Recherche

Faire un don Parrainage
Kaavan et le vétérinaire Dr. Amir Khalil

Au Pakistan, le dernier éléphant d’Asie partira fin novembre pour le Cambodge

13.10.2020

La Haute Cour d'Islamabad a confié le transfert de Kaavan à QUATRE PATTES

Zurich, le 13 octobre 2020 – Bonne nouvelle pour Kaavan, l’éléphant le plus solitaire au monde : la Haute Cour d'Islamabad a désigné le Dr Amir Khalil, vétérinaire pour l'organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES, comme amicus curiae et lui a confié l'organisation logistique et l'exécution du transfert de Kaavan du Pakistan au Cambodge. Début septembre, QUATRE PATTES a donné son feu vert pour le transfert de l’éléphant après que celui-ci ait été examiné. Son transfert du zoo de Marghazar à Islamabad vers le refuge pour la faune sauvage au Cambodge est planifié pour la fin du mois de novembre et est soutenu par l’association Free the Wild.  Sa co-fondatrice, la vedette américaine Cher, se bat pour le transfert de l’éléphant depuis 2016. Suite au départ de Kaavan, non seulement le dernier éléphant d'Asie du Pakistan va quitter le pays, mais le tristement célèbre zoo d'Islamabad va enfin fermer ses portes.

D'ici là, il reste encore beaucoup de travail à l'équipe de QUATRE PATTES. En plus de l'organisation liée au transfert en avion, une caisse de transport est en cours de construction pour Kaavan, qui pèse plus de cinq tonnes et mesure plus de trois mètres de haut. En outre, un expert en éléphants va former Kaavan pendant plusieurs semaines afin qu'il puisse entrer dans la caisse en toute confiance. Pour des raisons de sécurité, QUATRE PATTES a choisi de ne pas administrer de sédatif à l’éléphant. Une équipe de vétérinaires spécialisés dans les soins aux espèces sauvages accompagnera Kaavan tout au long de son voyage vers le Cambodge. C’est pourquoi il est encore plus important qu’il garde son calme pendant le trajet. Pour cela, Kaavan a dû réapprendre à faire confiance aux hommes.

« Ces dernières semaines, j’ai passé quasiment toutes mes journées avec Kaavan, à lui parler et à chanter du Frank Sinatra. Cela peut paraître absurde vu de l’extérieur, mais ceci m’a permis de tisser des liens étroits avec l’éléphant. Il est désormais prêt à travailler avec son dresseur. En tant que médecin personnel, je ne vais pas le quitter de tout le voyage. »

Dr. Amir Khalil, vétérinaire chez QUATRE PATTES et responsable du transfert du zoo de Marghazar à Islamabad

« Cela me remplit de joie de savoir que la souffrance de Kaavan touche enfin à sa fin. Il me tarde de pouvoir le faire venir au Cambodge accompagné de l’équipe de QUATRE PATTES. Depuis 4 ans, avec Mark et Gina, mes partenaires chez Free the Wild, nous avons travaillé sans relâche pour en arriver là. ‘Free Kaavan’ passera bientôt du hashtag à la réalité. Tout ceci me rend extrêmement fière et me remplit de joie. »

Cher, vedette américaine et co-fondatrice de Free The Wild

Les derniers animaux du zoo de Marghazar
En collaboration avec le Conseil de gestion de la faune d'Islamabad (Islamabad Wildlife Management Board), QUATRE PATTES a déjà pris en charge le transfert de trois loups, de plusieurs singes et de tous les lapins qui se trouvaient au zoo. En dehors de l'éléphant Kaavan, deux ours bruns de l'Himalaya, nommés Suzie et Bubloo ainsi qu'un cerf et cinq singes sont encore sur place. Avant leur arrivée au zoo, les ours se produisaient en tant qu'ours dansants. Malheureusement, comme c'est souvent le cas pour les ours dansants, leurs dents sont arrachées pour éviter qu'ils ne blessent leur maître. C'est ce qui est arrivé à Suzie et Bubloo. QUATRE PATTES a déjà pratiqué une intervention chirurgicale d'urgence sur l'ours femelle de 17 ans, car celle-ci souffrait d'une blessure gravement infectée causée par la récente ablation d'une tumeur. Les deux ours présentaient également de graves troubles du comportement. QUATRE PATTES a l'intention de rapatrier Suzie et Bubloo dans l'un de ses propres refuges à la mi-novembre. Quant aux singes et au cerf, les solutions pour eux sont en cours de finalisation.

D'une réserve naturelle à un zoo insalubre
D'une superficie de 28 hectares, le zoo de Marghazar a vu le jour dans les collines de Margalla à Islamabad en 1978. Initialement ouvert en tant que réserve naturelle, elle a ensuite été transformée en zoo. Depuis sa création, l’établissement appartient à la capitale pakistanaise, Islamabad. L‘éléphant Kaavan, venu du Sri Lanka, a été offert au Pakistan en 1985. À partir de 1990, il partageait un enclos au zoo de Marghazar avec sa compagne Saheli, mais depuis sa mort en 2012, celui-ci mène une existence bien solitaire. Le zoo n'a cessé de faire la une des journaux en raison de ses conditions d'élevage insalubres. Ce n'est qu'en juillet 2020 que des vidéos choquantes de deux lions se battant contre le feu dans leur petit enclos sont apparues. Les deux grands félins ont fini par mourir à cause de l'inhalation de fumée. Ces dernières années, plus de 500 animaux du zoo ont été portés disparus et au cours des quatre dernières années seulement, plus de deux douzaines d'animaux sont morts.

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est une organisation mondiale de protection des animaux vivant sous influence humaine directe, qui révèle les souffrances, sauve les animaux dans le besoin et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch