Recherche

Faire un don Parrainages
Initiative contre l'élevage intensif

initiative CONTRE L'ÉLEVAGE INTENSIF

QUATRE PATTES milite en faveur de l'abolition de l'élevage intensif en Suisse

Cela fait de nombreuses années que la consommation d’aliments d’origine animale est extrêmement élevée dans le monde entier. La quantité importante de produits d'origine animale que nous consommons provient principalement de l’élevage intensif. La loi suisse en matière de protection des animaux est souvent qualifiée d'exemplaire. Pourtant, l'élevage intensif présente de nombreux problèmes en terme de bien-être animal.

Ces problèmes peuvent néanmoins être atténués, voire complètement éliminés. L’élevage intensif, tel qu’il est décrit plus haut, doit être aboli : tel est l’objectif du groupe de réflexion Sentience Politics, qui soutient également QUATRE PATTES. Le texte de l’initiative exige que les animaux ne soient plus obligés de vivre au sein de ce type d’élevages et que les importations de produits étrangers soient limitées. QUATRE PATTES soutient cette initiative afin que l’élevage intensif soit interdit en Suisse.

En savoir plus sur l'initiative « Pas d'élevage intensif en Suisse ».

ProblÈmes de l'Élevage intensif

  • Les animaux n'ont pas accès à des pâturages.
  • Les exploitations sont adaptées à l'hyper-productivité.
  • Les structures de détention actuelles des animaux sont axées sur la rentabilité et limitent considérablement leur bien-être.
  • Les comportements naturels et les besoins fondamentaux des animaux ne peuvent pas être satisfaits.
  • Un porc d'engraissement de 110 kg ne dispose que d'un espace de 0,9 m² et n’a pas obligatoirement accès à l'extérieur.
  • Environ 50 % des bovins d'engraissement passent leur vie en intérieur, sans enclos extérieur et sans aucun exercice physique.
  • La production d'aliments d'origine animale utilise une quantité importante de ressources naturelles, et pollue l'eau et l'atmosphère.
  • La consommation excessive d'aliments d'origine animale peut nuire à la santé (surcharge pondérale, résistance aux antibiotiques, etc.).

Mise à jour d'août 2019: 120'000 signatures recueillies

Depuis juin 2018, des signatures ont été recueillies - avec succès ! 

 Début juillet, près de six mois avant la fin de la période de recouvrement, nous avons atteint notre premier jalon. Plus de 120 000 signatures ont été recueillies. C'est un succès total, car 100'000 signatures sont nécessaires pour que l'initiative soit soumise au vote du peuple suisse. Dans un deuxième temps, l'initiative sera officiellement présentée à Berne.

Mais malgré ce succès, notre travail est loin d'être terminé. L'initiative doit être soumise à l'électorat dans les trois prochaines années. Pour que la situation des animaux utilisés pour l'agriculture s'améliore massivement, un "OUI" clair est nécessaire à l'urne. Pour y parvenir, nous avons besoin de nombreux soutiens. 

Cliquez ici pour rester au courant de l'actualité sur le sujet !