Recherche

Faire un don Parrainages
Un oisillon

que faire si je trouve des Oisillons? 

QUATRE PATTES vous explique comment savoir si la situation est urgente ou non

Tous les oisillons tombés du nid n’ont pas forcément besoin d’aide. En fait, la plupart du temps, ceux que l’on surnomme «branchling» (oisillons) n’ont besoin d’aucun secours. Un oisillon est un jeune oiseau qui ne sait pas encore voler, mais qui explore déjà la zone située à l'extérieur du nid dans les branches et les buissons avoisinants. Les parents du «branchling» se trouvent toujours à proximité et s'inquiètent pour leur progéniture.

Quand devez-vous apporter votre aide?

Ne ramenez un jeune oiseau à la maison que si vous êtes certain qu'il s'agit d'une véritable urgence, par exemple, si l'oiseau vient tout juste d'éclore ou s'il est âgé de quelques jours. Sauver l'oiseau est nécessaire si celui-ci est visiblement blessé ou si vous avez assisté à l'accident d'un de ses parents. Aussi, si l'animal se trouve dans un endroit manifestement dangereux, vous devez également intervenir.

En cas de doute, demandez à des experts

Si vous trouvez un oisillon ou jeune oiseau manifestement orphelin, il convient de le placer dans une boîte en carton avec des trous d'aération (jamais dans une cage) et de le remettre à des mains expérimentées le plus rapidement possible. Un approvisionnement en eau et en nourriture n'est pas nécessaire pendant cette courte période. Attention : ne donnez jamais de nourriture pour chiens et chats ! Si vous n'êtes pas sûr, vous devez absolument demander l'avis d'experts tels que la station ornithologique de Sempach.

QUATRE PATTES soutient le centre de réhabilitation des hiboux et des oiseaux de proie d'Haringsee

En 2019, 1 851 animaux ont pu être aidés dans le sanctuaire de chouettes et d'oiseaux de proie Haringsee en Autriche, géré par FOUR PAWS. Tous les jeunes hiboux et oiseaux de proie ont été élevés, si possible, par des parents nourriciers de la même espèce et 90 % d'entre eux ont été relâchés. L'EGS est le seul centre de soins où les jeunes enfants trouvés peuvent être élevés par des parents nourriciers de la même espèce d'oiseaux, c'est-à-dire dans un cadre familial naturel. Cela permet d'éviter les conséquences néfastes de l'élevage à la main. Les tortues des marais, les hérissons, les chauves-souris et autres petits mammifères ont également été soignés par des professionnels et, si possible, relâchés dans la nature.

Vous trouverez de plus amples informations sur le BSE à l'adresse www.eulen-greifvogelstation.at ou sur la page Facebook du centre.

VOUS AVEZ TROUVÉ UN ANIMAL BLESSÉ?

Ramassez délicatement l'animal et apportez-le au centre pour animaux sauvages le plus proche de chez vous dans une boîte avec des trous d'aération. Seul un expert pourra s'occuper de l'élevage d'un animal sauvage orphelin ou bien le remettre en liberté.