Faire un donParrainage
Trois oursons

Trois oursons, exploités en tant qu’attraction touristique, sauvés en Ukraine

QUATRE PATTES transfère dans son refuge des ours bruns âgés de six mois 

8.7.2021

Zurich, le 8 juillet 2021 – L’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES a amené, ce 6 juillet, trois oursons bruns secourus dans sa FORÊT DES OURS de Domazhyr, près de Lviv en Ukraine. Un petit zoo à Yasnogorodka, où les enfants peuvent caresser les animaux, avait acheté ces ours et proposait à ses visiteurs de faire des selfies avec les animaux. En mai 2021, après les critiques émanant des défenseurs des animaux, les propriétaires du zoo ont remis cinq oursons à l’ONG locale « Save Wild Fund », qui gère le refuge pour ours de « White Rock » près de Kiev. Cependant, comme ce refuge ne pouvait pas tous les héberger, QUATRE PATTES a pris en charge trois des oursons. Au refuge pour ours de QUATRE PATTES, les trois ours seront socialisés avec un ourson qui a également été sauvé récemment et qui y vit actuellement seul. 

 

Les ours, deux mâles et une femelle, nés cette année en janvier, se portent bien et ont bien surmonté le voyage de 570 kilomètres qui séparent le refuge pour ours de White Rock et la FORÊT DES OURS de Domazhyr, gérée par QUATRE PATTES. À la fin du mois dernier, QUATRE PATTES a déjà pu sauver une famille d’ours en Ukraine. L’ourson Andor, âgé de cinq mois, ne peut rejoindre ses parents pour des raisons de sécurité. L’équipe de QUATRE PATTES prévoit donc de le socialiser avec les trois « ours à selfies » après une période d’acclimatation. 

« Ces ours sont nés en captivité et sont habitués aux humains, ils ne pourront dès lors jamais être réintroduits dans la nature. Ils ont trouvé chez nous, pour le restant de leur vie, un foyer dans un environnement adapté à leur espèce et peuvent vivre avec des congénères du même âge. Ils peuvent jouer et nager ensemble, comme tout ours devrait pouvoir le faire. S’ils étaient restés au zoo, les propriétaires les auraient probablement revendus au bout d’une saison, car ils seraient devenus trop grands pour la prise de selfies et d’autres interactions. Ils auraient peut-être même pu finir dans une station de chasse, où les ours sont brutalement maltraités afin d’entraîner les chiens de chasse. »

Ihor Nykolyn, responsable de la FORÊT DES OURS de Domazyhr

L’Ukraine se doit d’interdire l’élevage et la détention d’ours par des particuliers
En Ukraine, la détention d’ours est autorisée dans les zoos et les refuges pour animaux ainsi que dans les élevages privés, à condition que les ours n’aient pas vécu à l’état sauvage auparavant, mais aient été élevés, achetés ou sauvés. Depuis décembre 2020, les exigences en matière de détention sont plus strictes, mais dans la plupart des cas, la détention d’ours à titre privé est loin d’être adaptée à l’espèce. 

« On estime qu’une centaine d’ours vivent toujours dans de petits enclos aux abords de restaurants ou dans des zoos privés en Ukraine. Nous exhortons les autorités compétentes à interdire l’élevage et la détention privés d’animaux sauvages et à n’accorder des licences qu’à des institutions légitimes et responsables, comme par exemple des refuges au sein desquels les animaux ne sont pas exploités à des fins de divertissement. »

Taras Boiko, directeur de QUATRE PATTES en Ukraine

Désormais 28 ours sauvés sont hébergés dans notre refuge en Ukraine
QUATRE PATTES a ouvert sa FORÊT DES OURS de Domazhyr aux visiteurs en octobre 2017. Avec les nouveaux arrivants, 28 ours, que QUATRE PATTES a pu sauver de conditions de détention catastrophiques, vivent maintenant sur une superficie de 14 hectares. Avec la création de la FORET DES OURS de Domazhyr, QUATRE PATTES soutient également le gouvernement ukrainien à faire appliquer l’interdiction d’élever et de détenir des ours utilisés en tant qu’appât pour entraîner des chiens de chasse. Ces ours vivent constamment enchaînés et sont maltraités avec comme seul objectif de dresser des chiens. De plus, le refuge fournit  un foyer naturel adapté à l’espèce à quelques animaux provenant d’autres formes d’élevage cruelles et inappropriées.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche