Faire un donParrainage
Nikola

Rescapé du commerce illégal d’animaux sauvages

QUATRE PATTES transfère le lionceau Nikola du Monténégro vers les Pays-Bas

23.6.2022

Zurich, le 23 juin 2022 – L’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES a réussi à transférer un lionceau, sauvé d’un élevage privé illégal au Monténégro, vers son refuge pour grands félins FELIDA aux Pays-Bas. Le voyage s’est déroulé via la Croatie, la Slovénie, l’Autriche et l’Allemagne. Le lion Nikola a finalement rejoint son nouveau foyer ce 21 juin. Le lionceau, âgé maintenant de neuf mois, a été trouvé par les autorités monténégrines en février dernier. Il s’était échappé de son lieu de détention et avait erré pendant dix jours dans les rues de Budva, située sur la côte Adriatique. 

 

QUATRE PATTES a joué un rôle prépondérant lors de la recherche et du sauvetage du petit lion épuisé et affamé lors des premiers soins donnés sur place. En ce moment, de plus en plus de jeunes grands félins sont proposés à la vente comme animaux de compagnie ou à des fins de divertissement dans le sud-est de l’Europe. Ces animaux sont victimes du commerce illégal d’animaux sauvages, qui cause chaque année la souffrance de millions d’animaux sauvages dans le monde.

QUATRE PATTES a collaboré avec l’administration monténégrine de l’environnement (EPA) et l’ONG locale «Center for the Protection and Research of Birds of Montenegro» (CZIP) afin de fournir à Nikola des soins et un hébergement temporaire. Pendant la préparation du transfert vers les Pays-Bas, des experts de QUATRE PATTES se sont rendus plusieurs fois sur place pour examiner Nikola et effectuer une opération bénigne mais urgente.

Le 20 juin, une équipe de QUATRE PATTES accompagnée d’une vétérinaire spécialiste de la faune sauvage de l’Institut Leibnitz de recherche en zoos et en faune sauvage (IZW) a entamé le voyage avec Nikola vers son nouveau foyer. Après avoir parcouru plus de 2’000 kilomètres et traversé six frontières, ce dernier est arrivé sain et sauf au refuge pour grands félins FELIDA.

«Nous remercions les autorités monténégrines et le CZIP pour leur engagement et leur coopération efficace ayant permis de trouver une solution pour le petit Nikola. Bien qu’il ait pu rapidement être soigné sur place, il n’existe tout simplement pas de possibilités d’hébergement approprié pour un jeune lion au Monténégro. Il est donc d’autant plus important que Nikola reçoive désormais des soins sur mesure à FELIDA. Il pourra se remettre de ses premiers mois de vie turbulents et devenir un lion puissant en parfaite santé».

Barbara van Genne, responsable des sauvetages d’animaux sauvages chez QUATRE PATTES

Le commerce illégal d’animaux sauvages est en augmentation dans le sud-est de l’Europe

«Ce cas illustre un problème beaucoup plus vaste qui englobe la détention privée illégale à des fins commerciales, l’élevage et le commerce de grands félins dans toute l’Europe du Sud-Est. Ce commerce comporte des interactions, la détention privée ou les spectacles de cirque. Il est légal dans la plupart des pays européens mais sert souvent de couverture à des activités illégales. Ces derniers mois, nous avons reçu divers rapports concernant de jeunes lions et tigres mis en vente ou trouvés en détention privée au Kosovo, en Albanie, au Monténégro et en Macédoine du Nord. Nous partons du principe que ces animaux font l’objet d’un commerce illégal entre ces pays. Nous sommons les gouvernements d’introduire des lois efficaces et de les appliquer strictement afin de protéger les animaux sauvages d’exploitation».

Vanessa Amoroso, directrice du département Commerce des animaux sauvages chez QUATRE PATTES

Au Monténégro, les animaux sauvages peuvent être détenus dans des cirques, des zoos et chez des particuliers, à condition de disposer d’une licence délivrée par l’EPA et de respecter des normes minimales. QUATRE PATTES exige l’interdiction de la présence d’animaux sauvages comme les lions, les tigres et les ours dans les cirques et chez les particuliers. En outre, un système de licence clair doit être mis en place, étant limité aux zoos et aux cirques. QUATRE PATTES et l’EPA veulent ensemble l’imposer au Monténégro.

Un foyer pour les grands félins traumatisés 
Le foyer pour grands félins FELIDA aux Pays-Bas est l’un des centres de protection pour les animaux sauvages sauvés que QUATRE PATTES gère dans le monde entier. C’est un centre de soins spécialisé pour les grands félins souffrant de traumatismes physiques et psychologiques. Les grands félins qui arrivent à se remettre peuvent être transférés au refuge pour grands félins LIONSROCK en Afrique du Sud. D’autres ont besoin de soins spéciaux à vie et restent en permanence à FELIDA. Actuellement, outre le nouveau venu Nikola, huit lions et un tigre sauvés vivent à FELIDA.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche