Faire un donParrainage
Schaf-Infografik

Face au manque d'engagement de Nike contre la pratique cruelle du «mulesing», QUATRE PATTES lance la campagne «Just don’t do it!»

Un appel est lancé au fabricant d'articles de sport pour qu'il retire de sa gamme les articles en laine non traçable, provenant potentiellement d’agneaux ayant subi le mulesing.

21.4.2022

Zurich, le 21 avril 2022 - QUATRE PATTES lance aujourd'hui la campagne «Just don’t do it!» contre le géant des articles de sport Nike. Il s'agit d'inciter la marque de sport à supprimer de sa gamme de produits la laine non certifiée et donc potentiellement produite dans des exploitations pratiquant le «mulesing». Le mulesing est une mutilation douloureuse subie par les agneaux mérinos dans les fermes australiennes. De nouvelles vidéos - attention: ces images peuvent choquer les personnes sensibles - montrent la procédure sanglante de cette pratique et révèle la pertinence du sujet. 

Pour le lancement de la campagne, l'organisation mondiale de protection des animaux invite les amis des animaux à s'adresser directement à Nike pour que l’entreprise suive l'exemple de ses principaux concurrents, Puma et Adidas. Ces derniers se sont déjà engagés publiquement à bannir de leur chaîne d'approvisionnement cette méthode cruelle et obsolète, en s'engageant à se fournir de laine certifiée sans mulesing.

«Aucun animal ne devrait souffrir pour des vêtements de sport. Les nouvelles images montrent clairement que des marques comme Nike ont une responsabilité à cet égard. Nike doit s'assurer qu'à l'avenir, elle n'utilise que de la laine sans mulesing, pour laquelle aucun agneau n’a souffert atrocement. Le leader mondial du marché des vêtements de sport, qui s'exprime publiquement sur des thèmes tels que le racisme, l'égalité des sexes, les questions environnementales ou l'inclusivité, doit également jouer un rôle pionnier en matière de responsabilité envers les animaux. Mais la marque américaine au swoosh (à la virgule en français) n'a jusqu'à présent pris aucune mesure concrète pour exclure de manière fiable la laine non certifiée de sa gamme et ainsi protéger des agneaux sans défense d’atroces douleurs. Les amis des animaux et les fans de sport ne peuvent qu'être déçus par ce manque d'engagement. Nike a à la fois le pouvoir et les moyens de garantir la protection des animaux. Il suffit de le faire (Just do it)».

Rebecca Picallo Gil, responsable de la campagne chez QUATRE PATTES

Le mulesing, un problème systémique
QUATRE PATTES invite les athlètes et les fans de sport à soutenir la campagne #StopCruelWool en envoyant leur appel directement au PDG de Nike, John Donahoe. 

L'Australie est le plus grand pays producteur de laine au monde et fournit 80% de la laine fine mérinos aux marchés mondiaux de l'habillement. La quasi-totalité de la laine australienne, composée principalement de laine avec mulesing, est transformée en Chine, où Nike se fournit en textiles de mérinos. Les demandes répétées de QUATRE PATTES concernant la nature et la provenance de la laine utilisée pour les vêtements Nike sont restées jusqu’à présent sans réponse.

«Selon le site web de Nike, l'entreprise attache de l'importance à la traçabilité et soutient en principe la laine certifiée sans mulesing. Cependant, la marque n'indique pas le pays d'origine de la laine mérinos qu'elle achète et ne s'engage pas non plus à s'approvisionner exclusivement en laine traçable dans un avenir proche. Pour Nike, il serait facile de passer à des vêtements 100% certifiés sans mulesing. Les effets positifs d'un abandon sur le bien-être de milliers d'agneaux seraient immenses. De plus, cela motiverait d'autres marques à suivre cet exemple et enverrait ainsi un signal très attendu à l'industrie australienne de la laine».

Rebecca Picallo Gil, responsable de la campagne chez QUATRE PATTES

Information de fond
En raison de ses propriétés avantageuses telles que l’autorégulation et la neutralisation des odeurs, la laine mérinos est utilisée par toutes les grandes marques de sport du monde pour leurs vêtements, comme le montre un récent rapport de QUATRE PATTES. Nike, le plus grand fabricant de vêtements de sport au monde, ne s'est jusqu'à présent pas engagé à miser sur des certifications robustes de traçabilité et de transparence afin de n'acheter que de la laine certifiée sans mulesing. 

QUATRE PATTES s’engage depuis des années pour un arrêt de la pratique cruelle du mulesing. Le mulesing consiste à découper de grandes parties de la peau d’agneaux âgés de deux à dix semaines à l’aide de ciseaux tranchants et ce souvent sans anesthésie. 

Pour les agneaux, en plus de la peur et du stress, cela signifie une douleur atroce qui peut persister plusieurs jours. Il existe depuis longtemps des alternatives éprouvées à cette pratique, comme l’élevage de moutons plus résistants et moins sensibles aux parasites. Il existe également des certificats qui permettent une traçabilité de la laine jusqu’aux exploitations d’élevage afin d’exclure les méthodes cruelles et dépassées comme le mulesing. En 2021, plus de 30 marques internationales de mode ont adressé une lettre ouverte à l’industrie australienne de la laine pour demander la fin de la mutilation d’agneaux. L’Australie est le seul pays au monde où le mulesing est encore pratiqué.

Plus d'informations sont disponibles sur notre site internet. Le rapport peut être consulté ici. et l'appel au CEO de Nike ici.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche