Recherche

Faire un don Parrainages

51 CHIENS ÉCHAPPENT au TRAFIC DE VIANDE au vietnam

28.10.2019

L’Alliance de protection canine d’Asie prodigue des soins aux animaux rescapés

Le trafic de viande de chien représente un important commerce au Vietnam et menace la vie d'un nombre incalculable de chiens chaque année, des animaux de compagnie pour la plupart d’entre eux. Chaque jour, les chiens sont violemment enlevés dans les rues, les cours et jardins ou même lors de promenades avec leurs propriétaires. Ces pauvres chiens font ensuite un voyage brutal vers les abattoirs, les marchés ou les restaurants où les attend une mort atroce. Cependant, les temps changent et la brutalité et l’illégalité liées au vol d’animaux domestiques ne sont désormais plus tolérées par les autorités vietnamiennes. 

Lors d’une importante affaire, les policiers de la province de Thanh Hoa ont obtenu des renseignements les menant à un gang de voleurs de chiens qui en aurait volé des milliers depuis le début de l'année. Le 15 septembre 2019, la police a mené à bien la plus grande saisie jamais opérée, où 51 chiens ont été sauvés d’un réseau de vols. Selon la police, le gang était armé de pistolets paralysants (Tasers) et d’autres objets tranchants et se déplaçait en motos à travers les zones résidentielles tard la nuit, tirant sur les chiens errants.  La police a arrêté 16 membres présumés du gang et interrogé plus de 40 suspects. Non seulement le gang brutalisait les chiens mais il provoquait également l’indignation des gens du quartier et en particulier les propriétaires d’animaux. 

Suite à la saisie, il ne fut pas une mince affaire pour la police de prendre convenablement soin des chiens confisqués, du fait de leur capacité limitée à accueillir les chiens et à les soigner. C’est alors que l’Alliance pour la protection canine d’Asie, dont QUATRE PATTES est membre, a proposé son aide. 13 des chiens avaient besoin de soins immédiats compte tenu des blessures qui leur avaient été infligées lors de leur capture. Les chiens souffrant de plaies ouvertes douloureuses ont été anesthésiés, soignés, ont reçu des analgésiques et des antibiotiques et ont été hébergés dans un abri temporaire le temps de leur traitement.

L’Alliance pour la protection canine d’Asie est une coalition internationale composée de quatre organismes de protection des animaux ayant pour but de mettre fin au trafic illégal de viande de chien au Vietnam : QUATRE PATTES, Animal Asia, Humane Society International et Change for Animals Foundation. L’Alliance pour la protection canine d’Asie cherche à établir des relations de collaboration avec les gouvernements de toute l'Asie du Sud-Est où le commerce de la viande canine est répandu et a déjà obtenu un moratoire sur le commerce des chiens entre la Thaïlande et le Vietnam.

Suite à la saisie des chiens, la police a répandu la nouvelle à travers la province via les médias locaux, de façon à ce que les chiens volés puissent retrouver leurs familles. 

En deux semaines, les 51 chiens ont pu retrouver leurs propriétaires, dévastés par la disparition de leurs animaux.

Cette arrestation constitue un précédent majeur car le vol de chiens est rarement considéré comme un délit criminel au Vietnam à moins que les chiens ne soient évalués à plus de 2 millions VND ($ 86).

« Nous espérons que ces arrestations contribueront à dissuader de futurs vols de chiens dans la province de Thanh Hoa, et idéalement dans tout le Vietnam. Alors que l’on justifie le commerce de viande canine en invoquant des raisons culturelles, en réalité, ce commerce a des impacts significatifs sur la santé et la société et ceux-ci sont de plus en plus préoccupants au Vietnam et au niveau international. »

Dr. Katherine Polak, Chef de l’Aide aux animaux errants pour l’Asie du Sud-Est chez QUATRE PATTES

Un peu plus tôt cette semaine, le Conseil de gestion de la sécurité sanitaire des aliments de la ville de Ho Chi Minh a vivement conseillé aux locaux d’arrêter de consommer de la viande de chien dans le but d’améliorer l’image du Vietnam auprès des touristes. Il a également informé la population des risques de santé encourus lors de la consommation de viande non réglementée. Ces initiatives font suite à une action similaire lancée l'année dernière par le Comité populaire de Hanoi.

En plus d’être membre de l’Alliance pour la protection canine d’Asie, QUATRE PATTES dirige également le programme « Cats Matter Too » dans le centre du Vietnam en association avec les organismes locaux PAWS for Compassion et Vietnam Cat Welfare afin d’améliorer les formations vétérinaires, l'éducation au bien-être animal et fournir des services gratuits de stérilisation.

QUELQUES FAITS

  • L’Alliance pour la protection canine d’Asie est une coalition internationale composée de quatre organismes de protection des animaux : Animals Asia, Change for Animals Foundation, Humane Society International et QUATRE PATTES. La coalition a été créée pour soutenir la lutte contre le trafic illégal de chiens et éradiquer la rage d'ici 2020. L’Alliance pour la protection canine d’Asie collabore actuellement avec le département de la santé animale du Vietnam sur des initiatives visant à prévenir la rage, améliorer les capacités à accueillir les animaux mis en quarantaine et à soutenir des réseaux de centres de secours pour chiens et chats à travers le Vietnam.
  • L’Alliance pour la protection canine d’Asie estime que cinq millions de chiens sont tués chaque année pour leur viande au Vietnam, ce qui place le pays en seconde position après la Chine en termes de nombre de chiens consommés.
  • De plus en plus de chiens et de chats qui sont enlevés dans le cadre de ce trafic sont des animaux de compagnie arrachés à leurs propriétaires. Ceci devient un problème de société majeur au Vietnam où il est de plus en plus courant d’avoir des animaux de compagnie. Les populations sont donc frustrées par les vols continus de leurs animaux.
  • Le vol de chiens est rarement considéré comme un délit criminel au Vietnam à moins que les chiens ne soient évalués à plus de 2 millions VND ($ 86). 
  • Les déplacements à grande échelle de chiens dont l'état de santé et l'état vaccinal sont inconnus contreviennent aux recommandations des principaux professionnels de la santé animale et humaine en matière de lutte antirabique.

pour mettre fin au trafic de viande de chien et de chat

Aidez-nous à prendre soin des animaux rescapés de l'enfer

faites un don