Faire un donParrainage
De la viande

la CONSOMMATION DE VIANDE

Quel est son degré d'impact sur l'environnement?

Un verre de lait au petit-déjeuner, des spaghettis à la bolognaise au déjeuner, un œuf dur et quelques tranches de saucisson au dîner... Tels sont les plats au menu de beaucoup de gens au quotidien. Ce régime alimentaire contribue néanmoins à la consommation croissante de produits d'origine animale, notamment dans les pays en voie de développement où la demande de viande et d'autres produits d'origine animale est en plein essor.

Selon les prévisions, la demande de viande devrait doubler d'ici 2050.

Cette industrie inflige des souffrances aux animaux, mais ce n'est pas tout : beaucoup de gens ignorent que la consommation croissante de viande affecte également le climat et l'environnement.

Les produits d'origine animale nuisent au climat

Le changement climatique est provoqué par l'accroissement des émissions de gaz à effet de serre générées par les êtres humains, notamment le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d'azote (N20). Relâchés via la combustion de combustibles fossiles (tels que le charbon, le gaz naturel et le pétrole) ou via l'industrie du transport (par exemple, les voitures, les avions et les navires), ces gaz intensifient le processus naturel de l'effet de serre. Cependant, l'élevage et la production de produits d'origine animale ont également de graves répercussions sur le climat.

La production animale est responsable de 16,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre imputables à l'homme (principalement dues à la demande élevée d'aliments destinés à l'alimentation animale et à la libération de méthane). Plus précisément, les principaux pollueurs du secteur sont l'élevage bovin et les produits laitiers.

Il faut beaucoup plus d'énergie, et donc d'émissions de CO2, pour produire de la viande, du lait, du fromage et du beurre que pour cultiver des fruits et des légumes. Les émissions croissantes de protoxyde d'azote et de dioxyde de carbone découlent principalement de la fertilisation des terres agricoles et de la production d'engrais chimiques et de pesticides.

AUTRES effets de la consommation de viande

  • La déforestation de bois et de forêts tropicales en vue de créer des pâturages ou des zones de cultures d'aliments pour animaux (tels que le soja).
  • La pénurie d'eau et la pollution : les différentes étapes de la production de viande et d'autres produits d'origine animale nécessitent une grande quantité d'eau (par exemple, il faut 15 000 litres d'eau pour produire un kilogramme de viande de bœuf). La surfertilisation des terres agricoles et l'utilisation de pesticides et de médicaments polluent les ressources hydriques.
  • La perte de biodiversité causée par la déforestation des forêts tropicales et les changements apportés aux surfaces vertes pour créer des terres agricoles.

nous avons le pouvoir d'agir en faveur des animaux dans notre vie de tous les jours en choisissant de consommer des aliments respectueux des animaux

Lorsque nous achetons des aliments, nous pouvons soutenir une agriculture respectueuse des animaux et des normes plus élevées en matière de bien-être animal, réduire notre consommation de viande, d'œufs et de lait. Et surtout, se tourner vers davantage de produits végétaux, car ce sont les aliments les plus respectueux du bien-être animal.

Recherche