Recherche

Faire un don Parrainage

l'élevage intensif détruit notre planète

La production mondiale de viande gaspille non seulement des ressources, mais détruit également les habitats et constitue la deuxième source d'émissions de CO2. Les effets sur l'environnement, le climat et notre santé sont fatals.
Il est grand temps d'agir !

Pourquoi le bien-être des animaux et le climat sont-ils liés ?

Nous avons résumé pour vous les points les plus importants.

Comment la consommation de viande influence-t-elle le changement climatique ?

À l'échelle mondiale, l'élevage représente un pourcentage incroyable de 14,5 % de nos émissions totales de gaz à effet de serre. Cela en fait la deuxième plus grande source d'émissions - et même plus grande que l'ensemble du secteur des transports, c'est-à-dire toutes les voitures, camions, navires et avions du monde réunis¹.

En outre, l'agriculture industrielle intensive contribue à la perte de biodiversité, aux pluies acides, à la destruction des récifs coralliens, à la déforestation et à la pollution de l'eau².
La production d'aliments pour animaux et le surpâturage des zones où les animaux sont trop nombreux entraînent la perte de sols fertiles et précieux pour la production de cultures. En raison de la forte demande d'aliments pour animaux, les forêts tropicales sont défrichées et les engrais polluent les eaux souterraines et les rivières.

Tous les animaux de rente de la planète consomment plus de nourriture que les besoins caloriques de l'ensemble de la population humaine sur terre.

Afin de stopper le réchauffement climatique, nous devons réduire notre consommation de viande et enfin mettre fin à l'élevage intensif. La viande a des effets tellement dévastateurs sur tous les aspects de notre environnement que l'Union of Concerned Scientists la considère comme l'une des plus grandes menaces pour la Terre.

1. Your Questions About Food and Climate Change, Answered. NYTimes, 2019

2. Livestock a major threat to environment. FAO Newsroom, 2006.

3. The global benefits of eating less meat: a report for Compassion in World Farming Trust. Compassion in World Farming, 2004.
 

Comment une organisation de protection des animaux comme QUATRE PATTES peut-elle contribuer à la protection du climat ?

Avez-vous déjà entendu parler du terme « One Welfare » ? Il peut être mieux traduit par « aider en considérant la vue d'ensemble »  et signifie que le bien-être des animaux, la santé humaine et le bien-être environnemental sont étroitement liés.

L'élevage intensif détruit non seulement la planète, mais il présente aussi un grand potentiel de nouvelles pandémies, qui à leur tour menacent gravement la santé humaine. Par conséquent, si nous consommons moins de produits d'origine animale et plus de nourriture végétale, ce n'est pas seulement bon pour les animaux, mais aussi pour les hommes et la planète.

QUATRE PATTES souhaite inciter le plus grand nombre de personnes possible à repenser leur consommation de produits d'origine animale et à prendre des décisions réfléchies au supermarché. En soutenant également des campagnes telles que la signature et le partage de pétitions contre les abus dans l'élevage, chacun peut apporter sa contribution.

Que peux- je changer personnellement avec mon alimentation ?

En matière de comportement respectueux du climat, on parle souvent de sources d'énergie et de moyens de transports durables. Cependant, un moyen très efficace de réduire votre empreinte carbone personnelle est votre alimentation.

QUATRE PATTES recommande le principe dit des 3 R.
Les abréviations signifient :

Réduire : Réduire la quantité de viande, de poisson, d'œufs et de produits laitiers dans votre alimentation. Faites également attention aux aliments qui contiennent des produits d'origine animale : Les œufs en cage sont souvent cachés dans des plats cuisinés ou de la gélatine dans les desserts et les sucreries.

Raffiner : découvrez l'importance des étiquettes et des ingrédients. Plus vous en savez sur le produit, sa composition et sa provenance, plus il vous est facile de prendre des décisions respectueuses des animaux lorsque vous faites vos achats. Lorsque vous achetez de la viande, du lait, du fromage ou des œufs, choisissez l'option la plus respectueuse des animaux : des produits issus de l'agriculture biologique et des produits portant un label de protection des animaux ou de plein air.

Remplacer : ces dernières années, il est devenu de plus en plus facile de remplacer la viande, les œufs ou les produits laitiers par des alternatives végétales savoureuses et saines. Pourquoi ne pas essayer nos recettes à base de plantes et respectueuses des animaux?

En quoi consiste un régime alimentaire respectueux du climat ?


L'alimentation la plus respectueuse du climat est celle qui a le moins d'impact sur les animaux et sur l'environnement. En moyenne, la production de viande et d'autres produits d'origine animale a une empreinte CO2 beaucoup plus élevée que les alternatives d'origine végétale. Par conséquent, un régime alimentaire respectueux du climat comprend la consommation d'aliments végétaux et, dans la mesure du possible, régionaux et saisonniers.

Dans le monde entier, le nombre de végétariens et de végétaliens a énormément augmenté ces dernières années. En outre, la méthode d'alimentation dite « flexiatrian », qui permet avant tout de réduire la consommation de viande, a déjà des effets extrêmement positifs sur le climat. Si chacun fait sa part, le monde peut changer pour le mieux. Allons-y !

Voici comment nous y parvenons

Faire des achats régionaux et manger peu de viande 

8 conseils pour un régime alimentaire respectueux de l'environnement

en savoir plus

L'initiative contre l'élevage intensif

QUATRE PATTES soutient l'initiative contre l'élevage intensif en Suisse

en savoir plus

actualités sur le thème de la protection du climat

Alimentation et bien-être animal: conseils

Bien-être animal et nutrition - le principe des 3 R

Pour un régime alimentaire respectueux du bien-être animal


Plus
Impact de la consommation de viande sur l'environnement

La consommation de viande

Quel est son degré d'impact sur l'environnement?


Plus

L'Atlas Challenge

Le classement de QUATRE PATTES sur la réduction de la viande


Plus

Les victimes du changement climatique

Des orangs-outans orphelins dans notre ECOLE DE LA FORÊT pour orangs-outans


  • 12,29 kg de CO2

    pour 1 kilogramme de viande bovine -
    qui correspond à un trajet de 96 kilomètres en voiture

  • 4,15 kg de CO2

    pour 1 kilogramme de porc -
    qui correspond à un trajet de 32 kilomètres en voiture

  • 1,66 kg de CO2

    pour 1 kilogramme de tofu - 
    qui correspond à un trajet de 13 kilomètres en voiture
     

  • 1,38 kg de CO2

    pour 1 kilogramme de légumes -
    cela correspond à un trajet en voiture de 11 kilomètres