Recherche

Faire un donParrainage
Petite mais très remarquable: la souris domestique

PETITE MAIS REMARQUABLE – LA SOURIS EN TANT QU’ANIMAL DE COMPAGNIE

12.5.2020

La souris est l’animal de compagnie idéal pour les personnes qui aiment observer 

La domestication de la souris trouve son origine dans ses mutations génétiques, permettant ainsi de trouver des souris de différentes couleurs, avec des poils plus ou moins longs, des yeux rouges ou noirs. 

Non seulement l’apparence est passionnante – un regard sur la nature et les extraordinaires performances sensorielles de ce petit rongeur suffisent pour constater à quel point il est fascinant.

La souris se caractérise non seulement par sa nature amicale et sa curiosité débordante, c’est surtout une animal très social. Les souris vivent en groupes, se nourrissent et prennent soin d'elles-mêmes ensemble. Élever une souris seule n'est donc pas approprié à l'espèce. Contrairement aux rats, ces mignons rongeurs ne sont guère intéressés par les caresses intempestives.

Les souris peuvent vivre jusqu'à quatre ans si elles sont bien soignées. À quatre semaines déjà, les femelles sont sexuellement matures. La période de gestation est d'environ 21 jours. Selon l'âge et l'état de santé de la mère, une portée peut compter jusqu’à 18 petits. Immédiatement après avoir mis bas, la femelle est à nouveau prête à concevoir.

LA SOURIS EST SOUVENT QUALIFIÉE D'ANIMAL DE COMPAGNIE POUR DÉBUTANTS, IDÉAL POUR LES ENFANTS 
- or, ATTENTION !

Ce sont des animaux de compagnie qui réclament beaucoup d’attention ! Pour bien élever ces créatures très actives, des connaissances approfondies sont nécessaires afin d'éviter toute mauvaise manipulation et de leur assurer une longue vie en bonne santé.

Espèces dégénérées

Certaines espèces sont le produit d'élevage intensif. Plus particulièrement :

  • les souris frisées et angora

Elles sont très sensibles aux parasites, ont un sens du toucher limité et ont tendance à souffrir d’inflammations aux yeux.

  • les classes de couleurs « Self » et « Shaded »

Il s'agit notamment de souris à fourrure rouge, jaune et orange. Elles doivent leur couleur à un certain gène, qui provoque l'obésité malgré un régime alimentaire strict. Il en résulte des problèmes de santé qui réduisent considérablement l'espérance de vie des animaux.

  • les albinos

En raison d'un trouble métabolique, les albinos ne peuvent pas produire de mélanine, qui sert à protéger la peau contre le soleil.

  • les souris nues

Elles n’ont pas de poils du tout et doivent dès lors être hébergées dans des endroits chauds pour rester en bonne santé. Les souris nues souffrent également d'une déficience immunitaire.

Les souris et les enfants
Les souris ne conviennent pas aux enfants. Leur squelette est tellement délicat et fragile, qu’elles peuvent facilement être écrasées si elles ne sont pas manipulées correctement.

Les problèmes de comportement
Les souris peuvent présenter certaines particularités comportementales. La plupart surviennent lorsque les conditions d’élevage sont défavorables. On parle d’anomalies comportementales lorsque la souris tourne en rond, gratte les murs, saute en hauteur, fait des « loopings » et se dresse sur les pattes arrière. Le fait de manger sa propre progéniture en fait malheureusement aussi partie et peut se produire lorsque l'espace est trop limité ou que la densité des mâles est trop importante.

Les souris sont des animaux nocturnes
En général, ces petits rongeurs sont actifs au crépuscule et durant la nuit et passent leur journée à se reposer. Les réveiller ou les déranger dans ces moments peut nuire à leur santé et les rendre agressifs.

Les souris et autres animaux de compagnie
Les souris apprécient la compagnie d’au moins un congénère. Même si l'on estime que certains petits animaux se ressemblent beaucoup, il est préférable d’éviter la socialisation avec d'autres espèces, comme, par exemple, les hamsters, les dègues, les cochons d'Inde,...

De telles expériences n'engendrent que stress pour la souris, qui dans le pire des cas peut même en mourir.

Les souris: des animaux de compagnie fragiles

CONCLUSION

Même si les souris ne sont « que » des petits animaux, il faut bien réfléchir avant de les acquérir. Après tout, cela implique une responsabilité de deux à quatre ans pour veiller à leur bien-être.

Les nichées de souris sont des sociétés bien hiérarchisées

Bien que les animaux de rang inférieur ne soient pas exclus des soins prodigués mutuellement au sein du groupe, les nouveaux animaux doivent être introduits avec doigté au sein du groupe. Si l’introduction se fait brutalement elle peut entraîner bagarres, stress et même des blessures.

Certains sens de la souris sont vraiment impressionnants

Les yeux situés sur le côté de la tête permettent une bonne vision d'ensemble. Cependant, la vision stéréoscopique l’est moins.

La souris peut bouger les oreilles indépendamment l’une de l’autre, dans toutes les directions et dès lors percevoir des sons qui ne sont plus audibles pour l’oreille humaine. On estime que les souris sont capables de percevoir des sons jusqu'à 100'000 Hertz.

Le museau de la souris est un organe sensoriel très important. L'animal perçoit son environnement par les odeurs, comme, par exemple, les pistes olfactives que laissent les congénères pour délimiter leur territoire. De plus, elles sélectionnent leurs partenaires au sein du groupe par l'odorat.

Les vibrisses de la souris sont un élément d'orientation supplémentaire. Ces poils aident les animaux à bien s'orienter, surtout dans l'obscurité.

L’excellent organe d'équilibre très performant de la souris est logé dans l'oreille interne et permet aux animaux de garder l’équilibre en toutes circonstances et se déplacer sans risque sur des cordes, par exemple