Recherche

Faire un don Parrainages
Close up of a white rabbit

Comment le lapin a-t-il été domestiqué? 

9.12.2019

Les lapins font partie des animaux domestiques les plus populaires

Une grande variété de lapins de couleurs, tailles, poids et formes différentes a été élevée au fil des siècles. D'abord considéré comme un animal de ferme, il a ensuite été introduit dans les maisons, les appartements et les jardins où il peut désormais vivre en toute sécurité en tant que membre de la famille.

Les lapins ont été domestiqués pour la première fois au 5ème siècle. À cette époque, on les trouvait dans la péninsule ibérique et dans le sud de la France. On dit que ce sont les moines du sud de la France qui ont commencé à domestiquer le lapin, pour une raison pratique. Selon eux, la viande de l'animal s'apparentait à celle du poisson, ils étaient donc autorisés à en manger pendant le carême. On dit aussi que ce sont les moines qui auraient été les premiers à sélectionner et à élever des lapins afin d'obtenir des classes de poids et des couleurs de pelage différentes.

Avec l'expansion de l'Empire romain et l'augmentation des échanges commerciaux entre les pays, le lapin s'est retrouvé dans d'autres parties du monde. En raison de l'abondance de nourriture dans la nature et de son engouement pour se reproduire, il a pu se répandre rapidement.

Le lapin: ancien fournisseur de viande apprécié

Les Romains ont découvert le lapin lorsqu’ils ont envahi l’Espagne au 2ème siècle avant J-C. Pour être certains de pouvoir consommer de la viande de lapin comme ils le souhaitaient, les animaux étaient gardés dans des enclos (Leporarien) où ils pouvaient se reproduire. Au Moyen-Âge, on élevait les lapins pour qu'ils soient plus gros et plus gras pour obtenir plus de viande. Au 16ème siècle, il existait déjà plusieurs races, mais c'est avec la révolution industrielle, au 19ème siècle, qu'on a commencé les croisements de lapins. Les gens, quittant la campagne pour la ville, n'avaient plus de place pour les porcs ou les vaches. Outre la volaille, on comptait sur le lapin pour fournir de la viande qui pouvait être conservée dans les villes. Pendant les guerres mondiales, on demandait aux Britanniques et aux Américains d’élever des lapins afin d'avoir de la viande et de la fourrure pour les soldats. Après la Seconde Guerre mondiale, on considérait encore les lapins comme du bétail. Entre-temps, ces petites boules de poils ont acquis une place particulière chez les gens.

L'élevage des lapins

L'élevage des lapins a pris un tournant au XVIe siècle. À la cour princière allemande, quelqu'un s'est pris d'affection pour les lapins nains et a commencé à élever différentes races. Au XIXe siècle, les Victoriens ont commencé à élever des lapins pour les concours et les expositions. En 1874, les premiers clubs d'élevage de lapins ont été créés en Allemagne. Mais c’est au XXe siècle que l'élevage du lapin est devenu un passe-temps dans toute l'Europe. Les éleveurs ont fondé des associations d'élevage et ont commencé à produire de plus en plus de races inhabituelles, se distinguant par leur taille, la couleur de leur pelage et leur poids.

Les lapins et leurs besoins

Considérés comme peu exigeants et faciles d’entretien, on pense souvent à tort que les lapins sont de parfaits animaux de compagnie pour les enfants. Mais ce n'est pas le cas, loin de là. Détenir un lapin dans des conditions adaptées à l'espèce demande une connaissance approfondie de ses besoins en matière de nourriture, de déplacement, de soins et bien plus encore. Des gestes inappropriés peuvent causer à l’animal des blessures importantes, voire mortelles. Comme les lapins sont maîtres dans l'art de dissimuler leur mal-être et leurs douleurs, on se rend parfois compte trop tard de leur maladie ou problème. Il ne faut pas acquérir un lapin de façon spontanée, ils n'ont pas leur place dans les mains d'un enfant, ni sous l'arbre de Noël, ni dans le nid de Pâques ou sur la table d'anniversaire !

Pourquoi les lapins ont-ils été 
nommés ainsi  ?

Les Romains ont constaté que les lapins n’avaient pas l’intention de passer leur vie dans des enclos. Ils creusaient des tunnels souterrains pour s'échapper de leur prison. Leur nom latin «Oryctolagus cuniculus» signifie « tombes de lièvres de tunnels souterrains ».