu'une infirmerie dotée une clinique mobile. Le programme complet de réhabilitation d’ELEPHANTS LAKE vise à rassembler de nouveaux troupeaux, puis à les remettre en liberté dans la réserve forestière adjacente de Zar Ma Yi Nord. Si ce n'est pas possible, les éléphants pourront passer le reste de leur vie dans le refuge.

Coopération entre le gouvernement, les entreprises forestières et les ONG

Le 1er mai 2018, QUATRE PATTES a lancé la construction du refuge d'ELEPHANTS LAKE sur un terrain mis à disposition par le ministère birman de l'Environnement et des Forêts. L'entreprise forestière publique Myanmar Timber Enterprise sera chargée de transférer les éléphants. En outre, l’ONG locale Mingalar Myanmar soutient la formation des Oozies, les superviseurs des éléphants utilisés pour transporter le bois. « Notre centre est le premier projet de protection des animaux et des forêts. À long terme, nous élaborerons de nouvelles normes plus strictes en matière de bien-être animal et d'écotourisme en collaboration avec nos partenaires locaux. Nous avons transféré les cinq ou six premiers éléphants à la fin de l'année 2018. Au cours des dix prochaines années, ELEPHANTS LAKE accueillera près de 300 éléphants », a déclaré Heli Dungler, président et fondateur de QUATRE PATTES, lors de la cérémonie d'inauguration des travaux.

aidez les éléphants

Aidez-nous à protéger les animaux à Myanmar

faites un don