Faire un donParrainage
Cuc et Nhai, une vie derrière les barreaux

May. 2020

Ninh Binh

LE Sauvetage de Cuc et Nhai

Après 18 ans derrière les barreaux, Cuc et Nhai ont enfin été sauvés

12.6.2020

Le 20 mai, alors que les restrictions de voyage liées à COVID-19 ont été assouplies, notre équipe vietnamienne locale a pu faire le voyage de 60 km pour sauver deux ours de 18 ans d'un jardin privé et les amener à notre FORÊT DES OURS de Ninh Binh. Les deux ours ont passé toute leur vie dans de minuscules cages métalliques très sales du propriétaire. Malheureusement, ce n'est pas un cas isolé au Vietnam, où environ 400 ours sont encore détenus en privé et maltraités pour leur bile, même si la demande de bile d'ours à des fins de guérison est en déclin.

Le propriétaire des ours a volontairement renoncé à s'occuper des ours après avoir été sollicité par les autorités. Il a demandé à QUATRE PATTES de prendre en charge le sauvetage et les soins des ours. Les premiers examens de santé des ours ainsi que le transport vers le refuge se sont déroulés sans problème. À leur arrivée, les ours ont apprécié d'être douchés par l'équipe en raison de la forte humidité. Les deux ours doivent subir une période de quarantaine de trois semaines au cours de laquelle ils recevront un traitement vétérinaire spécialisé et intensif ainsi qu'un régime alimentaire pour renforcer leur système immunitaire. Ils bénéficient également d'un vaste programme d'enrichissement pour leur stimulation mentale.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Mise à jour du 4 juin

Cuc et Nhai se sont bien rétablis au sein de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh et, après des années d'abus et d'ennui, il ont vraiment apprécié leur programme d'enrichissement. Au début, Nhai avait des difficultés à manger, elle mangeait très lentement, ce qui indiquait une certaine gêne dentaire. Comme elle est maintenant de plus en plus à l'aise pour manger, l'équipe a pris la décision de ne pas faire de contrôle vétérinaire complet pour le moment afin de minimiser le stress.

Actuellement, les deux ours sont séparés et ne semblent pas s'apprécier beaucoup. Lorsqu'ils étaient proches l'un de l'autre, ils grandissaient ensemble, mais dans leur ancien foyer, ils étaient séparés. Ce comportement pourrait changer lorsque les ours seront transférés à la maison des ours. 

Mise à jour du 12 juin

Prochaine étape du voyage : Cuc et Nhai sont sortis de quarantaine et ont emménagé dans la maison des ours dans la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. Voir et renifler tous les autres ours à travers les portes de l'enclos était très excitant pour eux. Les gardiens leur ont fourni des hamacs, de la paille et beaucoup de matériel d'enrichissement pour les occuper et les aider à s'installer

Dans la maison des ours, ils passeront au moins deux semaines dans la tanière et s'habitueront à encore plus de changements qu'en quarantaine. Ils peuvent par exemple voir et renifler les autres ours et profiter de l'espace plus grand et de plus d'enrichissement. L'équipe décidera quand ils seront prêts à sortir dans les grands enclos extérieurs. Même dans ce cas, il peut leur falloir des semaines et des mois pour être totalement à l'aise et utiliser tout l'espace extérieur sans crainte. L'équipe doit prendre en considération que ces animaux ont été maltraités et traumatisés pendant des décennies.

Mise à jour du 15 juillet

Cuc et Nhai ont exploré leurs enclos extérieurs à la FORÊT DES OURS de Ninh Binh pour la première fois. Cuc est un peu plus prudent que Nhai et ne s'aventure que sur quelques mètres. Cependant, elle aime être devant la maison des ours et profiter du nouvel environnement. Nhai explore un peu plus loin et est très curieuse de toute l'herbe et des plantes, s'arrêtant pour renifler les fleurs sauvages. Pour les deux ours, c'est un grand pas qui peut être très intimidant.
Ayant vécu pendant des décennies dans des cages d'élevage de bile, ces nouvelles expériences sont excitantes mais aussi effrayantes. C'est pourquoi nous menons leur processus de réhabilitation étape par étape, en les adaptant progressivement à leur nouvelle vie.


 

Bile bear

Donnez une seconde chance à un ours

Faites un don

Recherche