Faire un donParrainage
Sam

Sam profite pleinement de son premier bain à Arosa Terre des Ours 

1.7.2022

Arosa, le 1er juillet 2022 – L’ours Sam, qui a emménagé le 20 mai dernier à Arosa Terre des Ours, a osé hier explorer pour la première fois l’enclos extérieur aménagé dans les magnifiques montagnes d’Arosa. Après la phase d’acclimatation réussie avec succès dans l’enclos intérieur, il s’agissait de la deuxième grande étape dans la nouvelle vie de l’ours de 18 ans.

 

Les frères et sœurs Sam et Jamila ont été transférés avec succès du zoo de Skopje à Arosa le vendredi 20 mai 2022. Après que Sam se soit bien habitué à la vie au sein de l’enclos intérieur, l’équipe d’Arosa Terre des Ours lui a permis de faire le deuxième pas de son apprentissage. Fin mai, la porte vers l’enclos extérieur a été ouverte. Sam a toutefois décidé de rester dans l’enclos intérieur qui lui était familier. 

«La peur du terrain alpin l’a emporté sur sa curiosité».

Dr. Hans Schmid, directeur scientifique à Arosa Terre des Ours

Les jours suivants, l’ours mâle prudent a continué à préférer rester à l’intérieur.

«À Arosa Terre des Ours, les ours décident eux-mêmes quand ils sont prêts pour une nouvelle étape d’apprentissage».

Dr. Hans Schmid, directeur scientifique à Arosa Terre des Ours

La semaine dernière, on a pu observer un intérêt croissant de Sam pour la porte ouverte et il a même passé brièvement la tête par l’ouverture. Dans un deuxième temps, il est sorti entièrement dans l’enceinte extérieure pendant quelques secondes, pour retourner aussitôt, intimidé, dans son enclos intérieur familier. Mais hier matin, il a foulé pour la première fois, une patte après l’autre, la verdure des montagnes d’Arosa. Il a exploré prudemment et avec attention l’herbe alpine et les buissons. Il a ensuite pris son tout premier bain à Arosa Terre des Ours. Après 20 minutes, Sam est retourné sans tarder dans l’enclos intérieur. Évaluer et apprendre à connaître toutes les nouveautés est un défi difficile à relever pour les ours. Peu de temps après, Sam a toutefois refait une nouvelle tentative et s’est à nouveau montré sur la prairie en fleurs d’Arosa Terre des Ours. 

La journée d’hier a été riche en émotions non seulement pour Sam, mais aussi pour tous les autres intervenants.

«Ces moments sont tout simplement uniques pour nous!»

Pascal Jenny, président de la fondation Arosa Bären 

Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’une nouvelle vie peut être offerte à un animal sauvage. Alexandra Mandoki, directrice de QUATRE PATTES Suisse, se montre également très satisfaite. Elle interprète le scepticisme dont Sam a fait preuve lors de ses premiers pas dans l’enclos extérieur comme étant un bon signe.

«Cela fait partie de la stratégie de survie des ours de se comporter avec prudence dans un nouvel environnement».

Alexandra Mandoki, directrice de QUATRE PATTES Suisse

La sœur de Sam, Jamila, un peu plus craintive, s’est entre-temps également familiarisée à la vie dans son enclos intérieur et nous lui accorderons prochainement l’accès à l’enclos extérieur. Dans un premier temps, Sam et Jamila pourront découvrir l’extérieur à tour de rôle. Ces étapes font partie de l’importante stratégie de socialisation pratiquée à Arosa Terre des Ours. 

«Ce n'est que lorsque Sam et Jamila connaîtront parfaitement le terrain naturel et tous les chemins de fuite possibles que nous les laisserons sortir ensemble. La dernière grande étape d’apprentissage sera alors la socialisation avec Amelia et Meimo».

Dr. Hans Schmid, directeur scientifique à Arosa Terre des Ours

Une étape importante de ce processus semble avoir été franchie hier et la joie sur la grande plateforme d’observation d’Arosa Terre des Ours était immense. Pour les invités présents, la première apparition de Sam dans le paysage naturel d’Arosa a été une expérience unique et passionnante.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.

Recherche