Recherche

Faire un donParrainage
Kavaan

Feu vert pour le sauvetage de « l'éléphant le plus solitaire du monde »

7.9.2020

QUATRE PATTES révèle que l'éléphant Kaavan est apte à être relogé

Zurich, le 7 septembre – Le moment du sauvetage de l'éléphant Kaavan, confiné au zoo de Marghazar à Islamabad depuis 35 ans et surnommé «l'éléphant le plus solitaire du monde », approche à grand pas. Le 4 septembre, l'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a effectué, à la demande des autorités pakistanaises, des tests médicaux et a déterminé que Kaavan est apte à être relogé dans un centre de protection pour animaux, probablement au Cambodge. En mai déjà, la Cour suprême d'Islamabad avait décidé de fermer le zoo de Marghazar, très controversé en raison des mauvaises conditions y régnant. En soutenant le Conseil de gestion de la faune sauvage d'Islamabad (IWMB – Islamabad Wildlife Management Board), désormais responsable du zoo, l'évacuation des animaux restants pourra se passer en toute sécurité.

L'équipe de QUATRE PATTES, composée de vétérinaires et d'experts des animaux sauvages, a procédé à l'examen de Kaavan dans le respect de précautions de sécurité les plus strictes. Après avoir anesthésié l'éléphant mâle en surpoids, les vétérinaires ont prélevé des échantillons de sang, l'ont mesuré et lui ont implanté une puce au niveau de l’épaule gauche.

« En raison d'une mauvaise alimentation et du manque d'exercice, Kaavan montre des signes visibles d'obésité. De plus, ses griffes sont fissurées et déformées, probablement en raison du revêtement de sol inadapté de son enclos. Pour remédier à ce problème, il devra bénéficier de soins intensifs, ce qui n’est pas possible au zoo de Marghazar. »

Dr Amir Khalil, vétérinaire chez QUATRE PATTES et responsable de la mission de sauvetage

Le Dr Frank Göritz, vétérinaire en chef à l'Institut Leibniz pour la recherche sur les zoos et les animaux sauvages (IZW) à Berlin, ajoute : « Le manque d’exercice physique et de stimuli mentaux ainsi que l'absence de partenaire ont fait que Kaavan s'ennuie énormément. Il est victime de troubles comportementaux, c’est-à-dire qu’il agite la tête et la trompe d'avant en arrière des heures durant. Mais dans l'ensemble, les résultats des analyses sanguines sont bons, et son état de santé général lui permet d'être réinstallé ».

L’éléphant le plus solitaire du monde
Kaavan est arrivé au Pakistan en 1985 en tant que « cadeau » provenant du Sri Lanka. Quelques années plus tard, en 1990, il a partagé son enclos au zoo de Marghazar avec sa congénère Saheli, mais depuis la mort de cette dernière en 2012, Kaavan mène une existence solitaire. En 2016, une campagne internationale avait été lancée pour sauver le pachyderme. Lorsque le tribunal d'Islamabad a ordonné la fermeture et l'évacuation du zoo en mai 2020, il a été décidé que Kaavan devrait être emmené dans un centre de protection animale, au Pakistan ou à l’étranger, en fonction de son état de santé. Outre Kaavan, QUATRE PATTES soutient également la réinstallation de deux anciens ours dansants aussi hébergés au zoo de Marghazar. L'ours Suzie, 17 ans, se trouve dans un état critique après l'ablation chirurgicale d'une tumeur. QUATRE PATTES a proposé aux autorités pakistanaises de reloger les deux ours dans son refuge en Jordanie, qui est géré en partenariat avec la Fondation Princesse Alia. Une décision quant au sort des autres animaux du zoo est toujours en attente.

Des lions morts et plus de 500 animaux disparus au zoo de Marghazar
Le zoo de Marghazar à Islamabad a fait à maintes reprises la une des journaux en raison de ses mauvaises conditions de détention. Récemment, en juillet 2020, des images choquantes de deux lions affrontant un incendie dans leur petit enclos ont fait le tour de la toile. Les deux gros félins sont finalement morts à la suite de leur intoxication par la fumée. Ces dernières années, plus de 500 animaux ont été portés disparus et, rien qu'au cours des quatre dernières années, plus de deux douzaines d'animaux sont morts au sein du zoo de Marghazar. Initialement, ce zoo de 28 hectares avait été ouvert en 1978 dans les collines de Margalla à Islamabad pour servir de réserve naturelle. Depuis sa fondation, le zoo est sous l’administration d’Islamabad, capitale du Pakistan.

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est une organisation internationale de protection des animaux vivant sous influence humaine directe, qui révèle les souffrances, sauve les animaux dans le besoin et les protège. QUATRE PATTES fête cette année ses 20 ans en Suisse. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler, l'organisation plaide pour un monde où les Hommes traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins, les orangs-outans et les éléphants – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Hongrie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine,  USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans douze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.  www.quatre-pattes.ch

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux