Faire un donParrainage
Les tigres sont élevés dans le but de faire d'être utilisés comme marchandise

LES TIGRES DE «SECONDE ZONE» en europe

Un rapport de QUATRE PATTES documente le nombre de tigres captifs en Europe et le trafic qui en découle

27.2.2020

Alors que l’Union européenne joue un rôle important au niveau international dans la lutte contre le trafic illégal d'animaux sauvages et qu'elle finance même des initiatives visant à lutter contre ce trafic, une réglementation efficace en ce qui concerne le commerce et l’exploitation commerciale des tigres dans l'UE fait toujours cruellement défaut.

Sans état des lieux précis sur le nombre de tigres en captivité et sans contrôle du commerce des tigres au sein des États membres l'UE, le commerce illégal continuera à se développer.

Comment rendre ce problème visible aux yeux de tous?

QUATRE PATTES s'est donné pour mission de contacter les autorités des 28 États membres et de 8 pays voisins afin de déterminer combien de tigres se trouvent en captivité en Europe (dans les zoos, les cirques, les élevages privés et les refuges). Sur la base de la loi sur la liberté d'information, un total de 641 Autorités tant au niveau national, que régional et local ont été contactées par QUATRE PATTES. 410 Autorités locales ont dû être contactées au Royaume-Uni, 123 en Allemagne dont certaines ont même facturé des frais administratifs. 78 Autorités allemandes n'ont même pas jugé nécessaire de répondre à l’appel.

Dix-neuf pays (dont 15 États membres de l’UE) n'ont pas pu communiquer le nombre de tigres en captivité. Le rapport de QUATRE PATTES, qui prend également en compte les chiffres du fichier CITES pour 2014-2018, prouve que cela n'empêche malheureusement pas les autorités de permettre la poursuite du trafic de tigres et des produits dérivés.

L’autorisation d'un commerce largement répandu de tigres (pour la plupart non enregistrés) nés en captivité dégrade ces animaux en « tigres de seconde zone » car ils ne bénéficient pas de la même protection que les tigres sauvages.

L'UE devrait prendre des mesures appropriées dans le cadre du plan d'action de la Commission européenne contre le commerce illégal des animaux sauvages (EU WTAP), qu'elle a adopté en 2016. Mettre un terme au commerce des tigres serait une mesure décisive et urgente.

Voici un résumé du rapport rédigé en français

LES TIGRES DE SECONDE ZONE EN EUROPE

LES TIGRES DE SECONDE ZONE EN EUROPE

Révélations sur le nombre incontrôlé de tigresen captivité et des échanges commerciaux

Voici le rapport complet - pour l’instant uniquement disponible en anglais (Protect Our Tigers – Ban the Commercial Trade):

Protect our tigers

Protect our tigers

Ban the commercial trade

Recherche