Recherche

Faire un don Parrainages

Les photos de lions affamés dans un zoo soudanais ont circulé dans le monde entier et ont immédiatement attiré notre attention. Par manque de moyens financiers, ces animaux ont été laissés pour morts. Nous avons voulu mettre un terme à leurs souffrances.

Notre équipe de secours est arrivée dans la capitale, Khartoum, où les grands félins et d'autres animaux étaient affamés dans un parc familial d'Al Qurashi. Malheureusement, une des lionnes était déjà morte. Les autorités soudanaises ont autorisé l'équipe, dirigée par Amir Khalil, vétérinaire chez QUATRE PATTES, à entrer dans le pays afin de fournir de toute urgence aux animaux de la nourriture et des soins médicaux.

L'équipe médicale de QUATRE PATTES, composée d'experts internationaux de la faune sauvage et de vétérinaires, est en train d'évaluer la situation sur place, et s'assure que les lions sont correctement diagnostiqués, traités et capables de se remettre de cette épreuve. Extrêmement sous-alimentés, nous espérons qu'il n'est pas trop tard pour ces grands félins.

«Nous avons été choqués par les images de ces lions extrêmement amaigris. Il est clair pour nous qu'il faut agir rapidement car les animaux ne pourront pas survivre encore longtemps. Une fois sur place, nous fournirons aux lions gravement sous-alimentés une nourriture et des soins médicaux appropriés. La plus grande priorité pour le moment est de stabiliser l'état de santé de ces animaux, et de déterminer des solutions à long terme pour eux.» 

Amir Khalil, vétérinaire chez QUATRE PATTES, chef de la mission d'urgence

2020

Mises à jour à  venir et à suivre!

Restez informés:

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
les dernières nouvelles au sujet de nos missions et projets.

Mercredi 5 février

La hyène enceinte.

Notre équipe au Soudan a été surprise d'apprendre qu'une des hyènes est enceinte de trois petits à qui elle donnera naissance dans environ deux mois. Nous sommes très inquiets à son sujet. Souvent, lorsque les animaux sauvages mettent bas dans des conditions inappropriées et ne se sentent pas en sécurité, ils préfèrent manger leurs nouveau-nés plutôt que de les exposer à des souffrances et des dangers futurs.Pour cette raison, notre équipe et les volontaires soudanais ont placé du foin, de l'eau, de la nourriture dans sa cage et ont préparé un abri en vue de la mise à bas à venir. Comme son bien-être et celui des autres animaux est notre principale préoccupation, nous voulons nous assurer qu'elle se sente en sécurité et puisse se retirer. Ainsi, nous devons recourir à des solutions temporaires et non conventionnelles alors que nous sommes toujours en négociation avec les autorités soudanaises pour pouvoir offrir un hébergement à long terme pour tous les animaux du parc familial Al Qurashi. Merci à tous pour votre patience face à cette situation. Nous savons que vous avez des questions sur l'avenir des animaux du zoo et nous vous tiendrons au courant dès que possible.  
Continuez à suivre nos mises à jour et soutenez-nous ici

Mardi 4 février

Les deux hyènes au zoo du parc familial d'Al Qurashi.

Avant notre arrivée au Soudan, nous avons été informés de la présence d'autres animaux qui se trouvaient eux aussi, comme les lions, dans un état pitoyable. Selon les informations que nous avons reçues, il y avait aussi deux hyènes (un mâle et une femelle) qui vivaient tous deux au zoo depuis trois ans. Lors de notre contrôle vétérinaire, nous avons eu plusieurs surprises. La hyène mâle s'est avérée être une femelle âgée d'environ 4 à 5 ans. De plus, les échographies ont confirmé que l'une d'entre elles portait trois petits et se trouvait au début de son troisième trimestre. Nos vétérinaires Amir Khalil et Frank Goeritz ont également confirmé que les dents des deux hyènes étaient en mauvais état et que les animaux sauvages ont usé les coussinets de leurs pattes à cause des cages en béton. La deuxième hyène est également une femelle et est âgée entre 6 et 8 ans. Toutes deux ont reçu des traitements antiparasitaires, des vaccins, des perfusions, et ont également été micropucées. Ce contrôle vétérinaire a été proposé comme séance d'apprentissage aux jeunes vétérinaires soudanais par le Dr Goeritz.

Lundi 3 février:

Voici un peu plus d'informations sur la mission actuelle au Soudan. En plus de Kandaka et Mansour, les deux autres lions, un mâle et une femelle ont été soignés sur place par notre équipe. Arrivés au zoo d'Al Qurashi il y a seulement deux mois, ces deux lions se portent donc mieux que Kandaka et Mansour. Toutefois, la femelle présente des problèmes intestinaux liés à une alimentation inadaptée. Les deux lions, ainsi que les autres animaux présents sur place, reçoivent actuellement une nourriture adaptée à leur espèce ainsi que des soins médicaux.Pensez aux animaux et soutenez l'équipe sur place !

Dimanche 2 février

Kandaka reconnaît désormais l'équipe de QUATRE PATTES ainsi que les volontaires locaux.  Chaque fois que l'équipe retourne la voir, elle attend nerveusement qu'ils s'approchent et attend avec impatience d'être nourrie. La lionne, très amaigrie est très coopérative avec l'équipe, répond bien aux traitements médicaux et s'adapte aux heures des repas. Jour après jour, elle est moins endormie et se déplace de mieux en mieux. L'aspect général de son corps et de sa fourrure se sont également améliorés. Cependant, la route est encore longue.Nous espérons que ces bonnes nouvelles continueront. 

Samedi 1er février

Le lion Mansour montre des signes d'amélioration. Il était l'un des deux lions se trouvant dans un état particulièrement critique. Après son examen médical effectué par le Dr Frank Goeritz, l'équipe de QUATRE PATTES et des vétérinaires locaux, un traitement lui a été administré et il semble y répondre positivement. Tout comme Kandaka, Mansour a l'air d'aller beaucoup mieux et attend ses repas avec impatience.L'équipe est ravie de la réaction des animaux aux traitements et de leur volonté inébranlable de survivre.

Vendredi 31 janvier

L'équipe d'Amir Khalil continue de s'occuper de tous les animaux du zoo du parc familial Al Qurashi, en procédant à des examens médicaux supplémentaires. Les deux lions restants, un mâle et une femelle, furent examinés sous anesthésie générale. Arrivés au zoo il y a seulement deux mois, ils sont dans un bien meilleur état de santé que Kandaka et Mansour. Toutefois, la femelle présente des problèmes intestinaux dus à sa sous-alimentation. Les deux lions ont été traités contre les parasites, vaccinés et sont dorénavant porteurs de micropuces. Des échantillons de sang ont également été prélevés pour des analyses plus approfondies. L'examen fut également une excellente occasion pour les jeunes vétérinaires locaux d'acquérir de l'expérience en travaillant aux côtés de l'un des plus grands experts mondiaux de la faune sauvage, le Dr Frank Goeritz. Grâce à la nourriture fournie et aux améliorations mineures apportées aux enclos, nous sommes heureux de constater que l'état des animaux s'améliore progressivement.S’il vous plait, croisez les doigts et soutenez-nous !

Jeudi 30 janvier

L'équipe de QUATRE PATTES sur place continue de travailler sans relâche pour améliorer les conditions sanitaires des animaux du zoo Al Qurashi. L'état de santé de la lionne Kandaka s'améliore lentement et elle répond positivement à son traitement. L'équipe cache ses médicaments à l'intérieur de sa nourriture et cela fonctionne bien. Elle attendait même avec impatience que l'équipe la nourrisse ce matin. C’est un signe plutôt positif ! Comme son nom l'indique, Kandaka est une vraie reine. "Kandaka" est le titre donné aux reines nubiennes de l'ancien Soudan, femmes émancipées se battant avec acharnement pour leur pays et leurs droits. Plus récemment, les Soudanais ont appelé "Kandakas" les femmes qui ont manifesté lors de la révolution de 2019.

Jeudi 30 janvier

L'équipe a poursuivi son travail au zoo d'Al Qurashi avec l’examen médical d'un lion très amaigri. Cet examen a été combiné avec une session de formation pour les vétérinaires locaux. Le lion a été nommé Mansour, ce qui signifie "Victorieux" en soudanais. Tout comme Kandaka, Mansour était déshydraté, mais suffisamment en forme pour être anesthésié. Il a été examiné à l'aide d'ultrasons, qui ont révélé des signes précoces de maladie rénale.  Nos vétérinaires Amir Khalil et Frank Goeritz ont commencé à le soigner et Mansour a également été vacciné, équipé d'une micropuce et traité contre les parasites.L'équipe continue de surveiller de près les animaux.

Mercredi 29 janvier

Première étape vers un éventuel rétablissement, notre équipe a prodigué hier des soins d'urgence à la lionne Kandaka, émaciée, faible et au bord du coma.  L'équipe sur place a été soulagée de voir que les perfusions semblaient donner de premiers résultats positifs. Ils sont fascinés par la force dont cette lionne fait preuve. Toutefois, l’équipe sait que tout peut rapidement basculer car la santé des animaux du zoo d'Al Qurashi est extrêmement fragile.

Mardi 28 janvier: une lueur d'espoir

Après plusieurs heures sous perfusion, la lionne Kandaka a montré des signes d'amélioration. Elle a pu se lever et marcher pendant un moment, et encore mieux, elle était prête à manger. L'équipe lui a donné de la nourriture en conserve pour chat, une nourriture appropriée pour commencer après une si longue période de malnutrition. Notre équipe continuera à faire de son mieux pour l'aider à améliorer son état de santé.

Mardi 28 janvier

Depuis quelques heures, la lionne Kandaka est sous perfusion. Notre équipe est prête à rester à ses côtés aussi longtemps qu'il le faudra et à lui administrer ces médicaments indispensables. Pour le moment elle se porte bien, mais il est encore trop tôt pour dire si elle pourra se remettre de ces années de mauvais traitements.

Mardi 28 janvier

L'équipe a commencé à réhydrater Kandaka, la pauvre lionne qui se bat pour rester en vie. Les prochaines heures seront déterminantes pour elle et pour l'équipe. Elle est réhydratée grâce à l'infusion de liquides, de vitamines et de minéraux. C'est une vraie battante ! 

Mardi 28 janvier

Notre équipe est choquée des conditions sur place !  Hier, l’équipe a visité le zoo du parc familial Al Qurashi et a découvert des conditions de vie horribles. Les animaux ont très peu d'espace pour se déplacer. Il y a deux couples de lions et deux hyènes, un mâle et une femelle. Deux des lions sont dans un état très critique. Très amaigri, un des lions  boite de la patte droite et la lionne est dans un état encore plus grave. Elle est déshydratée, sous-alimentée, a presque perdu tous ses muscles et ne pèse plus que le tiers du poids normal d'un lion. Malgré les faibles chances que nous avons de la sauver, notre équipe est déterminée à faire tout son possible pour l'aider. Aujourd'hui, nos vétérinaires Amir Khalil et Frank Goeritz vont commencer à la réhydrater.

Lundi 27 janvier

Amir Khalil et son équipe sont arrivés à Khartoum !  Grâce à Osman Salih et Mansour Moshref, qui ont lancé une campagne en ligne pour sensibiliser le public aux animaux du zoo du parc familial d'Al Qurashi, nous avons été informés de l'état de santé des lions de manière constante ces derniers jours. Notre équipe expérimentée d'experts et de vétérinaires est arrivée au Soudan avec du matériel et des médicaments. Ils évaluent la situation sur place et s'assurent que les lions sont correctement diagnostiqués et traités et qu'ils seront capables de se remettre de cette épreuve. Les grands félins sont extrêmement amaigris et nous espérons qu'il n'est pas trop tard pour eux.  Nous voulons offrir à ces animaux les meilleurs soins possibles !

Jeudi 23 janvier: 

Ces derniers jours, les photos des lions émaciés ont circulé dans le monde entier et ont provoqué un tollé international. En raison d'un manque de ressources financières, les animaux affamés ne pouvaient plus être nourris correctement.

Starving Lions

soutenez notre mission 
aidez-nous à sauver les animaux 

#SaveSudanLions

aidez-nous maintenant