Recherche

Faire un don Parrainage

QUATRE PATTES aide aux opérations de sauvetage de plus de 30 animaux dans un zoo au Pakistan

31.8.2020

L'évacuation d'un zoo après la mort atroce de deux lions

Zurich, le 31 août 2020  -Les images choquantes de deux lions se battant contre les flammes dans leur petit enclos du zoo de Marghazar à Islamabad poussent aujourd'hui l'organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES et les autorités locales à agir. Inexpérimentées, les personnes en charge des animaux ont mis le feu dans le but de forcer les grands félins à entrer dans des caisses de transport. Les deux lions sont morts fin juillet à cause de l'inhalation de fumée. Le transfert des lions a été précédé par la décision majeure de la Haute Cour d'Islamabad en mai dernier de fermer le zoo sous-financé de Marghazar, en raison de ses conditions de détention inadéquates. En collaboration avec le ministère pakistanais du changement climatique et le Conseil de gestion de la faune sauvage d'Islamabad, QUATRE PATTES apporte son aide pour mener à bien l’évacuation des animaux restants du zoo. Parmi eux se trouve l'éléphant Kaavan, mondialement connu grâce à une campagne internationale de sauvetage. 

L'équipe de QUATRE PATTES, constituée de vétérinaires et d'experts de la faune sauvage, est déjà sur place, au zoo de Marghazar à Islamabad. Il s'agit non seulement de conclure les dernières négociations avec les autorités locales, mais aussi de préparer plus de trente animaux (deux ours bruns de l'Himalaya, trois loups, douze singes, un cerf et plus de quatorze lapins) à leur évacuation. Malheureusement, les mauvaises conditions de détention ont laissé des traces sur les animaux du zoo.

« Avant d'être amenés au zoo, les deux ours devaient se produire en tant qu'ours dansants. Par conséquent, leurs dents ont été arrachées. Avec l'aide du vétérinaire du zoo, nous avions déjà dû pratiquer une opération d'urgence sur l'ours femelle, car celle-ci avait une blessure sérieusement infectée résultant de l'ablation récente d'une tumeur. Nous avons constaté de graves troubles du comportement chez tous les animaux. Ils sont apathiques et parfois agressifs. Grâce à l'intervention du ministère pakistanais du changement climatique et du Conseil de gestion de la faune sauvage d'Islamabad, nous sommes enfin en mesure de libérer ces animaux de leur misère et de les conduire dans des sanctuaires sûrs de la région. »

Dr Amir Khalil, vétérinaire chez QUATRE PATTES et responsable de la mission de sauvetage

L’éléphant le plus solitaire au monde
Aucune décision n'a encore été prise quant à l'avenir de l'éléphant Kaavan, venu du Sri Lanka et offert au Pakistan en 1985. Au début, il partageait un enclos au zoo de Marghazar avec sa compagne Saheli, mais depuis sa mort en 2012, celui-ci mène une existence bien solitaire. En 2016, une campagne internationale a été lancée pour sauver cet éléphant. Lorsque le tribunal d'Islamabad a décidé de fermer le zoo en mai 2020, il a également été décidé que Kaavan devait être évacué dans un refuge pour animaux au Pakistan ou à l'étranger, en fonction de son état de santé. QUATRE PATTES vient désormais en aide au gouvernement pakistanais dans l'évaluation de l'état de santé de l'éléphant. Selon ses résultats médicaux, il se pourrait que Kaavan soit transféré dans un refuge un peu plus tard dans l'année.

L’histoire du zoo de Marghazar
D'une superficie de 28 hectares, le zoo de Marghazar a vu le jour dans les collines de Margalla à Islamabad en 1978. Initialement ouvert en tant que réserve naturelle, celui-ci a ensuite été transformé en zoo. Depuis sa création, l’établissement appartient à la capitale pakistanaise, Islamabad. Au cours des quatre dernières années, plus de deux douzaines d'animaux sont morts au zoo de Marghazar, et parmi eux, six lionceaux. Les conditions de détention inadéquates du zoo ont fait la une des journaux internationaux à plusieurs reprises. En 2016, QUATRE PATTES était sur place, essentiellement pour évaluer l'état de santé de l'éléphant Kaavan, et a rédigé un rapport complet sur l'amélioration des conditions de détention, mais à ce jour, aucune mesure n'a été prise.

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est une organisation internationale de protection des animaux vivant sous influence humaine directe, qui révèle les souffrances, sauve les animaux dans le besoin et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine,  USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.  www.quatre-pattes.ch

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux