Recherche

Faire un don Parrainages
Sauvetage de Ben

le sauvetage de Ben

26.2.2020

Cet ours a souffert près de 3 décennies dans une cage minuscule et insalubre

Imaginez-vous vivre toute votre vie dans une petite cage de 4m²... C'est presque impossible, non ?

Malheureusement, c'est la dure réalité vécue par l'ours Ben durant des années. Depuis tout petit, cet ours noir asiatique a eu pour unique paysage les deux murs de béton qui entouraient sa misérable petite cage de fer - pas un an, pas deux ans, mais presque 30 longues années.

Au cours du mois de novembre, notre équipe s'est rendue dans la province de Son La au Vietnam pour aider Ben. Nous avons pu commencer notre mission de sauvetage immédiatement, en effectuant des contrôles médicaux élémentaires. Nos premières appréhensions se virent alors confirmées: Ben était en état de sous-alimentation et une échographie de ses organes montrait une inflammation chronique de sa vésicule biliaire. Ce qui nous portait à croire avec certitude que Ben avait été maltraité et exploité pour sa bile. Une de ses dents était également cassée, du fait d'avoir mordu les barreaux de sa cage métallique durant de très nombreuses années de torture.

3 décembre 2019 : Après un voyage de 200 km à travers le Vietnam, l'ours Ben peut commencer sa nouvelle vie au sein de notre FORÊT DES OURS de Ninh Binh. Il ne fait aucun doute que Ben aura besoin de temps pour se remettre de ce long voyage et pour s'adapter à ces énormes changements de vie. En quarantaine, il sera surveillé de près par nos vétérinaires et nos gardiens et bientôt, lorsque Ben se sentira plus détendu, un examen de santé plus approfondi sera effectué pour nous assurer de connaître l'étendue de son état de santé et de pouvoir le mettre sur la voie de la guérison ! Nous sommes impatients de voir ses progrès dans notre sanctuaire. Ben pourra enfin vivre dans un environnement adapté à l'espèce !

Immédiatement après le sauvetage, Ben a montré de l'appétit et a pu goûter à la citrouille, aux patates douces et aux bananes ainsi qu'à une délicieuse soupe de riz. Nous espérons qu'il continuera à avoir un si bon appétit et à prendre du poids !

Ci-dessous, une vidéo en anglais réalisée par nos équipes internationales montrant Ben en train de goûter à de nouveaux aliments: 

Note: Toute publicité apparaissant durant cette vidéo est tierce à QUATRE PATTES. Nous déclinons toute responsabilité quant à son contenu.

Mise à jour de janvier 2020

Pour le moment, Ben se trouve encore au sein de la maison des ours, car il est difficile pour notre équipe d'établir une relation avec lui. Pour l'instant, le seul intérêt de Ben est la nourriture et rien d'autre. Il a pris 6 kg depuis qu'il est dans la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. Dès que nos gardiens développeront un lien plus étroit avec lui - ce qui est nécessaire pour le relâcher dans l'enclos extérieur pour pouvoir le rappeler à tout moment pour le faire rentrer dans la maison des ours - Ben sera également relâché. Cela pourrait prendre un peu plus de temps.

En tous cas, il continue d'explorer son nouveau foyer avec prudence avec, bien sûr, la nourriture comme centre d'intérêt majeur! 

Mise à jour de février 2020

Ben a été libéré de la maison des ours pour être acclimaté à l'enclos extérieur et il aime beaucoup être dehors. Cela lui a pris un certain temps, mais maintenant il se baigne aussi dans le point d'eau et semble adorer ça. 

Malheureusement, Ben fait adopte un comportement stéréotypé observé auprès de nombreux ours autrefois captifs et qui ont sauvés. En fait, une fois qu'il a fini de manger - il mange encore beaucoup et il reçoit beaucoup plus de nourriture que les autres ours - il fait les cent pas. Pour contrer cela, notre équipe pratique un entraînement basé sur le renforcement positif et Ben bénéficie également d'un enrichissement de l'environnement. Pour l'instant, il ne s'intéresse pas aux autres ours mais l'équipe va tout de même bientôt de le socialiser.

Un élément très important à prendre en compte lorsqu'on prodigue des soins aux animaux est ce qu'on appelle l'« enrichissement environnemental ». Ce dernier est absolument nécessaire pour le bien-être physique et psychologique des ours (et de tout autre animal) sauvés. En fait, cela consiste à fournir des stimuli environnementaux pour encourager l'expression des comportements naturels des ours, en leur permettant de choisir et de mieux contrôler leur environnement, ce qui permet de prévenir l'ennui et de réduire le stress.

aidez plus d'ours tels que ben 

#SaveTheSaddestBears

en savoir plus