Chiens

Parce que les chiens et les chats ont une horloge interne 

QUATRE PATTES donne des conseils à adopter lors du changement d’heure 

24.10.2022

Zurich, le 24 octobre 2022 – L’heure d’hiver approche et, comme chaque année, les horloges doivent être reculées d’une heure le dernier dimanche d’octobre. Ce changement n’est pas seulement perçu par les humains, mais nos animaux de compagnie remarquent également que le déroulement de leur journée change. Le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver implique une perturbation de la routine quotidienne des humains et des animaux de compagnie. L’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES donne des conseils sur la manière de préparer au mieux les animaux de compagnie à ce changement d’heure.

L’adaptation au changement d’heure peut poser problème non seulement aux humains, mais aussi aux animaux. Les chiens et les chats en particulier, qui sont habitués à certaines heures pour leurs promenades et repas, doivent s’adapter. Les animaux domestiques peuvent réagir avec irritation aux changements dans le déroulement de leur journée. 

Les animaux dont l’horloge interne est très développée sont particulièrement touchés

«Les chats se mettent à miauler, attirent l’attention, par exemple, en se frottant contre vos jambes ou en vous grimpant sur les genoux. Les chiens aussi peuvent réagir de manière agitée, avoir tendance à sauter et même à devenir grincheux s’ils ne sont pas nourris ou promenés à l’heure habituelle. Ils se mettent à gémir, vous poussent sans cesse du museau.»

Janine Cirini, chargée de campagne chez QUATRE PATTES en Suisse

Ces astuces vous permettront de préparer votre compagnon à quatre pattes au changement tout en douceur

«La plupart des animaux domestiques ont un rythme bien établi dans leur vie quotidienne. Les chiens et les chats, en particulier, sont habitués à certaines routines. Au cours de la semaine précédant le changement d’heure, vous pouvez donc préparer votre animal en douceur en retardant d’une dizaine de minutes chaque jour les heures de repas, de promenade ou de repos.»

Janine Cirini, chargée de campagne chez QUATRE PATTES en Suisse

Une adaptation lente est particulièrement importante pour les animaux de compagnie qui sont sous traitement et qui doivent recevoir leurs médicaments à des heures précises de la journée.

«Les propriétaires de chiens ou de chats qui n’ont pas pensé à retarder l’heure du repas ou de la promenade doivent, le cas échéant, vivre quelques jours avec un animal agité. Néanmoins si l’on reste cohérent, l’animal s’habituera rapidement au changement.»

Janine Cirini, chargée de campagne chez QUATRE PATTES en Suisse

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

Restez à jour sur ce sujet et sur toutes les activités de QUATRE PATTES sur nos canaux de médias sociaux :

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.

Recherche