Recherche

Faire un don Parrainages
Eingesperrter Waschbär

Après la mort de 14’000 moutons à la suite d’un naufrage un nouveau rapport révèle de graves manquements lors des transports d'animaux vivants en Roumanie

30.4.2020

QUATRE PATTES exige des contrôles stricts et la pleine application de la législation en la matière de la part de la Commission européenne 

Zurich, le 30 avril 2020 – Un nouveau rapport publié par la Commission européenne sur le transport d'animaux vivants en Roumanie révèle de graves manquements en matière de bien-être animal. Les animaux n'ont pas été examinés en bonne et due forme, les rapports sont lacunaires et l’encadrement par un personnel compétent est insuffisant - tout cela indique que la Roumanie ne respecte pas suffisamment la réglementation de l'UE en matière de transport. Récemment, l'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a sauvé 180 moutons en Roumanie après le naufrage de leur cargo ayant entraîné la mort de plus de 14’000 moutons - un accident tragique qui aurait pu être évité. 

Le rapport démontre que l'autorité compétente du pays n'a pas apporté de soutien suffisant aux vétérinaires lors de leurs contrôles des exigences mises en œuvre. En général, diverses données manquent dans le système de contrôle, notamment si les animaux ont bien été examinés quant à leur aptitude au transport, avant de poursuivre leur voyage. 

« Le rapport prouve clairement que la Roumanie ne respecte pas la réglementation européenne en matière de transport. Les animaux ne peuvent, par exemple, pas être transportés d'une manière qui pourrait leur causer des blessures ou des souffrances inutiles. Il est évident que ceux-ci ne sont pas suffisamment protégés. La Commission européenne doit maintenant demander des comptes à la Roumanie en engageant une procédure d'infraction. Elle doit également s'efforcer de mettre fin au transport d'animaux vivants afin de prévenir de futurs accidents ainsi que des souffrances inacceptables. »

Martina Stephany, directrice du département animaux de rente de QUATRE PATTES

Des milliers de moutons meurent sur un cargo chaviré
En novembre 2019, un cargo transportant 14’000 moutons a chaviré près des côtes roumaines alors qu'il se rendait vers l’Arabie Saoudite. La plupart des moutons sont morts. Dans une course contre la montre, QUATRE PATTES et son organisation partenaire roumaine ARCA ont pu sauver 254 animaux, dont 180 ont finalement survécu. Début 2020, QUATRE PATTES a pris en charge les moutons survivants et les a hébergés dans un centre équestre spécialement aménagé au nord de Bucarest. QUATRE PATTES travaille avec les autorités roumaines pour placer à long terme les moutons.

 « Les moutons ont été examinés et traités en fonction de leurs besoins, et notre équipe sur place continue à dispenser tous les traitements nécessaires pour assurer leur bien-être. Ils peuvent se remettre des épreuves qu’ils ont vécues ces derniers mois. Ils sont maintenant guéris, mais des millions d'animaux de rente souffrent toujours lors des transports d'animaux vivants. »

Martina Stephany, directrice du département animaux de rente de QUATRE PATTES

La réglementation européenne en matière de transport doit prendre le bien-être des animaux en ligne de compte
QUATRE PATTES n'est pas vraiment surpris par les piètres performances de la Roumanie décrites dans le nouveau rapport, surtout à la lumière de la récente tragédie maritime. Les autorités de l'UE doivent prévenir les problèmes massifs de bien-être animal survenant lors des transports d'animaux vivants. Chaque année, plus de trois millions d'animaux vivants sont transportés de l'UE vers des pays tiers. QUATRE PATTES exhorte la Roumanie à s'en tenir à ses déclarations et à privilégier le transport de viande et de carcasses au lieu d’animaux vivants. Tous les autres États membres de l'UE et les institutions européennes devraient également opérer ce changement. QUATRE PATTES considère que c'est la seule alternative permettant d'éviter des souffrances inutiles. En parallèle, tous les pays devraient investir dans des solutions durables. La limitation de la durée de transport des animaux vivants à un maximum de huit heures, des inspections ponctuelles plus nombreuses et des sanctions plus strictes en cas d'infraction peuvent contribuer à la réduction de la souffrance des animaux. 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est une organisation internationale de protection des animaux vivant sous influence humaine, qui révèle les souffrances, sauve les animaux dans le besoin et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée par Heli Dungler à Vienne en 1988, l'organisation se concentre sur les chiens et les chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des campagnes et des projets durables, QUATRE PATTES apporte une aide rapide et une protection à long terme aux animaux en détresse. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch