Faire un donParrainage
chien

L’achat en ligne de chiens comporte des risques importants

QUATRE PATTES met en garde contre les dangers de ce type d’achat pour les humains et pour les animaux

4.8.2022

Zurich, le 4 août 2022 – Chaque année, des millions de chiots sont vendus en Europe. Souvent, ces animaux sont acquis sur des sites de petites annonces ou des plateformes de réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram. Avec sa campagne «MIGNON. MAINTENANT. MALADE.», l’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES rappelle les risques du commerce en ligne de chiots. Cette campagne vise à informer avant un tel achat et contribue ainsi à mettre un terme au commerce illégal de chiots en Europe.

Acheter un chiot en ligne est simple et rapide. Mais une grande partie des animaux sont importés illégalement d’Europe de l’Est et vendus avec des papiers falsifiés. Les chiots sont parfois déjà malades et leur traitement entraîne des coûts élevés pour les nouveaux propriétaires, faisant de la prétendue occasion un véritable calvaire tant pour l’homme que pour l’animal.

Les papiers des chiots importés illégalement sont souvent contrefaits. La véritable provenance de l’animal et l’identité du vendeur sont ainsi dissimulées. Dans certains pays, les nouveaux ou nouvelles propriétaires doivent alors mettre leur chien en quarantaine, ou le faire euthanasier lorsqu’il s’agit d’une importation illégale.

«De nombreuses maladies fréquemment rencontrées chez les chiots importés illégalement, comme la maladie de Carré, la parvovirose, la toux de chenil ou la leptospirose peuvent être évitées par la vaccination, une bonne hygiène et une éducation correcte. Mais dans le commerce illégal de chiots, on ne s’en préoccupe pas, on cherche seulement à réduire les coûts et à réaliser ainsi un maximum de bénéfices».

Julie Sanders, responsable du département des animaux de compagnie chez QUATRE PATTES

Les maladies zoonotiques telles que la rage, les annélides ou les parasites peuvent également être transmises aux humains et aux autres animaux domestiques. Entreprendre des recherches approfondies, poser les bonnes questions et obtenir les documents corrects peut aider les nouveaux propriétaires à éviter de tels risques, liés au commerce illégal de chiots.

Recrudescence de la demande de chiots pendant la pandémie
La demande croissante de chiots de pure race en Europe occidentale, en particulier pendant la pandémie du COVID-19, n’a pas seulement augmenté le nombre d’animaux élevés dans des exploitations régulières. L’élevage de chiots dans des pays comme la Pologne, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie et la Roumanie est également en plein essor. Les producteurs de ces pays fournissent en premier lieu des marchands de chiots qui vendent ensuite les chiens sur des sites de petites annonces ou des plateformes de réseaux sociaux. Ces plateformes permettent aux vendeurs d’effectuer leurs transactions de manière anonyme et non traçable, de sorte qu’ils ne pourront pas être tenus responsables en cas de problème.

Des victimes du commerce illégal de chiots partagent leur expérience
Laura K. d’Allemagne et Richard A. de Grande-Bretagne font partie de ceux qui ont vécu une expérience douloureuse en achetant un chiot en ligne. Leurs chiots sont morts tragiquement peu de temps après qu’ils les ont eu ramenés chez eux. Leurs histoires personnelles mettent encore plus en évidence le caractère illégal du commerce de chiots et montrent à quel point les conséquences peuvent être graves pour les hommes et les animaux. Si vous souhaitez en découvrir plus sur les histoires de Laura et de Richard, cliquez ici.

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche