Recherche

Faire un don Parrainages
Büffeljunges liegt in verdrecktem Stall

QUATRE PATTES sauve deux ours bruns détenus en tant qu’attraction touristique en Ukraine

17.10.2019

Un nouveau foyer attend Dasha et Lelya au sein de la FORÊT DES OURS de Domazhyr 

L’organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a réussi le sauvetage de deux ourses brunes en Ukraine et les a transférées à la FORÊT DES OURS de Domazhyr près de Lemberg. Avant d’avoir été sauvées, Dasha et Lelya avaient été exploitées en tant qu’attraction touristique dans un hôtel et un restaurant de Skole. Comme les propriétaires ont déjà fermé l'hôtel et le restaurant et veulent maintenant vendre le terrain, les autorités ukrainiennes ont demandé l'assistance de QUATRE PATTES. Dasha et Lelya vivront une vie adaptée à leur espèce dans un environnement quasi naturel au sein de la FORÊT DES OURS de Domazhyr tenue par QUATRE PATTES.

Après deux heures de route au départ de la FORÊT DES OURS de Domazhyr située à Skole dans l'ouest de l'Ukraine, l'équipe QUATRE PATTES a atteint l'enceinte de l’hôtel-restaurant. Les deux ourses de 13 ans y avaient été nourries de façon inappropriée, aux gruaux d’avoine, lait sucré, pain et pâtisseries sucrées. Dans leur petit enclos en béton, elles n'avaient ni accès à l'eau douce et à un étang de baignade, ni la possibilité de s’adonner à des activités. Le vétérinaire Marc Gölkel de l'Institut Leibniz pour la recherche sur les zoos et les animaux sauvages (IZW) a examiné les deux ourses avant leur départ pour la FORÊT DES OURS de Domazhyr. 

« En raison des mauvaises conditions de détention, les ourses montraient un comportement stéréotypé. Elles mâchonnaient les barreaux de leur cage parce qu'elles s'ennuyaient et restaient la plupart du temps allongées, apathiques. En raison de la mastication des barreaux et de leur mauvaise alimentation, les deux ourses ont maintenant des problèmes dentaires plus ou moins graves. A part cela, nous n’avons détecté aucun problème de santé grave. Au printemps, nous les examinerons à nouveau, pour l’instant, on les laisse se rétablir »

Marc Gölkel, vétérinaire de l'Institut Leibniz pour la recherche sur les zoos et les animaux sauvages (IZW)

Dasha et Lelya ont bien survécu au transfert vers leur nouveau foyer. Désormais, l'équipe expérimentée du refuge des ours leur apportera les soins dont elles ont besoin après avoir souffert durant des années en tant qu'attraction touristique. Pour l'instant, les ourses sont logées dans un enclos d’adaptation, mais dès qu'elles seront familiarisées avec leur nouvel environnement, elles seront autorisées à se déplacer dans un grand enclos extérieur quasi naturel.

Le transfert de quatre autres ours prévu au courant du printemps 2020
Dasha et Lelya étaient détenues sur l’enceinte de l'hôtel et du restaurant avec quatre autres ours - deux ours de onze ans et leurs deux petits, nés début 2018. En vue de vendre le terrain, les propriétaires souhaitent aussi remettre les autres ours aux autorités responsables. Les autorités ont décidé que ces quatre ours trouveront également un foyer au sein de la FORÊT DES OURS de Domazhyr. L'organisation de protection des animaux prévoit de transférer les quatre ours restants à la FORÊT DES OURS de Domazhyr dans le courant du printemps 2020.

 

 « On nous a informés que d'autres oursons ont été élevés sur le site dans le passé. Nous ne savons pas où ils se trouvent pour le moment, mais nous ne pouvons pas exclure qu'ils aient été remis à des domaines de chasse pour servir en tant qu'ours de combat. Malheureusement, c'est encore un procédé courant en Ukraine. Néanmoins, nous sommes heureux de pouvoir mettre fin à la captivité des six ours. Ceci a également été possible grâce à la bonne coopération entre QUATRE PATTES et les autorités ukrainiennes. Dans notre refuge, les ours trouvent un environnement adapté à leur espèce où ils peuvent se promener et redécouvrir leurs instincts »

 Carsten Hertwig, expert des ours chez QUATRE PATTES

14 ours sauvés  au sein du sanctuaire ukrainien
La FORÊT DES OURS de Domazhyr est officiellement ouvert aux visiteurs depuis octobre 2017. Avec les nouveaux arrivants Dasha et Lelya, un total de 14 ours sauvés de conditions de détention catastrophiques vivent sur une superficie de 7,7 hectares. Au cours des prochaines années, QUATRE PATTES continuera d'agrandir le sanctuaire des ours pour qu'il ait une superficie de 20 hectares une fois tous les travaux de construction terminés, ce qui permettra d'accueillir jusqu'à 30 ours maltraités. Avec la construction de ce refuge, QUATRE PATTES a créé un habitat adapté à l'espèce pour les ours sauvés, aidant le gouvernement ukrainien à faire respecter l'interdiction de détenir des ours de combat (ces ours sont utilisés comme proies pour que les chiens de chasse puissent s’entraîner). Le refuge de Domazhyr accueille également des ours maltraités provenant d’autres types d’élevage tout aussi cruels.