Recherche

Faire un don Parrainages

QUATRE PATTES sauve trois ours à bile au Vietnam

10.11.2017

Transférés à la FORÊT DES OURS de Ninh Binh

Zurich, 10 novembre 2017 –  Il y a quelques jours, l'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a sauvé trois ours noirs d’Asie qui ont été abusés pour l’extraction de leur bile pendant des années. Un des animaux sauvé est l'ourse Hai Chan. En plus de l’extraction régulière de bile, elle a été amputée des deux pattes avant, probablement pour la production de vin à base de pattes d'ours. Les ours ont été amenés dans la nouvelle FORÊT AUX OURS à Ninh Binh, un refuge pour ours récemment construit dans le nord-est du Vietnam.

Le spécialiste des ours allemand Carsten Hertwig a ouvert la cage de l’ourse à bile avec un coupe-boulon.

« Hai Chan a passé la plus grande partie de sa vie dans une ferme enfermée dans une minuscule cage métallique, dans une pièce sale et mal ventilée. Non seulement des conditions de détention misérables, mais aussi une mauvaise alimentation et la procédure douloureuse d'extraction de la bile ont été un fardeau majeur pour elle. Nous supposons également que ses pattes avant ont été amputées pour la production de vin à base de pattes d'ours. Le propriétaire de Hai Chan a finalement reconnu qu’elle méritait une vie meilleure et plus digne. »

Carsten Hertwig

L'équipe de QUATRE PATTES a secouru l'ourse en parallèle avec deux autres, Thai Van et Thai Giang, sauvés d'une autre ferme. Les trois premiers occupants du tout nouveau refuge, nommé la FORÊT AUX OURS à Ninh Binh, bénéficieront de soins médicaux complets et d'une vie paisible loin de tout tourment.

Nouveau départ à LA FORÊT AUX OURS à Ninh Binh
Après presque un an de travail acharné, la première phase de construction du centre de protection pour ours de QUATRE PATTES dans le nord-est du Vietnam a récemment été achevée. Le domaine qui compte quatre grands enclos en plein air pour plus de 40 ours, couvre près de quatre hectares de terrain. Sur la propriété, il y a aussi deux bâtiments pour les ours avec les antres intérieurs, une station de quarantaine doté d’un dispensaire médical pour les soins vétérinaires, une cuisine pour la préparation alimentaire, ainsi qu’un bâtiment administratif. Une fois terminé, le refuge à Ninh Binh sera un foyer approprié qui pourra accueillir jusqu’à une centaine d'ours sauvés.

Le marché de la bile
La bile d'ours est utilisée comme remède dans la médecine traditionnelle chinoise depuis plusieurs milliers d'années et est toujours un produit recherché dans de nombreux pays d'Asie. Bien que la vente et la consommation de bile d'ours soient interdites au Vietnam, on estime à 1300 le nombre d'animaux qui souffrent encore de ce marché, avec des ours présents dans environ 400 fermes d'élevage.