Plus de bien-être animal, plus de protection du climat

Notre alimentation et la façon dont les animaux sont élevés ont une grande influence sur le climat

en savoir plus

La viande- un danger pour le climat

A chaque repas, nous décidons de l'avenir de notre planète

en savoir plus

actualités Relatives à la protection du climat

Comment nous pouvons contribuer à la protection du climat avec notre alimentation

en savoir plus

l'élevage intensif détruit notre planète

La production mondiale de viande gaspille non seulement les ressources, mais détruit également la nature et constitue la deuxième source d'émissions de CO2. Les effets sur l'environnement, le climat et notre santé sont fatals.
Il est grand temps d'agir !

Pourquoi le bien-être animal et le climat sont-ils liés ?

Nous avons résumé pour vous les points les plus importants.

Comment une organisation de protection des animaux comme QUATRE PATTES peut-elle contribuer à la protection du climat ?

Avez-vous déjà entendu parler du terme « One Welfare » ? Il peut être mieux traduit par « aider en considérant la vue d'ensemble » et signifie que le bien-être animal, la santé humaine et l'environnemental sont étroitement liés.

L'élevage intensif détruit non seulement la planète, mais il présente aussi un grand risque de nouvelles pandémies, qui à leur tour menacent gravement la santé humaine. Par conséquent, si nous consommons moins de produits d'origine animale et plus de nourriture végétale, ce n'est pas seulement bon pour les animaux, mais aussi pour les hommes et la planète.

Comment la consommation de viande influence-t-elle le changement climatique ?

À l'échelle mondiale, l'élevage représente un pourcentage incroyable de 15 % de nos émissions totales de gaz à effet de serre. Cela en fait l'une des plus importantes sources d'émissions - et même plus importante que l'ensemble du secteur des transports, c'est-à-dire toutes les voitures, camions, navires et avions du monde réunis¹.

En outre, l'agriculture industrielle intensive contribue à la perte de biodiversité, à l'augmentation des pluies acides, à la destruction des récifs coralliens, à la déforestation et à la pollution de l'eau².

En Suisse, bien que la majorité partie des zones agricoles soient utilisées pour la production d'aliments pour animaux, elles ne suffisent pas à nourrir la totalité des animaux dits « de rente » du pays. Sans l'importation d'aliments additionnels pour les animaux, 94% des chèvres et moutons et 85% des vaches pourraient encore être élevés en Suisse, mais seulement 39% des cochons et 17% des volailles. Cela vient notamment du fait que les poules et les cochons ne puisent pas leur alimentation dans les prairies du pays. Les aliments additionnels importés proviennent souvent de régions qui impliquent des problèmes majeurs en raison de la culture intensive et du développement de nouvelles zones agricoles (impliquant par exemple par la déforestation).

Afin de stopper le réchauffement climatique, nous devons réduire notre consommation de viande et enfin mettre fin à l'élevage intensif. 

1. Your Questions About Food and Climate Change, Answered. NYTimes, 2019

2. Livestock a major threat to environment. FAO Newsroom, 2006.

3. The global benefits of eating less meat: a report for Compassion in World Farming Trust. Compassion in World Farming, 2004.
 

En quoi une organisation de protection des animaux telle que QUATRE PATTES peut-elle contribuer à la protection du climat ?


Bien-être animal, santé humaine et protection de l'environnement sont étroitement liés. L’élevage industriel menace non seulement la planète, mais peut également déclencher de nouvelles pandémies menaçant la santé humaine. Par conséquent, si nous consommons moins d’aliments d’origine animale et davantage d’aliments d’origine végétale, l'impact positif pour les animaux le sera aussi pour les êtres humains et la planète. QUATRE PATTES veut donc inciter le plus grand nombre à repenser sa consommation de produits d'origine animale et à prendre des décisions réfléchies lors de ses achats au supermarché. Chacun et chacune d'entre nous peut également apporter sa contribution en signant et en partageant les pétitions contre les abus et l'élevage intensif.

Que puis-je changer personnellement dans mon alimentation ?

Afin de respecter le climat, on évoque souvent l'usage d'énergies renouvelables. Cependant, l'alimentation est aussi un moyen très efficace de réduire votre empreinte carbone.

QUATRE PATTES recommande le principe dit des 3 R.
Les abréviations signifient :

Réduire : Réduire la quantité de viande, de poisson, d'œufs et de produits laitiers dans votre alimentation. Faites également attention aux aliments qui contiennent des produits d'origine animale : des oeufs sont souvent ajoutés pour produire plats cuisinés, gélatine, dessert ou sucreries.

Raffiner : découvrez l'importance des étiquettes et des ingrédients. Plus vous maitrisez l'information sur le produit et sa provenance, plus il vou sera facile lors de vos achats de contribuer au respect des animaux. Lorsque vous achetez de la viande, du lait, du fromage ou des œufs, choisissez l'option la plus respectueuse des animaux : des produits issus de l'agriculture biologique et des produits portant un label de protection des animaux ou d'élevage en plein air.

Remplacer : ces dernières années, il est devenu de plus en plus facile de remplacer la viande, les œufs ou les produits laitiers par des alternatives végétales savoureuses. Pourquoi ne pas essayer nos recettes à base de plantes et respectueuses des animaux?

En quoi consiste un régime alimentaire respectueux du climat ?


L'alimentation la plus respectueuse du climat est celle qui a le moins d'impact sur les animaux et sur l'environnement. En moyenne, la production de viande et d’autres produits d’origine animale génère beaucoup plus d’émissions de gaz à effet de serre que les alternatives végétales. Par conséquent, un régime alimentaire respectueux du climat comprend la consommation d'aliments végétaux et, dans la mesure du possible, régionaux et saisonniers.

Le nombre de personnes végétariennes et véganes dans le monde a énormément augmenté ces dernières années. En outre, la méthode d'alimentation dite « flexitarian », qui permet avant tout de réduire la consommation de viande, a des effets extrêmement positifs sur le climat. Si tout le monde apporte sa contribution, le monde peut changer pour le mieux. C’est maintenant qu’il faut agir.

Voici comment nous y parvenons

Faire des achats régionaux et manger peu de viande 

8 conseils pour un régime alimentaire respectueux de l'environnement

en savoir plus

L'initiative contre l'élevage intensif

QUATRE PATTES soutient l'initiative contre l'élevage intensif en Suisse

en savoir plus

actualités sur le thème de la protection du climat

L’initiative pour une eau potable propre

L’initiative pour une eau potable propre

QUATRE PATTES soutient l’initiative pour une eau potable propre, car, du point de vue du bien-être animal, les subventions devraient revenir exclusivement à des systèmes de production agricole durables et plus respectueux des animaux.


Plus
Alimentation et bien-être animal: conseils

Bien-être animal et nutrition - le principe des 3 R

Pour un régime alimentaire respectueux du bien-être animal


Plus

La consommation de viande

Quel est l'impact de la consommation de viande sur notre environnement ?


Plus

L'Atlas Challenge

Les classements de l'industrie alimentaire de QUATRE PATTES pour la réduction des protéines animales


Plus

Recherche