Recherche

Faire un don Parrainage
animaux sauvages vs. animaux domestiqués

animaux sauvages vs. animaux domestiqués

L'apprivoisement ne peut être assimilé à la domestication, même si les animaux sont nés en captivité

Un animal sauvage reste un animal sauvage toute sa vie, qu'il soit né dans un cirque, un zoo ou en liberté. Les animaux sauvages ont un comportement et des traits corporels congénitaux, héréditaires et typiques des espèces qui diffèrent grandement de ceux de leurs parents domestiqués. Contrairement aux animaux de compagnie domestiqués, les animaux sauvages ont encore un fort instinct de chasse et de fuite, selon les espèces, même après plusieurs générations en captivité. En effet, la domestication d'une espèce dure généralement plusieurs milliers d'années (comme le montre l'exemple du chien domestique) et entraîne des changements génétiques, qui changent le comportement et l'apparence de l'animal.

Animaux sauvages apprivoisés

Si, un animal sauvage est obligé d'exécuter des tours dans une arène et ce, en contact étroit avec les humains, il s'agit là de l'apprivoisement unique d'un animal sauvage. Les animaux sauvages apprivoisés demeurent néanmoins sauvages, en raison de leur comportement inné et de leur structure corporelle. En réalité, ils ne sont pas destinés à vivre en contact étroit avec les humains. Ils demeurent imprévisibles et, dans des situations stressantes, peuvent se montrer agressifs.

Dans de nombreux cas, les animaux sauvages ont été séparés de leur mère trop tôt et élevés par des humains. Ainsi, s'ils tolèrent mieux les humains évoluant dans leur environnement proche plutôt que leurs congénères vivant en liberté, ces animaux sauvages conservent le même comportement typique que leurs homologues sauvages vivant dans la nature. Leurs besoins et leurs instincts ne changent pas du fait d'être maintenu en captivité dans un cirque.