Recherche

Faire un donParrainage
Un orang-outang observant son environnement depuis la cime d'un arbre

10 faits surprenants au sujet des orangs-outans

27.5.2019

Saviez-vous que le mot  «Orang-outan» signifie «personne de la forêt»?

  • «Orang-outan» signifie «habitant de la forêt» en Malay et indonésien Bahasa.
  • ll y a trois espèces d'orangs-outans : Bornéen, Sumatra et Tapanuli. Tous sont en danger critique d'extinction.
  • L'espèce d'orang-outan la plus menacée, le Tapanuli, n'a été reconnue qu'en 2017. Il en reste moins de 800.
  • Les orangs-outans ne sont pas des singes, ils appartiennent à la grande famille des primates, qui comprend également les chimpanzés, les bonobos, les gorilles et les humains.
  • Les orangs-outans sont les plus grands animaux arboricoles du monde.
  • Le lien entre une mère  et un bébé orang-outang est puissant. Ils sont inséparables pendant les 5 à 7 premières années de la vie de l'enfant, car la mère leur montre tout ce dont ils ont besoin pour survivre dans la jungle : où et quand chercher de la nourriture, comment éviter les prédateurs et comment construire un nid dans la cime des arbres.
  • Il y a plus de 4000 aliments que les orangs-outans adorent manger. Leur régime alimentaire comprend de l'écorce, des feuilles, des fleurs, des vignes, des insectes pour les protéines et plus de 300 types de fruits !
  • C'est le primate le plus solitaire. Les orangs-outans adultes mâles et femelles ne se réunissent habituellement que pour se balader et s'accoupler pendant que la femelle est en période de chaleurs.
  • Les mâles adultes se distinguent des femelles par leurs impressionnants coussinets de joues, bien que certains mâles les développent plus tard dans leur vie. Les femelles ont tendance à préférer les mâles avec des coussinets sur les joues, mais cela n'empêche pas les mâles ne présentant aucun coussinet sur les joues d'également se reproduire.
  • Au fur et à mesure que les forêts sont défrichées pour les plantations d'huile de palme, l'exploitation minière et forestière, les orangs-outans perdent leur habitat. Cette déforestation aggrave la crise climatique, qui rend le monde moins habitable pour toutes les espèces, y compris les humains. Avec une réduction de population d'environ 100 000 personnes entre 1999 et 2015, les orangs-outans sont en train de perdre le combat pour leur survie. Leur temps est compté. Nous devons agir maintenant.