Recherche

Faire un don Parrainages

May et Binh Yen, deux ex-ours à bile vietnamiens, ont été secourus

27.2.2019

QUATRE PATTES met un terme aux élevages d'ours dans la province de Ninh Binh

May et Binh Yen, deux ours vietnamiens exploités pour leur bile, ont passé la majeure partie de leur vie dans un élevage d'ours situé dans la province de Ninh Binh, mais leurs souffrances sont désormais terminées. En avril 2018, nous les avons sortis de leurs cages métalliques minuscules pour les emmener à la FORÊT DES OURS de Ninh Binh. May et Binh Yen étaient les derniers ours à bile détenus dans la province de Ninh Binh. Leur sauvetage a marqué la fin des élevages d'ours à bile dans la province, même si le combat est loin d'être terminé : d'autres ours sont encore et toujours exploités dans d'autres provinces du Vietnam.

May et Binh Yen ont d'abord été conduits à la station de quarantaine de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh afin d'être traités par les vétérinaires et les infirmiers de QUATRE PATTES. Leurs souffrances passées ont laissé d'horribles traces sur leur corps.

« L'échographie a montré que la vésicule biliaire et le foie de Binh Yen sont abîmés. La cicatrice située à l'entrée de la vésicule biliaire indique que des prélèvements de bile ont été effectués. L'ours se trouve malheureusement dans un état critique. »

Dr. Johanna Painer, Université de médecine vétérinaire de Vienne

Note: Toute publicité apparaissant durant cette vidéo est tierce à QUATRE PATTES. Nous déclinons toute responsabilité quant à son contenu.

Les souffrances des ours à bile vietnamiens ne sont pas encore terminées

Le Vietnam est l'un des rares pays d'Asie à avoir pris des mesures législatives fermes contre l'exploitation de la bile d'ours, mais la législation doit être appliquée de manière plus homogène.

« Nous sommes heureux d'avoir mis fin à l'exploitation de la bile d'ours à Ninh Binh, mais ces pratiques sont encore en vigueur dans d'autres provinces du Vietnam. Il reste encore des places à la FORÊT DES OURS. Nous sommes prêts à aider les nombreux ours exploités afin qu'ils accèdent au plus vite à une vie heureuse, loin de toute souffrance. Forts du soutien de centaines de milliers d'éleveurs, nous exhortons le gouvernement vietnamien à respecter sa promesse et à poursuivre ses efforts pour fermer les dernières exploitations de bile d'ours du pays. »

Kieran Harkin, responsable des campagnes sur la vie sauvage au sein de QUATRE PATTES

May, Thai Van et Thai Giang

May a rencontré Thai Van et Thai Giang, avec qui elle profite désormais de la verdure et de la nature qui les entourent. Ensemble, ils forment le premier trio d'ours de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh.

May, Thai Van et Thai Giang

Binh Yen & Misa

À l'instar de May, Binh Yen n'est plus seul car il a rencontré un nouvel ami : l'ours Misa, la nouvelle recrue de la FORÊT DES OURS de Ninh Binh sauvée en janvier 2018. Nous sommes soulagés et ravis que les deux amis aient sympathisé avec d'autres ours en convalescence. Ensemble, tout est plus facile, même pour les ours.

Save the Saddest Bears

Mettons un terme à l'exploitation des ours à bile au Vietnam !

signer maintenant