Faire un donParrainage
cochon

Une chance historique: la Suisse vote sur l'élevage intensif

QUATRE PATTES appelle à se rendre aux urnes. Les poulets, les cochons et les autres animaux de rente ont besoin de votre voix.

19.9.2022

Zurich, le 19 septembre 2022 – Dans quelques jours, les électeurs et électrices suisses seront confrontés à un choix historique: l'élevage intensif doit-il être aboli ? Malheureusement, les demandes en faveur de l’écologie et du respect des animaux échouent souvent dans les urnes, car de nombreuses personnes en faveur ne votent pas. C'est pourquoi l'organisation de protection des animaux QUATRE PATTES appelle toutes les électrices et tous les électeurs à voter en faveur des animaux le 25 septembre.

 

Les initiatives portant sur l’agriculture, comme l’initiative sur l’élevage intensif, sont confrontées à de grandes difficultés lorsque la puissante Union Suisse des Paysans (USP) s’y oppose. La contre-campagne donne son maximum et n’hésite pas à utiliser des statistiques douteuses. Par exemple, pour calculer le nombre d'animaux bénéficiant de sorties en plein air dans l'agriculture, l’Union Suisse des Paysans et la Confédération ne comptent pas les animaux individuellement, mais en unités gros bétail (UGB). Si un agriculteur détient une vache et 250 poulets de chair, cela représente deux unités gros bétail. Si la vache peut aller au pâturage, mais que les poulets restent à l’intérieur, le calcul en UGB dit que 50% des animaux de cette ferme ont accès à un parcours. C'est trompeur, car en réalité, seul un animal sur 251 a accès à l’extérieur. Si l'on compte effectivement les animaux individuels et non les UGB, seuls environ 13% de tous les animaux de rente en Suisse ont accès à l’extérieur. 

Les images en disent plus long que des centaines de lobbyistes
Un OUI est possible! Les opposants à l’initiative continuent d'affirmer qu'il n'y a pas d'élevage intensif en Suisse. Toutefois, de nombreuses personnes ont déjà été confrontées aux images choquantes des élevages de poulets et de porcs suisses. La forte émotion générée par ces atroces conditions de détention pourrait bien faire voler en éclat les arguments fallacieux du lobby agricole.

«Dans l'un des pays les plus riches du monde, nous nous demandons si nous pouvons nous permettre d'accorder à un poulet l'accès à une prairie. Pour les humains, l'initiative signifie dans le pire des cas une légère augmentation des prix. Mais pour les animaux, elle change tout. Cela ne se fera pas non plus du jour au lendemain. L'agriculture disposera d'un quart de siècle pour s’adapter. Nous appelons tous les électeurs et électrices à voter OUI pour améliorer la vie de millions d'animaux de rente, pour protéger l'environnement et pour garantir une alimentation de qualité à nous, les humains.»

Yasmine Wenk, chargée de campagne chez QUATRE PATTES Suisse, 

Votre vote compte!
L'élevage intensif ne peut être justifié par aucun argument. C'est pourquoi il est maintenant essentiel que toutes et tous se rendent aux urnes. C'est surtout dans les zones urbaines qu'il faut motiver la population à voter, car nous pouvons y gagner de nombreuses voix. Si nous nous rendons toutes et tous aux urnes le 25 septembre, un changement fondamental de l'élevage sera possible. Saisissons cette chance unique! QUATRE PATTES lance un appel à la population pour qu'elle donne sa voix à ceux qui n'en ont pas.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche