Recherche

Faire un don Parrainages
Cochon d'Inde dans l'herbe

LES COCHONS D’INDE ET LEURS MALADIES LES PLUS COURANTES

29.7.2019

Les cochons d'Inde sont généralement des animaux à la santé robuste. Cependant, il existe certaines maladies que les propriétaires doivent connaître afin de pouvoir reconnaître et traiter les premiers signes à temps.

Un cochon d’Inde n’est pas l’autre. Les six maladies les plus courantes se manifestent différemment chez les animaux. Il est important de prêter attention à tout écart par rapport à la normale, qu'il s'agisse du comportement alimentaire, des selles, d’une perte de poils, de gonflements, de grattage ou autre.

Les 6 maladies les plus fréquentes

1. Les maladies de l'estomac et des intestins : Un cochon d'Inde en bonne santé mange régulièrement et défèque normalement. S’il ne touche plus à sa nourriture, s'il a moins ou pas d'excréments du tout ou alors la diarrhée, la cause doit être recherchée. Cela peut être dû à un mauvais régime alimentaire, à des problèmes dentaires, à un changement trop rapide de nourriture ou à une infection virale.

Mesures préventives :

  • Donner des aliments riches en fibres
  • Offre d'une quantité suffisante d’aliments humides et de foin
  • Éviter les changements soudains d'aliments pour animaux
  • Contrôle régulier des dents

2. Les problèmes de peau : Les cochons d'Inde sont sujets à des infections fongiques. Certains animaux peuvent être porteurs d’un champignon sans présenter de signes de maladie. Des facteurs de stress tels qu'une alimentation insuffisante, un mauvais élevage et le stress causé par un trop grand nombre de congénères peuvent entraîner l'apparition de la maladie. Le visage, la tête et les oreilles sont les plus touchés. Cependant, l'infestation fongique peut également s'étendre au dos et aux pattes. Les taches démangent, le cochon d'Inde perd ses poils et des croûtes se forment généralement. Les infections fongiques peuvent être transmises à d'autres cochons d’Inde et à l'homme.

Mesures préventives :

  • Surveillance régulière des animaux
  • Maintenir un niveau d'humidité sain
  • Éviter le stress

3. Les parasites : Les puces, les poux, les parasites et les acariens ne sont pas rares chez les cochons d’Inde. Alors que les puces et/ou leurs excréments ainsi que les poux et leurs œufs et les parasites sont visibles à l’œil nu sur la peau et le pelage des cochons d’Inde, les acariens ne peuvent être diagnostiqués qu'au microscope. Les signes d'une infestation parasitaire sont généralement de fortes démangeaisons, le cochon d’inde infesté se gratte fort et beaucoup et présente des plaques de peau sans poils avec des croûtes. Les cochons d'Inde peuvent avoir attrapé les parasites d'autres animaux ou même par la litière.

Mesures préventives :

  • Veiller à une alimentation équilibrée
  • Une hygiène parfaite dans la cage
  • Faire examiner chaque nouvel arrivant pour détecter les parasites et traiter l’animal si nécessaire
  • Contrôles parasitaires réguliers
  • Application de parasiticides (après consultation du vétérinaire)
  • Éviter le stress (si nécessaire, modifier la composition du groupe pour éviter le stress dû aux hiérarchies)

4. Les maladies utérines et ovariennes : Les cochons d'Inde développent souvent des maladies de l'utérus et des ovaires. Les cas les plus fréquents sont les inflammations utérines, les kystes ovariens et divers cancers.

Mesures préventives :

  • L'ovariohystérectomie (ablation des ovaires et de la plus grande partie de l'utérus) peut être préventive. Toutefois, la décision à ce sujet ne doit être prise qu'après consultation du vétérinaire !

5. Les maladies respiratoires : les cochons d’Inde peuvent facilement développer une infection des voies respiratoires supérieures, dans le pire des cas même une pneumonie. Les infections peuvent se propager à d’autres autres animaux et vice versa, elles peuvent également être déclenchées plus rapidement par le stress.

Mesures préventives :

  • Maintenir la cage hygiéniquement propre et bien rangée
  • Éviter tout stress pour l'animal (bruit modéré, pas de manipulations inappropriées)
  • Une litière peu poussiéreuse
  • Éviter les courants d'air dans l'enclos
  • Tenir éloignés les animaux malades des cochons d’Inde
  • Se laver les mains avant de toucher le cochon d'Inde
  • Veiller à une alimentation équilibrée

6. Les problèmes urinaires : Les cochons d'Inde sont très sensibles aux calculs urinaires. Ils se forment généralement dans la vessie, mais certains peuvent se forment au niveau du rein. Les calculs urinaires peuvent s'accumuler dans l'uretère ou l'urètre, ce qui peut entraîner une obstruction pouvant mettre la vie en danger. Les signes de problèmes urinaires chez les cochons d’Inde sont la présence de sang dans l'urine, l'animal a du mal à uriner, adopte une posture penchée ou émet des bruits en urinant. En cas d'obstruction, le cochon d’Inde n’arrive plus du tout à uriner.

Mesures préventives :

  • Veiller à une alimentation équilibrée.
  • L'eau doit toujours être fraîche et pauvre en calcium et provenir de bouteilles propres
  • La cage doit toujours être propre avec de la litière sèche
  • Veiller à garder le pelage court et au sec sur le derrière

conclusion

Les maladies énumérées ci-dessus ne représentent qu'une partie de l'ensemble des maladies pouvant toucher les cochons d’Inde et les mesures préventives citées ne sont que quelques exemples parmi d'autres. Selon la devise « mieux vaut prévenir que guérir », les propriétaires de cochon d'Inde responsables feront de leur mieux pour que leurs petits chéris ne tombent pas malades. Un bilan de santé annuel est une étape supplémentaire pour permettre aux cochons d’Inde de mener une vie saine.