Recherche

Faire un don Parrainage
le chien Caju

Le sauvetage de Caju

6.3.2020

L’histoire d’un chiot errant se battant pour sa vie devenu chien de thérapie aimé en Roumanie

Au printemps 2018, notre équipe en Roumanie travaillait sur le terrain près de Târgoviște, à 80km au nord-ouest de Bucarest, lorsqu’elle découvrit 6 chiots. Ils se trouvaient malheureusement très mal-en-point, déshydratés, très amaigris et couverts de tiques. Certains d’entre eux n’avaient même aucune réaction, ce qui était très mauvais signe. Ils ont été immédiatement conduits à notre clinique vétérinaire et ont malheureusement reçu le diagnostic que l'équipe redoutait tant. Les six chiots étaient tous à un stade avancé de parvovirus et de babésiose, en plus d'être gravement anémiques. Malgré toutes les tentatives pour les sauver, les faibles chiots partaient un à un. C’était vraiment bouleversant. Toutefois, un chiot a continué à se battre et a miraculeusement survécu à ces maladies qui sont normalement les plus dangereuses pour les chiots. Elle s'appelait Caju. 

L’équipe a décidé de la nommer ainsi car une fois qu’elle s’est sentie mieux, la première chose qu’elle a faite fut de voler un sachet de noix de cajoux (‘caju’ en Roumain) qui se trouvait sur la table.

Caju a été adoptée par Ema, l’une des maître-chien qui l’a trouvée avec ses frères et sœurs. « Quand je les ai vus, j'ai ressenti de la pitié, de l'impuissance et de la douleur dans mon âme. Tous ces sentiments m'ont poussé à les aider. C'est une réaction naturelle quand on ressent de la compassion pour les animaux » nous a confié Ema.

Caju a donc grandi avec l’équipe de « Dogs for people » qui a rapidement réalisé qu’en plus d’être une vraie battante, Caju était aussi une chienne gentille, joueuse, et empathique.

Comment elle est devenue une chienne de thérapie

Caju apprend vite, et c'est à cause de son tempérament que l'équipe a commencé à lui faire passer des tests comportementaux pour voir si elle pouvait convenir au programme de thérapie assistée par l'animal. Elle a passé tous les tests de sélection, et c'est ainsi que sa formation pour devenir un chien de thérapie a commencé ! C'est avec beaucoup de succès qu'elle a entamé sa toute première séance de thérapie avec Eric, un enfant qui avait une peur bleue des chiens. Avec le temps, la gentille Caju a conquis Eric grâce à sa nature douce et à son entrain. Caju est le seul chien qu'Éric osait toucher.

Mise à jour du 13.02.2019

Caju est devenue une chienne en bonne santé et très motivée par ses interactions avec les enfants et les personnes âgées (et bien sûr, avec la nourriture). Elle passe un jour par semaine à s'entraîner avec son maître-chien Ema, et quatre jours au centre de thérapie et de recherche à travailler principalement avec des enfants handicapés. Une fois par semaine, Caju se rend également à Floare Rosie, un centre pour personnes âgées.

La relation que Caju établit avec les patients est belle à voir, elle s'épanouit grâce à ces interactions et apporte beaucoup de joie aux personnes avec lesquelles elle interagit. Elle continue de s'améliorer grâce à son entraînement, et elle travaille désormais régulièrement avec deux enfants. Très enjouée, elle apprécie particulièrement les interactions avec eux.

Caju fait également partie du programme #NoStressWithFourPaws (pas de stress avec QUATRE PATTES) et aime aussi interagir avec les étudiants.

En savoir plus sur notre travail en Roumanie.

Stray dogs in Romania

Supportez notre aide aux animaux errants

Aidez maintenant