Recherche

Faire un don Parrainage
Des moutons entassés sur un cargo

la Roumanie envisage de suspendre les exportations d’animaux vivants vers les pays tiers

4.12.2019

Bucarest / Zurich, le 4 décembre 2019 – À la suite du terrible naufrage du navire où se trouvaient 14000 moutons à son bord, le gouvernement roumain prend enfin des mesures adéquates. Après avoir rencontré les organismes de protection des animaux ARCA (partenaire de l'organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES) et Animals International, le ministre roumain de l'agriculture Adrian Oros s'est prononcé en faveur de la suspension des exportations d'animaux vivant vers les pays tiers. À moyen terme, de la viande congelée sera exportée à la place. QUATRE PATTES adhère à cette décision et pense qu’elle devrait s’appliquer aux autres pays de l'Union Européenne.

« Cette décision prise par la Roumanie, qui est l’un des plus gros exportateurs de l’Union Européenne, envoie un signal fort en matière de bien-être animal. Les autres membres de l’Union Européenne doivent suivre l’exemple. Chaque jour, des milliers d’animaux souffrent dans des conditions de transport atroces et ceci, sur de très longues distances. Il est grand temps d'exporter de la viande – voire rien du tout, plutôt que des animaux prêts à être abattus. »

Dr. Martina Stephany, directrice du département des animaux de rente et de la nutrition chez QUATRE PATTES

 L'annonce du ministre roumain de l'Agriculture fait suite aux protestations pacifiques ayant eu lieu à Bucarest le lundi 2 décembre. Les associations locales et internationales telles que QUATRE PATTES, ARCA, Animals International, Animal Society, Ethics and Future, FREE, Nima Sanctuary, Romanian Vegan Asso-ciation et Agent Green ont manifesté contre les exportations d'animaux vivants.

De plus, QUATRE PATTES appelle tous les membres de l’Union Européenne à mettre fin à leurs accords existants en matière d’exportations d’animaux vivants et à instaurer un temps de transport maximal de huit heures. « Nous demandons également à La Commission Européenne d’agir rapidement, y compris en ce qui concerne l'élucidation de cette récente catastrophe et de ses conséquences », explique le Dr Martina Stephany.

En collaboration avec les autorités locales et QUATRE PATTES, ARCA a pu secourir 254 moutons sur les 14600 impliqués dans l’accident. Plus de 70 d’entre eux ont depuis succombé à leurs blessures.

Les moutons restants sont actuellement examinés par des vétérinaires de l’Office vétérinaire roumain, dans une ferme. Leur futur demeure incertain. QUATRE PATTES continue de se battre pour obtenir une protection et un abri sûrs pour ces animaux.

Avec 12 millions d'animaux, la Roumanie est le plus grand producteur d'ovins et de caprins de l'Union Européenne après la Grande-Bretagne et l'Espagne. Chaque année, environ 2,4 millions de ces animaux sont exportés ; beaucoup d’entre eux vers le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et la région du Golfe. D'innombrables animaux continuent d’agoniser et de mourir lors de ces transports.