Recherche

Faire un don Parrainages

AIDE AUX ANIMAUX SINISTRÉS EN ROUMANIE

29.11.2019

14 000 moutons piégés à l'intérieur d'un navire ayant chaviré

25 novembre 2019 – De bien tristes nouvelles ! Un cargo chavire avec à son bord, 14 000 moutons.

Hier, peu de temps après avoir quitté le port de Capu Midia situé sur les côtes roumaines de la mer Noire, le navire «Queen Hind», transportant des animaux s'est renversé, piégeant environ 14 600 moutons terrifiés à bord, dont beaucoup se seraient déjà noyés, coincés dans les compartiments submergés. L'équipe, quant à elle, a été évacuée en toute sécurité. Alors que des milliers de moutons que nous pensions vivants se trouvaient à l'intérieur, notre association partenaire en Roumanie, ARCA / Letea Wild Horses a décidé de monter à bord du navire pour essayer de sauver un maximum de moutons, avant qu'il ne soit trop tard.

Les animaux devaient être transportés de l’Europe vers l’Arabie Saoudite. Chaque année, plus d’un milliard de volailles et 37 millions de bovins, porcins, ovins, caprins et chevaux sont transportés vivants à travers les frontières. Il y a peu, en 2017, le monde découvrait avec horreur l’histoire des 2400 moutons morts à cause du stress et de suffocation dans d’épouvantables conditions alors qu’ils étaient transportés d’Australie vers le Moyen-Orient. Le transport d’animaux vivants est extrêmement problématique en termes de bien-être animal. À cause du temps de trajet et des conditions de transport, il est presque impossible de transporter des animaux sur d’aussi longues distances dans des conditions décentes.  Vos habitudes d’achat et de consommation influencent chaque jour la façon dont ces animaux sont traités. Prenez position aujourd'hui contre le transport des animaux en remplaçant aussi souvent que possible la viande et les produits d'origine animale par des alternatives végétales.

mars 2020

Un miracle inattendu - un agneau est né! 

Bien que tous les moutons à bord du cargo de transport de bétail à destination du Moyen-Orient devaient être des mâles, alors que nous rassemblions les moutons pour la castration, notre organisation partenaire ARCA  a eu la surprise de trouver dans le troupeau une brebis, qui de plus, était prête à donner naissance. 

Notre vétérinaire sur place, le Dr Florin Mlagiu, a aidé à mettre l'agneau au monde et nous l'avons baptisé Mărțișor.
Bien qu'un peu anxieuse, cette jeune mère inexpérimentée a fait de son mieux pour s’occuper de son petit.

Cependant, notre équipe a constaté que l'agneau âgé de quelques jours ne réagissait pas - sa mère n'était pas en mesure de lui fournir le lait riche en nutriments dont il avait besoin. Dès lors, ce fut une course contre la montre pour lui trouver une mère porteuse. Le Dr Florin a pris Mărțișor et a couru jusqu'au troupeau de moutons le plus proche - il a trouvé plusieurs femelles qui avaient récemment mis bas mais aucune d'entre elles n'a accepté le petit agneau. Et là, un nouveau miracle - une autre jeune mère, qui avait déjà un agneau à elle, a accepté Mărțișor et l'a laissé têter. Heureusement, nous avons pu l'accueillir, elle et son agneau naturel, sous nos soins.
  Notre équipe l'a appelée Isis, du nom de la célèbre mère de la mythologie égyptienne, et sa fille Bambi.
 
Le petit Mărțișor est encore assez faible, et les prochaines semaines seront déterminantes. Si tout se passe bien, il obtiendra suffisamment de nutriments vitaux pour renforcer son immunité afin de se développer correctement. Bien qu'il ne puisse pas boire le lait de sa mère, le lien avec cette dernière est très fort et ils sont en contact étroit - nous croisons les doigts pour lui et notre nouvelle petite famille recomposée.

12.3.2020
janvier 2020

Découvrez leur histoire dans cette vidéo en anglais tournée par nos équipes internationales

Voici les 180 âmes chanceuses sauvées d'un tragique accident qui a fait s'échouer plus de 14.000 moutons laissés pour mort au large des côtes roumaines. Grâce à cette seconde chance, ils seront les ambassadeurs des millions d'animaux de ferme qui souffrent atrocement chaque année lors de transports de bétail effectués sur de longues distances. 

Vendredi : nous avons obtenu la garde des moutons survivants ! 

Aujourd'hui, nous fêtons un énorme succès. Nous avons enfin obtenu la garde des moutons sauvés du bateau ayant chaviré en Roumanie.  Des négociations sans fin ont eu lieu depuis l'accident pour obtenir la garde des moutons et nous avons finalement reçu le feu vert. Avec votre aide, notre soutien généreux et déterminé, nous avons obtenu la garde des moutons. 
Les 180 survivants ont aujourd'hui été transférés depuis leur lieu de détention auprès des autorités roumaines à leur nouveau foyer. Nos vétérinaires vont maintenant effectuer des contrôles sanitaires approfondis sur les moutons qui recevront tout ce dont ils ont besoin pour leur rétablissement.
Pour nous, une chose est certaine: si les animaux ne peuvent pas être protégés, leur transport doit être interdit. QUATRE PATTES demande à l'UE de mettre fin au transport d'animaux vivants. 

10.1.2020
Décembre 2019

Jeudi : discussion sur la problématique des transports au Parlement européen

Notre équipe et nos partenaires locaux ARCA / Letea Wild Horses sont en négociations constantes avec les autorités roumaines, se battant pour obtenir la garde officielle des moutons sauvés du cargo chaviré. La mort de milliers d'animaux peut être évitée. La mémoire de ces moutons sera comme un rappel de la cruauté liée aux transport d'êtres vivants. Enfin, la discussion a atteint le niveau européen, le Conseil et le Parlement européens sont en discussion pour mettre des règles plus strictes pour le transport d'animaux vivants en place. 

19.12.2019

Mardi: les négociations continuent

En collaboration avec nos partenaires locaux ARCA / Letea Wild Horses, notre équipe est toujours en négociation avec les autorités roumaines pour déterminer à qui appartiennent les moutons sauvés. Nous nous efforçons de faire en sorte que ces milliers de moutons ne soient pas morts en vain. Les lois doivent changer quant aux régulation des transports d'animaux vivants. Nous voulons nous assurer qu'au lieu de transporter des animaux vivants sur de longs et pénibles trajets, seuls la viande et le matériel génétique puissent être transportés.
Nous appelons les institutions européennes et les États membres de l'UE à œuvrer en faveur d'une interdiction totale de l'exportation d'animaux vivants. Une pétition à l'échelle européenne pour mettre fin aux transports de longue distance des animaux vivants est en cours

9.12.2019

Mercredi: contrôle vétérinaire pour tous les survivants

Nos vétérinaires sur place en Roumanie ont pu examiner les survivants secourus à la suite du tragique accident de la cargaison de la semaine dernière, qui a coûté la vie à plus de 14.000 moutons. Avec nos partenaires locaux ARCA / Letea Wild Horses et d'autres ONG, 254 moutons vivants ont pu être tirés du site wreckage️. Malheureusement, depuis lors, 60 de ces moutons sont morts et 11 autres ont été euthanasiés en raison de leurs blessures. La plupart des animaux restants sont en bon état, certains sont pires que d'autres, mais tous reçoivent des soins et des traitements adéquats. Malheureusement, nous n'avons pas pu prendre plus de photos sur les lieux de la ferme. 
Jusqu'à présent, ce qui va arriver aux moutons reste encore incertain, et notre équipe est toujours en négociation, luttant pour assurer à ces moutons un avenir sûr qu'ils méritent.

4.12.2019

Lundi: le combat continue

Beaucoup d’entre vous se demandent ce qu’il va advenir des moutons rescapés qui sont actuellement soignés dans une ferme. Nous travaillons d’arrache-pied pour donner une chance de vivre à ces moutons, vous comprendrez donc que nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment.  Ensemble avec d’autres associations, notre équipe chez ARCE/ Letea Wild Horses participera demain à une manifestation en Roumanie de façon à ce qu’un tel accident ne se reproduise plus jamais. Nous vous tiendrons informés!

2.12.2019
November 2019

Samedi : il est temps de dire merci

Ces derniers jours ont été très intenses pour nous tous. Nous étions en colère, tristes, déterminés, motivés, épuisés mais par-dessus tout, nous étions tous reconnaissants. Reconnaissants envers les personnes sur la photo, et en particulier envers notre équipe, le Dr. Ovidiu Rosu, Kuki Barbuceanu et le Dr. Florin Mlagiu de chez ARCA Letea Wild Horses. MERCI pour votre courage, votre engagement et votre motivation. Un grand merci également à ISU, ARSVOM et ANR, parties à la recherche de survivants à côté de notre équipe. Vous êtes les vrais héros de cette mission ! Nous qui sommes assis derrière nos écrans à écrire ces mises à jour sommes simplement reconnaissants d’être en mesure de rendre compte de votre excellent travail. Et bien sûr, un grand merci à la communauté de QUATRE PATTES. Non seulement vous nous avez soutenus par d'innombrables dons, mais vous avez également partagé nos messages sur les réseaux sociaux et fait part de votre soutien à travers vos commentaires. À présent, nous espérons que les moutons secourus auront la chance de mener une vie paisible. Nous continuerons à nous battre pour les survivants de ce naufrage. 

29.11.2019

Jeudi : encore une course contre la montre

C’est incroyabe que trois jours après la catastrophe, notre équipe et partenaires de ARCA/ Letea Wild Horses soient encore en mesure de sortir des animaux vivants de l’épave. Les équipes sont épuisées mais ne s’arrêteront pas avant de pouvoir secourir ceux qu’il est encore possible de sauver. Aujourd’hui, notre équipe se trouvera aux côtés de ISU, qui a prévu d’entailler un compartiment supplémentaire du navire. Les 254 moutons secourus se trouvent actuellement en sécurité et reçoivent les soins médicaux dont ils ont besoin.

28.11.2019

Mercredi : 119 moutons 
ramenés à terre!  

Notre équipe chez ARCA / Letea Wild Horses a travaillé sans relâche jusque tard dans la nuit à côté des pompiers pour rechercher des survivants. Malgré la fatigue et l'épuisement, nous sommes revenus dans les couloirs partiellement inondés du cargo car nous savions qu'il y avait encore des animaux conscients à bord. Pas le temps de penser au triste spectacle qu’offrait ce bateau rempli de cadavres de milliers d'animaux. Chaque fois que nous perdions espoir, nous voyions la patte d'un mouton bouger soudainement devant nous. Au milieu de nulle part nous entendions encore et encore un petit "Baa" silencieux, qui nous orientait vers un animal respirant encore. Ensemble nous avons sorti de leur tombe ces animaux terrifiés et leur avons offert la lumière du jour. Comme le veut le code d'honneur d'un capitaine, nous ne pouvions quitter ce navire que lorsque tous les moutons vivants seraient extirpés.Bien que nous ayons été sévèrement choqués par les milliers de morts, nous pouvons vous informer qu'à ce jour, nous avons été en mesure de sauver 119 moutons. Beaucoup d'entre vous se demandent ce qu'il va advenir de ces animaux, et nous avons de bonnes nouvelles : les 119 animaux ont déjà été mis à l'abri et se trouvent actuellement dans une ferme où ils reçoivent des soins. Une fois la mission de sauvetage terminée, nous étudierons la situation et nous assurerons qu'ils se portent bien. Cependant, la prochaine mission est déjà en cours, et elle est encore plus difficile que les précédentes : certaines zones du navire ont été rendues inaccessibles à cause de l'accident et notre équipe doit maintenant percer des ouvertures dans les cales qui sont verrouillées. Personne ne sait ce qui nous attend derrière ces murs, mais nous espérons y trouver des moutons vivants.

27.11.2019

Mardi : notre équipe est à bord !

Voici les dernières nouvelles concernant le naufrage du cargo au large des côtes roumaines : depuis hier, nous essayons d'expliquer clairement aux autorités locales que des moutons vivants sont toujours coincés dans l'épave du navire. Notre organisation partenaire en Roumanie, ARCA / Letea Wild Horses a décidé de monter à bord pour essayer de sortir les animaux de l'eau. Une course contre la montre s'est engagée pour mettre autant d'animaux que possible à l'abri.

26.11.2019

Lundi : une nouvelle fracassante

De bien tristes nouvelles ! Un cargo chavire avec à son bord, 14 600 moutons. Hier, peu de temps après avoir quitté le port de Capu Midia situé sur les côtes roumaines de la mer Noire, le navire "Queen Hind", transportant des animaux s'est renversé, piégeant à son bord environ 14 600 moutons terrifiés, dont la plupart se seraient déjà noyés. 

25.11.2019