Aide aux animaux errants en Ukraine

Aide aux animaux errants en Ukraine 

QUATRE PATTES traite et stérilise 140 chats et chiens dans l’un des plus grands refuges pour animaux de la région de Kiev

31.3.2023

 Zurich, le 31 mars 2023 – L’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES continue ses activités d’aide aux animaux errants (SAC) en Ukraine avec une opération de stérilisation et de traitement de grande envergure dans la région de Kiev. L’équipe du SAC local a installé sa clinique mobile dans l’enceinte du refuge «Sirius Shelter», où vivent environ 3’500 animaux. En une semaine et dans des conditions difficiles, l’équipe a stérilisé 140 chats et chiens, dont certains vivent dans un village voisin. Selon le directeur du refuge, tous les animaux qui y vivent sont désormais stérilisés.

En dépit de la poursuite des combats et de la situation catastrophique après plus d’un an de guerre, QUATRE PATTES poursuit son travail en Ukraine afin d’aider le plus grand nombre possible d’animaux errants et abandonnés. 

«Notre équipe expérimentée a traité un nombre impressionnant d’animaux en un minimum de temps. Nous sommes heureux d’avoir été en mesure d’aider le refuge à prévenir une augmentation du nombre d’animaux non souhaités. Compte tenu de la poursuite des opérations militaires et du déplacement de millions d’Ukrainiennes et d’Ukrainiens l’année dernière, il est particulièrement important d’aider autant d’animaux errants et abandonnés que possible. Avec une population de chiens et de chats aussi importante, dans les refuges et les rues, il est très difficile de trouver un foyer adéquat pour ces animaux. Nous faisons donc tout ce qui est en notre pouvoir pour les aider en évitant que d’autres animaux ne naissent et en traitant ceux qui ont besoin de soins vétérinaires.»

Manuela Rowlings, responsable des projets d’aide aux animaux errants de QUATRE PATTES en Europe

L’aide aux animaux errants en Ukraine est plus importante que jamais
L’équipe mobile de vétérinaires qui mène les projets «Catch-Neuter-Vaccinate-Return» (CNVR = capturer, stériliser, vacciner et relâcher) est un élément clé du succès du programme d’aide aux animaux errants en Ukraine. La prochaine étape consistera pour l’équipe du SAC à aider les chiens et les chats errants pendant un mois à Berdychiv, dans la région de Jytomyr. 

En plus de la mise sur pied de la clinique mobile, QUATRE PATTES participe également au projet «Kishka», qui s’occupe des chats des rues. Ce projet est actuellement mené à Tchernihiv, Sumy, Boryspil, Ouman et Poltava et a pour objectif de stériliser et de vacciner 10’000 chats errants d’ici fin 2023. En outre, QUATRE PATTES collabore avec l’Association ukrainienne des vétérinaires pour petits animaux (USAVA) et soutient trois cliniques privées dans des régions fortement touchées par la guerre, à savoir Mykolaïv, Kherson et Zaporizhzhya. L’objectif de cette collaboration est de soutenir les vétérinaires afin qu’ils puissent continuer à aider les animaux malgré des conditions difficiles, comme le manque fréquent d’eau courante et d’électricité. 

QUATRE PATTES en Ukraine
Les équipes du SAC de QUATRE PATTES interviennent depuis 2012 dans différentes villes d’Ukraine. Au total, 30’000 chiens et chats errants ont été stérilisés et vaccinés. Certains animaux ont pu bénéficier de traitements vétérinaires supplémentaires. Selon les estimations de l’OMS, il y a 200 millions de chiens errants dans le monde, dont beaucoup vivent en Europe de l’Est.

Après une brève interruption lorsque la guerre a commencé, QUATRE PATTES a repris ses activités en avril 2022 et fournit depuis lors une aide indispensable aux animaux errants. Sont inclus les animaux qui vivaient déjà dans les rues, mais également les animaux de compagnie et ceux vivant dans des refuges qui ont été abandonnés lorsque leurs propriétaires ont fui ou ont été victimes d’attaques.

Aide aux personnes réfugiées et à leurs animaux de compagnie en Suisse 
La guerre en Ukraine a déjà contraint de nombreuses personnes à fuir; elles quittent souvent le pays emportant avec elles le strict minimum: sacs à dos, valises et leurs animaux de compagnie. Les personnes réfugiées accompagnées d’un animal domestique ont besoin d’un soutien urgent. C’est pourquoi, en collaboration avec la fondation Stiftung für das Tier im Recht (TIR), la STVT (Association vétérinaire suisse pour la protection des animaux) et d’autres organisations, nous offrons une aide d'urgence aux animaux de compagnie des personnes réfugiées. La site internet multilingue Swiss Help For Ukrainian Pets offre une aide d’urgence coordonnée et met l’accent sur les possibilités de prise en charge des animaux (nourriture, produits pour animaux, frais vétérinaires), les informations concernant les autorités, les offres d’hébergement et les renseignements juridiques. 

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.

Recherche