Faire un donParrainage
Le sauvetage des lions

Après un voyage à travers toute l’Europe, sept lions sauvés arrivent au refuge FELIDA aux Pays-Bas

QUATRE PATTES a sauvé les lions de conditions de détention déplorables en Roumanie

5.10.2021

Zurich, le 5 octobre 2021 – Le 29 septembre, l’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES a pu sauver trois lions femelles et quatre lions mâles de conditions de détention déplorables à Picior de Munte, dans le sud de la Roumanie. Le voyage vers leur nouveau foyer les a conduits à travers la Hongrie, la Slovaquie, la République tchèque et l'Allemagne. Le 1er octobre, ils sont finalement arrivés au refuge pour grands félins FELIDA, géré par QUATRE PATTES, aux Pays-Bas. QUATRE PATTES continuera à négocier avec l’ancien propriétaire des lions pour mettre enfin un terme à l’élevage sur place et trouver une solution appropriée pour les trois lions restants, c’est-à-dire les parents des lions sauvés ainsi qu’un lionceau. Après avoir été exploités et détenus dans des conditions inadéquates pendant des années, les sept lions sauvés peuvent enfin mener une vie digne.

L’équipe de QUATRE PATTES a parcouru 2’000 kilomètres en une quarantaine d’heures et traversé cinq frontières nationales pour amener les lions dans leur nouveau foyer.  

« Les sept lions ont bien supporté ce voyage et sont restés calmes pour la plupart. Il n’est pas surprenant que certains d’entre eux aient été quelque peu nerveux à l’arrivée. Maintenant, ils peuvent d’abord récupérer et s’habituer à leur nouvel environnement. Notre équipe à FELIDA s’occupera d’eux de manière globale. »

Ioana Gabriela Dungler, directrice du département de la faune sauvage chez QUATRE PATTES et responsable de la mission de sauvetage

Les lions Elza et Simba, qui étaient détenus séparément des autres lions, ont besoin de soins spécifiques et resteront probablement à FELIDA. QUATRE PATTES compte transférer les cinq plus jeunes lions vers LIONSROCK, son refuge pour grands félins en Afrique du Sud dès que possible.

Josef Pfabigan, Membre du conseil d'administration de QUATRE PATTES, était également sur place pour accueillir les nouveaux arrivants.

« Ces sept lions sont représentatifs des milliers d’animaux sauvages détenus en captivité dans le monde entier. En racontant leur histoire, nous rendons également visible le sort de tous ces animaux qui souffrent encore. Nos missions de sauvetage n’ont pas seulement pour but de donner à chaque animal une vie meilleure, mais aussi de faire prendre conscience que nous devons traiter toutes les créatures vivantes de ce monde avec respect, compassion et compréhension. »

Josef Pfabigan, Membre du conseil d'administration de QUATRE PATTES

Contrairement à l’accord conclu, le propriétaire ne met pas fin à l’élevage 
L’ancien propriétaire a refusé de céder les parents des sept lions sauvés ainsi qu’un lionceau né récemment. Il avait initialement accepté que QUATRE PATTES procède à la stérilisation du lion mâle pour mettre fin à la reproduction. Cependant, pendant le sauvetage, il a changé d’avis. L’équipe de QUATRE PATTES n’a pas été autorisée à soigner le lion, mais a au moins pu administrer un contraceptif à la lionne, empêchant ainsi temporairement toute reproduction. 

« Nous sommes déçus de ce revers, mais nous n’abandonnons pas ces lions. Les animaux sauvages ont leur place dans la nature. Cependant, les animaux sauvés ne peuvent pas simplement être libérés après avoir été détenus en captivité. C’est pourquoi nous hébergeons les animaux en fonction de leur espèce et prenons soin de leurs besoins individuels. Nous continuons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher que d’autres animaux soient élevés en captivité, détenus dans des conditions cruelles et exploités à des fins commerciales. Nous exhortons l’ancien propriétaire à honorer l’accord passé avec QUATRE PATTES et à ne plus élever ou commercialiser d’autres animaux. »

Ioana Gabriela Dungler, directrice du département de la faune sauvage chez QUATRE PATTES et responsable de la mission de sauvetage

Un foyer pour des grands félins traumatisés
Le refuge pour grands félins FELIDA, aux Pays-Bas, est l’un des centres de protection pour les animaux sauvages sauvés que QUATRE PATTES gère dans le monde entier. Il fonctionne comme un centre de soins spécifiques pour les grands félins traumatisés physiquement et psychiquement. Les grands félins remis de leur lourd passé peuvent être transférés au refuge de LIONSROCK en Afrique du Sud. D’autres ont besoin de soins spécifiques à vie et restent en permanence à FELIDA.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche