Recherche

Faire un don Parrainages
Un raton-laveur dans une ferme d'élevage

La publicité à Arosa sera « zéro fourrure » dorénavant

27.2.2020

Le village interdit toute publicité pour la fourrure

Arosa/Zurich, le 27 février 2020 – Arosa - la station de vacances chic des Grisons, connue pour son enneigement garanti et ses magnifiques pistes de ski, fait pour le moment la une des journaux car la municipalité a décidé d'interdire dans le village toute publicité pour la fourrure. QUATRE PATTES félicite le conseil municipal d'Arosa pour cette décision et salue cette action courageuse, innovante et pertinente. La destination de vacances s'inscrit pleinement dans la tendance actuelle. En effet, même les grandes marques de luxe comme Chanel, Burberry et Gucci renoncent à la fourrure depuis quelque temps déjà. QUATRE PATTES voit l'interdiction de la publicité pour la fourrure comme étant un signal fort qui pourrait inciter d'autres destinations touristiques de suivre l'exemple d'Arosa.

Pascal Jenny, directeur du Tourisme de la ville d’Arosa, explique la décision de bannir la fourrure de la publicité dans le village : « Arosa est pionnière en la matière et a déjà démontré de manière exemplaire avec Arosa Terre des Ours comment la protection des animaux et le tourisme peuvent travailler main dans la main. Dans cette optique, cette interdiction est donc une étape logique. »

Selon l'avis de QUATRE PATTES, la décision montre que la mode éthique et la protection des animaux ont énormément gagné en importance dans le tourisme. Au lieu de vraie fourrure impliquant une véritable cruauté envers les animaux, les consommateurs modernes souhaitent aujourd'hui voir de la durabilité et de l'innovation dans ce domaine également.

«C'est vraiment un message avant-gardiste qu'a envoyé Arosa, de ne plus autoriser la publicité pour la fourrure. Espérons que de nombreuses destinations touristiques et communes suisses suivront cet exemple. Arosa fait de la publicité pour le tourisme durable et montre de manière impressionnante qu'elle joint effectivement le geste à la parole.»

Alexandra Mandoki, directrice du bureau suisse de QUATRE PATTES

Chaque année, plus de 100 millions d'animaux sont tués pour l'industrie de la fourrure. Les visons, les renards et les chiens viverrins souffrent dans les fermes à fourrure, dans de minuscules cages grillagées ; d'autres espèces meurent d'une mort cruelle lorsqu’ils sont victimes de pièges. D’énormes quantités de produits chimiques dangereux sont utilisées pour transformer la fourrure en articles de mode. QUATRE PATTES s’investit au niveau international depuis de nombreuses années à ce sujet et fait campagne en Suisse pour une interdiction d'importation des produits en fourrure.

A propos de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l'organisation internationale de protection des animaux vivant sous l’influence directe des êtres humains, qui dénonce les dysfonctionnements, sauve les animaux dans le besoin et les protège. Cette année, QUATRE PATTES célèbre son 20e anniversaire en Suisse. Fondée à Vienne en 1988 par Heli Dungler, l'organisation se concentre sur les chiens et les chats errants ainsi que sur les animaux de rente, les animaux de compagnie et les animaux sauvages vivant dans de mauvaises conditions de détention et provenant de zones de catastrophe et de conflit. Grâce à ses campagnes et à ses projets durables, QUATRE PATTES apporte une aide rapide et une protection sur le long terme aux animaux en souffrance. En Suisse, la Fondation pour la protection des animaux est un partenaire de coopération d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions d'élevage un habitat adapté à l'espèce.