Recherche

Faire un don Parrainages
Alimentation et bien-être animal: conseils

Bien-être animal et alimentation

Mon régime alimentaire a-t-il un impact sur le bien-être des animaux?

Environ 15 millions des animaux vivant en Suisse sont ce qu’on appelle des «animaux de rente». Nos habitudes alimentaires déterminent leur mode de vie. La plupart d'entre eux sont, en effet, élevés de façon la plus économique et efficace possible, avec les conséquences négatives pour leur bien-être que cela engendre : ils vivent dans des espaces confinés, généralement sans aucune possibilité de sortir ni de bouger, sans être autorisés à vivre leur comportement naturel, sans parler de leurs besoins fondamentaux qui ne sont pas respectés.

Chaque jour, de nouveaux manquements et infractions contre le bien-être animal en termes d'élevage, transport et abattage sont dénoncés. Par notre propre alimentation, nous pouvons donner un signal fort et aider à améliorer les conditions de vie des animaux de rente : nous avons rassemblé ici pour vous toutes les informations utiles sur une alimentation dans le respect des animaux. 

Bonne lecture à tous !

Note: Toute publicité apparaissant durant cette vidéo est tierce à QUATRE PATTES. Nous déclinons toute responsabilité quant à son contenu.

Le principe des « 3 R »

Votre alimentation a un impact direct sur la vie des animaux de rente. Dans le cadre d'une alimentation respectueuse des animaux, QUATRE PATTES recommande le principe des 3R

  • Réduire
  • Raffiner
  • Remplacer

C’est un principe bien pratique pour la vie quotidienne. En vous souvenant des «3R» chaque fois que vous faites les courses, vous pouvez faire bouger les choses pour le bien-être du poulet, du porc, de la vache et autres animaux.

Essayez de garder les «3R» à l’esprit aussi souvent que possible lorsque vous faites vos courses, mais aussi lorsque vous mangez à l’extérieur. Vous verrez qu'il s'agit d'un moyen facile et très efficace de rendre progressivement votre propre régime alimentaire plus respectueux des animaux.

Voici comment cela fonctionne :

RÉDUIRE

Réduisez la quantité de viande, de poisson, d'œufs et de produits laitiers dans votre alimentation de tous les jours. Vous avez deux options :

  1. prévoyez plus de repas végétariens ou végétaliens
  2. réduisez la quantité de viande, de fromage, d'œufs, etc… à chaque repas

Ces deux principes ne s'excluent évidemment pas et sont d’autant plus efficaces pour le bien-être des animaux lorsqu'ils sont appliqués conjointement.

Comment faire au quotidien?

- Exemple 1 : J'adore les spaghettis bolognaise et je ne veux pas m'en passer :

Si je mange habituellement des spaghettis bolognaise une fois par semaine, j'essaie de les consommer toutes les deux semaines seulement.

Vous avez donc ainsi réussi à réduire la fréquence de votre consommation de viande !

- Exemple 2 : J'aimerais préparer un plat avec du poulet coupé en lanières et il me faut 500 g de viande selon la recette.

Il est possible de réaliser la même recette avec seulement 250g de viande et d'acheter plus de légumes pour compenser (champignons, poivrons, courgettes...).

Vous avez donc ainsi réussi à réduire la quantité de viande pour ce plat !

RAFFINER

Chaque fois que vous achetez des produits d'origine animale, optez pour la plus respectueuse des animaux : choisissez toujours des produits issus de l'agriculture biologique, des produits portant un label de protection des animaux ou d’un élevage en plein air. La plupart des produits sont déjà disponibles avec des labels. Renseignez-vous sur la nature de ces labels (par exemple sur www.labelinfo.ch) et sur les critères de bien-être animal qu'ils prennent en compte. Une attention particulière est requise pour les produits transformés et la convenience food en général (sauces de tous types, crèmes dessert, Guetslis, pâtes alimentaires et également les mélanges de légumes congelés !). Car ils contiennent souvent des ingrédients bon marché, comme les œufs de poules élevées en cages ou en étables.

Dans le respect du principe «Raffiner», nous vous recommandons également de ne jamais choisir la viande, le fromage ou les œufs les moins chers. Le dumping des prix se fait toujours aux dépens du bien-être animal. Si vous décidez de suivre le principe «Réduire» en plus de celui de «Raffiner», vous n'aurez pas de frais supplémentaires à supporter, car vous achèterez simplement moins de produits d’origine animale.

Comment faire au quotidien?

- Exemple 1 : Pour l'anniversaire de mes amis, je me suis engagé(e) à faire des croissants au jambon.

Lorsque j'achète le jambon, je le choisis issu des fermes les plus respectueuses des animaux, c'est-à-dire un produit biologique ou labellisé. Je n'utilise surtout pas de jambon bon marché issu d'élevage industriel. Pour la pâte, il va de soi que je choisis des œufs bio de poules élevées en plein air plutôt que des oeufs de poules élevées en grange, voire même en cage.

Ainsi, en choisissant des produits de qualité, vous avez réussi à améliorer le bien-être animal 

- Exemple 2 : Je suis végétarien(ne) et j'adore la salade de tomates à la mozzarella. En été j’en mange régulièrement.

À l'épicerie, je me demander d'où vient le lait pour ma mozzarella. J'achète donc toujours de la mozzarella issue de l'agriculture biologique ou labellisée au lieu d’utiliser de la mozzarella bon marché.

Ce faisant, vous avez réussi à améliorer la qualité du bien-être animal.

REMPLACER

Ces dernières années, il est devenu de plus en plus facile de remplacer la viande, les œufs ou les produits laitiers par des produits alternatifs gourmands et sains. La gamme s'élargit rapidement et vous devriez trouver votre bonheur. Vous verrez : essayer, c’est l’adopter !

Comment faire au jour le jour?

- Exemple 1 : Je souhaite faire des hot-dogs pour toute la famille.

J'opte simplement pour les saucisses végétales plutôt que pour les saucisses «traditionnelles» à base de viande. Les saucisses «vegi» sont disponibles dans la plupart des filiales des grandes surfaces.

Ainsi, vous avez réussi à préparer un repas, traditionnellement fait à base de viande, sans problèmes et sans devoir faire de compromis au niveau du goût, sans aucune souffrance pour les animaux !

- Exemple 2 : Une envie de boulettes de viande ou de nuggets au poulet vous fait saliver ?

A l’heure actuelle dans le commerce des étagères entières sont remplies de produits de remplacement «Vegi». Je me laisse inspirer et j'essaie différents produits de remplacement.

Si vous préférez cuisiner vous-même, vous trouverez une abondance de recettes sur Internet.

- Exemple 3 : Vous voulez faire un gâteau ?

De nombreuses recettes de gâteaux utilisent l'œuf comme liant. Dans de nombreux cas, vous pouvez utiliser une demi-banane bien mûre comme agent liant.

Cela signifie que vous pouvez vous passer complètement des ingrédients d'origine animale pour de nombreux repas. Cela n'a jamais été aussi facile qu'aujourd'hui.

Conseil : Assurez-vous qu'aucun des ingrédients des produits de remplacement Vegi ne provienne de conditions cruelles pour les animaux, comme, par exemple, les œufs, souvent présents.