Recherche

Faire un don Parrainages
ourson sauvée

QUATRE PATTES sauve un ourson victime du commerce illégal d'animaux sauvages au Vietnam

29.5.2020

L'ourse Mochi trouve un foyer adapté à son espèce au sein de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh

Zurich, le 29 mai 2020 – L'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a pris sous son aile une jeune ourse noire d’Asie, remise le 18 mai dernier aux autorités vietna-miennes dans la province de Son La. La jeune ourse n'avait que quelques mois lorsque des marchands illégaux d'animaux sauvages l'ont mise en vente à la frontière du Laos. Une famille vietnamienne l’a achetée pour lui éviter une vie dans une exploitation ou d’être tuée pour sa viande et en a informé les autorités. Ces dernières ont rapidement contacté l'équipe de QUATRE PATTES, qui a pris en charge les soins médicaux et a finalement installé Mochi à la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. 

QUATRE PATTES se félicite de l'action rapide des autorités vietnamiennes et de son organisation par-tenaire locale « Education for Nature Vietnam » (ENV), avec laquelle la famille avait tout d'abord pris contact. Une petite équipe de QUATRE PATTES a fait le trajet de quatre heures et demie de la FORÊT DES OURS à la province de Son La, où se trouvait Mochi. En raison de la pandémie COVID-19, l'opération de sauvetage a dû être menée dans le respect de mesures de sécurité très strictes. 

« Mochi est éveillée, enjouée et intelligente. À l'exception de quelques problèmes gastro-intestinaux mineurs, les examens médicaux ne montrent aucune anomalie. Elle est en bonne condition physique et pèse deux kilos. Certes, ce poids est un peu faible, mais la situation s'améliorera bien vite grâce à une bonne alimentation et à des soins appropriés. »

Szilvia Kalogeropoulu, vétérinaire de QUATRE PATTES

Mochi est encore à un âge critique, car son système immunitaire n'est pas encore complètement développé. Par conséquent, l'équipe de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh lui apportera tous les soins nécessaires pour qu'elle devienne une ourse en bonne santé. Comme Mochi ne peut pas être réintroduite dans la nature, elle restera au refuge.  

Le commerce des animaux sauvages au Vietnam
La vente légale et illégale des animaux sauvages au Vietnam est un marché particulièrement juteux. Les animaux sont soit capturés dans la nature ou élevés en captivité, puis vendus sur les marchés, dans les restaurants et en ligne. Ils sont également souvent exploités pour la fabrication de remèdes traditionnels. « Il est difficile de dire si Mochi a été capturée dans la nature ou élevée dans l'une des nombreuses fermes d'ours vietnamiennes ou laotiennes. Il est clair cependant qu'elle a été séparée d’avec sa mère beaucoup trop tôt. Nous ne cautionnons en aucun cas l'achat d'animaux sauvages, quelles que soient les intentions, car cela ne fait qu’alimenter le commerce. Mais dans le cas qui nous préoccupe, la réaction rapide de tous les acteurs concernés a permis de garantir la sécurité de Mochi », déclare Kieran Harkin, directeur chez QUATRE PATTES de la campagne internationale contre le commerce des espèces sauvages. Le gouvernement vietnamien a récemment annoncé l'interdiction du commerce illégal d'animaux sauvages aux fins la consommation de leur viande, ceci après avoir appris que l'épidémie de COVID-19 était probablement due à la consommation d'animaux sauvages en Chine. Tant que cette loi ne sera pas adoptée et que des changements durables n'auront pas été apportés, des millions d'animaux sauvages continueront à souffrir comme Mochi. 

La FORÊT DES OURS de Ninh Binh : les ours sauvés trouvent un foyer adapté à leur espèce

Ces dernières années, le nombre d'ours détenus dans des élevages d'ours au Vietnam a diminué: ils étaient 936 en 2017, actuellement ils comptent 414.

« Bien que le nombre d'ours dans les fermes ait considérablement diminué, il y a toujours des régions où l'offre et la demande de bile d'ours restent élevées. Ces régions doivent maintenant faire l'objet de campagnes ciblées et être au centre des ef-forts de la part des autorités pour endiguer la demande et enfin pouvoir fermer toutes les fermes à ours du Vietnam. »

Kieran Harkin, directeur chez QUATRE PATTES de la campagne internationale contre le commerce des espèces sauvage

Avec la FORÊT DES OURS de Ninh Binh, qui pourra bientôt accueillir une centaine d'ours, QUATRE PATTES aide le gouvernement vietnamien à fermer les exploitations d'ours. En comptant le nouvel arrivant Mochi, le refuge abrite actuellement 32 ours à collier. 

Au sujet de QUATRE PATTES 
QUATRE PATTES est une organisation internationale de protection des animaux vivant sous influence humaine, qui révèle les souffrances, sauve les animaux dans le besoin et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée par Heli Dungler à Vienne en 1988, l'organisation se concentre sur les chiens et les chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des campagnes et des projets durables, QUATRE PATTES apporte une aide rapide et une protection à long terme aux animaux en détresse. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.