Faire un donParrainage
une oie

Une victoire pour le bien-être animal : le Conseil national soutient l'interdiction d'importation de foie gras 

QUATRE PATTES félicite les membres du Conseil national pour cette décision exemplaire

28.2.2022

Zurich, le 28 février 2022 - Aujourd'hui le Conseil national a adopté une motion pour une interdiction d'importer sur sol suisse du foie gras produit par des pratiques cruelles envers les animaux. L'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES se réjouit de cette décision : des millions de canards et oies souffrent chaque année de la cruauté du gavage, une pratique interdite en Suisse depuis longtemps. QUATRE PATTES demande maintenant au Conseil des États d'imiter le Conseil national et de se prononcer en faveur d'une interdiction d'importer du foie gras.

 

La pratique du gavage est interdite en Suisse depuis plus de 40 ans. Pourtant chaque année, près de 200 tonnes de foie gras sont importées sur le territoire, ce qui en fait l'un des plus grands pays importateurs au monde. 

« Le gavage pratiqué pour la production de foie gras est contraire à toute norme de bien-être animal suisse. Il était hypocrite que la Suisse interdise cette pratique sur son territoire depuis des décennies pour des raisons de cruauté envers les animaux, mais qu'elle continue à en autoriser son importation. Il était temps d'abolir ce double standard. Nous nous en réjouissons.»

Livie Kundert, chargée de campagnes chez QUATRE PATTES

La réalité de la production de foie gras
Dans les faits, avant d’être abattus vers l’âge de 3 mois, les canards souffrent toute leur courte vie. Pendant leurs premières semaines, ils sont mutilés : pour éviter les blessures, le bout de leur bec est brûlé et leurs griffes sont arrachées. Leurs besoins biologiques sont complètement bafoués, ils n’ont pas accès à un plan d’eau. Ils sont ensuite gavés pendant deux semaines. Cela signifie que deux fois par jour et en l’espace de trois secondes, jusqu’à 1kg de purée de maïs leur est introduite de force dans l’œsophage. A titre de comparaison, ces quantités administrées équivaudraient à 12kg de spaghetti par jour pour l’être humain. Cette pratique cruelle entraîne des blessures, qui peuvent être mortelles. Elle rend les palmipèdes obèses et les empêche de respirer et se mouvoir correctement avant d’être finalement abattus.

QUATRE PATTES félicite les membres du Conseil national pour cette décision exemplaire
La motion déposée par le conseiller national UDC Martin Haab a été soutenue par des membres du Conseil national, tous partis confondus. 

«Le foie gras n'est pas un aliment de base, c'est un produit de luxe qui fait souffrir les animaux, comme le cuir de serpent. Mettons fin à cette souffrance. Non seulement la production, mais aussi l'importation doivent être interdites.» La conseillère nationale des Verts, Meret Schneider, s'est particulièrement offusquée de la double morale suisse : «vanter la loi locale sur la protection des animaux tout en important des produits de la souffrance animale est hypocrite et désavantage notre agriculture.»

Martina Munz, conseillère nationale PS

QUATRE PATTES demande maintenant au Conseil des États d'imiter le Conseil national et de se prononcer en faveur d'une interdiction d'importer du foie gras. La Suisse entrerait ainsi dans l'histoire et donnerait un signal fort en matière de normes de bien-être animal.

Retrouvez plus d’informations au sujet du foie gras ici : www.quatre-pattes.ch/campagnes-themes/themes/nutrition/le-gavage-est-cruel-stop-foie-gras

Sylvie Jetzer

Sylvie Jetzer

Communication Suisse

sylvie.jetzer@vier-pfoten.org

+41 43 501 57 49

QUATRE PATTES – Fondation pour la protection des animaux

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

 

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/ 

Recherche