Recherche

Faire un don Parrainages

Les animaux du zoo syrien reçoivent des soins médicaux en Turquie

24.7.2017


QUATRE PATTES prévoit de sauver d'autres animaux sauvages du zoo près d'Alep

Zürich, 24. Juli 2017 – Erster Etappenerfolg für VIER PFOTEN: Die aus einem verwahrlosten Zoo im Krisengebiet um Aleppo geretteten Tiere haben nach 24-stündiger Fahrt durch die Türkei ihr vorübergehendes Zuhause erreicht. In einem Tierschutzzentrum in Karacabey nahe der Stadt Bursa kümmert sich das Tierärzte-Team der internationalen Tierschutzorganisation nun um die medizinische Betreuung der neun Wildtiere. Abhängig von der gesundheitlichen Entwicklung der traumatisierten und abgemagerten Löwen, Tiger, Bären und Hyänen wird die Reise in ihr artgemässes und endgültiges Zuhause bald weitergehen. Doch zuvor sollen noch weitere Bewohner des Zoos im Vergnügungspark „Magic World“ in Syrien gerettet werden. 

C'était un voyage ardu, mais utile afin d’assurer un avenir meilleur pour les trois lions, deux tigres, deux ours noirs asiatiques et deux hyènes. Le vendredi 21 juillet, l'organisation internationale de protection des animaux, QUATRE PATTES, avec le soutien d'experts internationaux de la sécurité, a évacué les neuf animaux sauvages d'un zoo bombardé près d'Alep. Ils sont enfin arrivés dans leur habitat temporaire, un centre de protection des animaux à Karacabey.

« Le voyage d'une journée à travers la Turquie a été une affaire fatigante pour tous les acteurs. En raison de la chaleur extrême, nous avons dû nous arrêter toutes les trois ou quatre heures pour fournir aux animaux de l'eau et vérifier leur état. Nous sommes tous très heureux que nous ayons été en mesure d'amener les animaux en toute sécurité à leur première destination »

Dr. Amir Khalil, vétérinaire et chef de mission chez QUATRES PATTES

Après une première nuit tranquille dans les cages de transport, des recherches médicales approfondies ont commencé sur les animaux sauvages traumatisés et légèrement blessés.

« C'est la première fois que ces animaux reçoivent un traitement médical approfondi d’experts. En plus des analyses de sang, nous effectuerons également des examens d'échographie sur tous les animaux pour déterminer s’il y a des dommages aux organes. Nous examinerons également attentivement l'état des yeux, la peau, les pattes et les dents. Nous nous attendons à ce que les examens soient terminés dans les trois prochains jours »

Dr Frank Göritz, vétérinaire de l'Institut Leibniz de Berlin (Institut für Zoo- und Wildtierforschung), qui soutient l'équipe de QUATRE PATTES, en collaboration avec les vétérinaires locaux

Evacuation d'animaux supplémentaires en Syrie

Le voyage vers leur destination définitive et appropriée ne dépend pas seulement de la santé des animaux. Avant tout, il reste d'autres animaux se trouvant toujours dans le zoo dévasté du parc d'attractions syrien qui doivent encore être sauvés.

« Avec nos partenaires, nous travaillons en ce moment même à faire sortir les animaux restants du zoo. Si tout se passe bien, ils atteindront la frontière Syro-turque dans les prochains jours. Nous n'abandonnons pas. Dès que tous les animaux auront été sortis de Syrie, nous pourrons décider de la prochaine étape. QUATRE PATTES a de très bonnes options avec ses propres refuges et sanctuaires animaliers, se trouvant en Jordanie, en Afrique du Sud et aux Pays-Bas. Nous déciderons individuellement quel lieu convient le mieux pour quel animal ».

Dr. Khalil

Soutien des experts en sécurité et d’un donateur généreux

La collaboration avec les experts en sécurité internationale a contribué de manière significative au succès de la mission prévue dans la zone de guerre dangereuse. Une équipe de sécurité, très expérimentée quant aux opérations en Syrie, a évacué les animaux du zoo près d'Alep et les ont conduits à la frontière Syro-turque. Là, ils ont été remis à l'équipe de secours d'urgence de QUATRE PATTES et transférés en Turquie. La mission de sauvetage est soutenue financièrement par un don fait par le journaliste et homme d'affaires américain Eric Margolis, également très actif dans la protection des animaux.

« Je suis très soulagé que la première partie de l'opération de sauvetage ait réussi. Les habitants du zoo n'avaient aucun moyen d'échapper de leurs cages désolantes. Les bombes et les bruits de tir ont fait partie de leur quotidien. Cette mission leur a sauvé la vie. J'espère que les animaux restants seront bientôt en sécurité »

Eric Margolis, journaliste et homme d'affaires américain