Recherche

Faire un don Parrainages

Les derniers animaux d'un zoo près d'Alep ont été évacués

19.7.2017

Une fin heureuse pour les animaux survivants du zoo en Syrie

Zurich, 29 juillet 2017 Avec le Ministère des Forêts et des Affaires d’Eaux Turc, les volontaires turques ainsi que les experts en sécurité, l'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a pu évacuer les quatre animaux restants, deux lions et deux chiens, du parc d'attraction «Magic World» près d'Alep. Déjà il y a une semaine, le sauvetage de neuf animaux sauvages a été un  franc succès. Au total, les 13 animaux se trouvant dans le zoo syrien négligé en Syrie ont pu être sauvés et transférés en Turquie.  En ce moment les animaux sont soignés dans un centre de protection des animaux à Karacabey jusqu'à ce qu'ils soient assez forts pour entamer leur voyage vers leur destination finale.

L'évacuation des quatre derniers animaux a constitué un défi majeur explique QUATRE PATTES:

« Obtenir les neuf premiers animaux sauvages de Syrie était presque miraculeux. C'était une mission difficile à organiser avec une logistique incroyable à mettre en place. Le fait que nous ayons réussi à libérer les autres animaux souffrants nous rend tellement heureux. Nous n’aurions pas pu faire face aux difficultés sans l’aide précieuse des nombreux bénévoles en Turquie, qui nous ont soutenus avec la logistique et les différents contacts sur le terrain. Beaucoup d'entre eux ont prix sur leur temps personnel ou se sont même déplacés à l'étranger pour nous aider. Nous sommes également très reconnaissants pour le soutien du gouvernement turc, qui a permis l’ouverture de la frontière vers la Syrie.»

Dr. Amir Khalil, vétérinaire et chef de mission de QUATRE PATTES

Les cinq lions, deux tigres, deux ours noirs asiatiques, deux hyènes et deux chiens peuvent enfin espérer un avenir meilleur. Dans un centre de protection des animaux à Karacabey, près de la ville de Bursa, les animaux reçoivent des soins médicaux avant de pouvoir entreprendre le voyage vers leur location finale.

« L'aide que nous obtenons à Karacabey est incroyable. Cependant, QUATRE PATTES a de très bonnes options avec ses propres centres de protection des animaux, y compris en Jordanie, en Afrique du Sud et aux Pays-Bas. La santé de certains animaux est très critique. C'est pourquoi nous devons les amener le plus rapidement possible à un endroit mieux équipé pour les traitements médicaux nécessaires. »

Dr. Khalil

« Pour nous, le bien-être des animaux est une priorité absolue. Les collègues font un excellent travail sur place pour leur assurer le bien être nécessaire. Nous les soutenons de tout coeur depuis la Suisse. »

Julie Stillhart, directrice QUATRE PATTES Suisse

Diagnostic: parasites, blessures et insuffisance cardiaque

Les résultats des premières études ont montré que beaucoup d'animaux secourus ne sont pas seulement fortement émaciés mais aussi traumatisés. En plus des séquelles psychologiques, certains animaux sont également infectés par des parasites ou ont des blessures mineures. Pour d'autres cependant, la vie dans la zone de guerre a laissé beaucoup de traces.

« L'hyène mâle est malheureusement complètement aveugle. Son congénère souffre d'une maladie rénale sévère. Les deux tigres sont également gravement blessés, l’un d’eux ayant souffert d'une crise cardiaque mais nous avons réussi à le réanimer. »

Dr Frank Göritz, de l'Institut Leibniz de Berlin qui soutient l'équipe de QUATRE PATTES avec les vétérinaires locaux

Collaboration avec le gouvernement turc, les bénévoles, les experts en sécurité et un donateur généreux

La coopération avec le Ministère des Forêts et des Affaires d’Eaux Turc, les bénévoles turques et les experts en sécurité internationale très expérimentés avec les opérations menées en Syrie, a contribué de manière significative au succès de la mission en pleine zone de guerre. L'équipe de sécurité était responsable de l'évacuation et du transport des animaux vers la frontière Syro-turque. À la zone frontalière, les animaux ont été remis à l'équipe de QUATRE PATTES et emmenés en Turquie. L'opération de sauvetage difficile a été soutenue financièrement par un don important fait par le journaliste, homme d'affaires et protecteur des animaux américain, Eric Margolis.

« Je suis très soulagé que l'opération de sauvetage ait réussi. Les animaux du zoo n'avaient aucun moyen d'échapper de leurs cages désolantes. Les bombes et les bruits de tir ont fait partie de leur quotidien. Cette mission leur a sauvé la vie. J’ai hâte de pouvoir leur rendre visite bientôt dans leur nouveau domicile. »

Eric Margolis