Recherche

Faire un donParrainage

laine mérinos

Le commerce de la laine, dont les principaux producteurs sont l'Australie, l'Amérique du Sud et la Nouvelle-Zélande, est en plein essor dans le monde entier. Comme tout processus de production de masse ayant recours à des animaux d'exploitation, l'élevage de moutons et la production de laine posent de graves problèmes en matière de bien-être animal 

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Le mulesing : une procédure cruelle pour les animaux

Le Mulesing désigne la pratique par laquelle on découpe des grosses lanières de peau à proximité de la queue et ce, sans être anesthésiés. Cette procédure cruelle est pratiquée en Australie. La raison invoquée par les éleveurs pour pratiquer cette procédure: éviter la myiase. Autrement dit, l'infestation d'un mouton par les mouches, qui pondent leurs œufs dans les plis de la peau situés autour de l'arrière-train de l'animal. La zone autour des fesses des moutons attire les mouches surtout parce que l'humidité et les excréments s'y accumulent. Les moutons mérinos élevés sur autant de rides que possible sont particulièrement sensibles à cette infestation, car l'humidité est plus longuement maintenue dans les parties de peau les plus ridées. Mais cette procédure ne constitue pas une protection à 100 % contre les asticots des mouches, car les mouches peuvent également pondre leurs œufs dans d'autres plis de la peau. QUATRE PATTES s'oppose avec véhémence à cette pratique cruelle et appelle les marques et les acteurs de la chaîne d'approvisionnement à y mettre un terme et à utiliser la laine sans mulesing.


QUATRE PATTES s'engage pour un achat responsable de la laine

Les solutions existent. Plus de 1000 producteurs de laine en Australie ont déjà opté pour des moutons qui sont moins sensibles à l'infestation par les mouches. Il s'agit de moutons dits «lisses» ou au «corps doux» dont la peau ne présente pas de rides (ou peu de rides). Ils prouvent bien que la procédure de mulesing pourrait être évitée et n'est plus nécessaire. La laine produite sans utilisation de cette procédure, qui peut être retracée tout au long de la chaîne d'approvisionnement, est déjà proposée par des fournisseurs de laine. QUATRE PATTES appelle l'industrie et les marques en particulier à prendre leurs responsabilités envers les moutons dans leurs chaînes d'approvisionnement en laine. Les marques doivent se fixer des délais pour signifier leur retrait par rapport à l'utilisation de la laine produite avec mulesing et le communiquer publiquement. Un signal clair des marques encouragera les chaînes d'approvisionnement à passer à la production de laine sans recours au mulesing.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Restons en contact

Avec notre newsletter, nous vous tenons au courant!

Mit der Anmeldung zum Newsletter erklären Sie sich einverstanden, dass VIER PFOTEN Sie regelmässig per E-Mails über unsere Tierschutzarbeit informiert, sowie gelegentlich um Spenden und Unterstützung bittet. Wir werden Ihre Daten niemals für Marketingzwecke an Dritte verkaufen, verleihen oder sie mit Dritten teilen. Datenschutz ist uns wichtig. Durch klicken auf "ANMELDEN" erklären Sie sich mit unseren Datenschutzbestimmungen einverstanden.