Faire un donParrainage
Voiturettes électriques au lieu de calèches.

QUATRE PATTES contribue au bien-être animal sur un site de l'UNESCO

L’utilisation de chevaux pour tirer des calèches n’est plus permise à Petra

12.11.2021
Zurich/Petra, le 15 novembre 2021 – A Petra, les touristes se déplacent désormais en voiturettes électriques au lieu de calèches. L’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES qui se bat depuis 2015 aux côtés de partenaires locaux - la fondation Princesse Alia (PAF) et l’office de tourisme de Petra (PDTRA) - en faveur des chevaux de la cité troglodyte se réjouit de la fin des calèches. Des nouvelles « Club Cars » écologiques, acquises fin 2019 par les autorités, roulent à présent et peuvent transporter jusqu’à six personnes à la fois. QUATRE PATTES et ses partenaires avaient déjà pu accomplir beaucoup en faveur des chevaux de Petra au cours des six dernières années, comme la construction de nouvelles étables ainsi qu’un système de drainage de l’eau. L’existence de plus de 800 chevaux s’était améliorée grâce à des contrôles de santé réguliers, des traitements et des thérapies. Selon les plans actuels, ce projet couronné de succès se poursuivra pendant au moins trois années encore.

En Jordanie, la célèbre cité de Petra sculptée dans la roche, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985, constitue l’un des sites les plus populaires du Moyen-Orient. QUATRE PATTES s’engage depuis 2015 pour le bien-être des chevaux utilisés dans le tourisme. Ce récent succès évitera dans le futur les blessures provoquées par le trait de lourdes calèches.

« Nous sommes très heureux que l’autorité locale ait pu mettre fin aux conditions cruelles auxquelles étaient soumis des centaines de chevaux. Ces calèches métalliques tirées sur les chemins cahoteux, pesaient plusieurs centaines de kilos une fois les passagers installés. La charge subie par les articulations était énorme. Depuis 2015, nous avons donc dû soigner environ 1’000 blessures aux genoux, aux sabots ou à d'autres parties du corps des chevaux. En plus de la beauté de la célèbre ville antique, les visiteuses et les visiteurs peuvent aujourd’hui également se réjouir de contribuer au bien-être animal dans le tourisme. »

Robert Hengl, chef de projet chez QUATRE PATTES

Les chevaux restent, mais dans des conditions adaptées
Les chevaux continueront à faire part de Petra, mais ils seront détenus dans le respect de leur espèce et sans subir des contraintes extrêmes. Seuls quelques touristes individuels sont désormais autorisés à être transportés. L’aide aux animaux signifie également une aide humanitaire : les chevaux sont souvent la seule source de revenus des propriétaires et donc leur seul moyen de subsistance. Un seul animal peut nourrir jusqu’à six personnes. Au total, les chevaux subviennent aux besoins d’environ 8’000 personnes dans la région de Petra. 

« Cette initiative fait partie d’un plan global visant à transformer les services touristiques, y compris les transports au sein du site du patrimoine mondial de Petra. Des voitures et des bus électriques sont utilisés sans priver les habitants de leur source de revenus. Cela permettra non seulement d’améliorer le bien-être des animaux et l’expérience que vivent les touristes, mais aussi de créer de nouveaux emplois. Le PDTRA apprécie la coopération avec QUATRE PATTES et ses partenaires et la poursuivra dans l’intérêt du site du patrimoine mondial et des chevaux. »

Le Dr Suleiman A.D. Farajat, commissaire en chef de l’office PDTRA

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche