Recherche

Faire un donParrainage
un mouton

«Tricoter avec le cœur» - QUATRE PATTES sort son classement des marques de laine exempte de mulesing

10.11.2020

QUATRE PATTES a établi un classement pour la laine mérinos  

Zurich, le 12 novembre 2020 – En publiant pour la première fois un classement des marques de laine mérinos respectueuses des animaux au niveau du marché suisse, QUATRE PATTES s’adresse aux adeptes du tricot qui aiment les animaux.  Selon l’organisation mondiale de protection des animaux, seuls 4 des 28 entreprises examinées peuvent quasiment exclure la pratique du « mulesing » chez leurs fournisseurs de laine. Cette procédure douloureuse consiste dans l’ablation de larges bandes de peau périanale chez les agneaux, sans anesthésie, et ce pour prévenir la myiase. Dans la lutte contre ces interventions douloureuses, QUATRE PATTES soutient les entreprises qui souhaitent bannir la laine provenant d’agneaux mutilés de leurs chaînes de distribution.

Le tout nouveau classement de QUATRE PATTES démontre que, pour seuls 4 des 28 marques de laine à tricoter présentes sur le marché suisse, les consommateurs peuvent supposer que la laine est très probablement «sans mulesing». L’organisation mondiale pour la protection des animaux divise son classement en cinq catégories : Platine, Or, Argent, Débutant et Insuffisant. La marque Rosy Green Wool est la seule à avoir obtenu la note «Platine » avec une laine certifiée « sans mulesing » à 100 %. Trois autres fournisseurs ont obtenu l’évaluation «Or» : leurs produits ont de fortes chances d’être « sans mulesing». Ces marques ont l’intention de certifier leurs produits dans un avenir proche afin d’exclure le mulesing de manière fiable. En revanche, la moitié des marques examinées (14 sur 28) ne peuvent exclure le mulesing - elles ont obtenu la plus mauvaise note.

« Les labels et les certificats tels que Responsible Wool Standard (RWS), ZQ Merino, NATIVA, New Merino et GOTS (Global Organic Textile Standard) sont un indicateur important pour la sélection de la laine «sans mulesing», mais seulement si la laine certifiée GOTS ne provient pas d’Australie. Sur notre site web, les consommateurs peuvent trouver un aperçu de tous les labels excluant de manière fiable le mulesing. Notre classement et notre guide «Tricoter avec le cœur» guideront les adeptes du tricot soucieux d’écarter le mulesing extrêmement douloureux pour les moutons. »

Yasmine Wenk, responsable des campagnes en faveur des animaux de rente chez QUATRE PATTES

Attention à la laine australienne GOTS
Une attention particulière est requise lorsque la laine certifiée GOTS provient d’Australie; QUATRE PATTES ne recommande la laine mérinos labellisée GOTS que si elle ne provient pas d’Australie. Au début de cette année, l’organisation mondiale de protection des animaux a découvert que GOTS se fie aux normes bio australiennes pour la laine mérinos de cette provenance et qui n’excluent pas le mulesing. Cela signifie que cette laine peut provenir d’agneaux mutilés malgré la certification bio. QUATRE PATTES travaille en étroite collaboration avec GOTS et les marques qui achètent de la laine GOTS. L’objectif est d’exclure le mulesing, égamement dans la laine certifiée GOTS australienne.

QUATRE PATTES invite l’industrie à s’engager contre le mulesing
QUATRE PATTES exhorte l’ensemble du secteur à prendre ses responsabilités et est en contact étroit avec les marques et les labels. Yasmine Wenk déclare : «Les entreprises doivent fixer une date butoir à partir de laquelle elles ne proposeront plus de laine provenant d’agneaux mutilés et le communiquer publiquement. C’est un signal fort de la part des marques à leurs partenaires dans les chaînes de distribution et surtout aux éleveurs de moutons en Australie qui seront encouragés à passer à la laine sans mulesing ». Les consommateurs ont également une influence : « Tout le monde peut demander aux marques et aux détaillants d’où provient la laine et ainsi exercer une pression. Quiconque achète de la laine sans mulesing contribue à améliorer les conditions d’élevage des moutons mérinos ».

Rosy Green Wool, lauréat du classement, plaide en faveur d’une amélioration des normes de certification existantes. «La souffrance animale et le plaisir de tricoter ne font pas bon ménage ! Nous sommes très heureux du travail de QUATRE PATTES, car ce n’est que grâce à une pression extérieure que l’industrie textile changera et introduira des normes plus élevées en matière de bien-être animal», déclare Patrick Gruban, co-fondateur et propriétaire de Rosy Green Wool. Sur demande, QUATRE PATTES peut soutenir les entreprises désireuses de suivre cet exemple et tourner le dos au mulesing. La fondation internationale de protection des animaux aide également les entreprises à concrétiser leurs propres concepts de bien-être animal.

Informations sur le mulesing
Le mulesing  consiste généralement dans l’ablation de parties importantes de la peau périanale chez les agneaux, âgés de deux à dix semaines, et ce généralement sans anesthésie. Cette procédure cruelle ne se pratique qu'en Australie. La raison invoquée pour justifier le mulesing est la myiase (infestation par les mouches), qu’on souhaite éviter en prélevant la peau. Les moutons mérinos élevés pour avoir le plus de plis de peau possible sont très sensibles à l’infestation, surtout dans la région des fesses, car les excréments s'y concentrent, en plus de l’humidité. Le mulesing n'offre pas de protection totale contre les mouches, car celles-ci peuvent pondre leurs œufs dans d'autres plis de peau de l’agneau.

Pour en savoir plus sur cette pratique, vous trouverez plus d’information à https://woolwithabutt.quatre-pattes.ch/infographie-mulesing

Unrapportrécent prouve qu’il existe une solution indolore pour les animaux : revenir à une race de moutons sans plis excessifs. Plus de 3’000 producteurs de laine australiens l’ont déjà fait et sont passés à des moutons qui ne sont plus sélectionnés à outrance et moins susceptibles d'être infestés par la mouche à viande, puisqu’ils n’ont que peu ou pas de plis de peau. Ceci prouve que le mulesing n’a vraiment plus de raison d’être.

Informations complémentaires :
Site web avec leclassement des marques de laine à tricoter
Brochure d'information sur la laine mérinos « Tricoter avec le cœur »
Plus d'informations sur le «Mulesing »

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/   

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux