Faire un donParrainage

RECOMMANDATIONS POUR UNE RESTAURATION COLLECTIVE RESPECTUEUSE DES ANIMAUX

QUATRE PATTES a formulé des recommandations quant aux achats en gros de produits d’origine animale.

10.7.2020

Quel est l'enjeu?

QUATRE PATTES soutient les différents acteurs du secteur de la restauration collective suisse pour rendre la restauration au sein des cantines plus respectueuse des animaux et plus écologique. Nos « Recommandations pour une restauration collective respectueuse des animaux » montrent dans quelle mesure le bien-être des animaux et la sensibilisation à l'environnement peuvent être pris en compte dans l'offre de restauration.

Dans quelle mesure est-ce important ?

Le secteur de la restauration collective doit être conscient de la responsabilité qu’il a envers les humains, les animaux et la planète. Ceci vaut particulièrement pour les cantines publiques et plus encore pour les cantines scolaires (du primaire à l’université). Car là où les connaissances et les compétences pour l'avenir sont transmises aux jeunes, la prise de conscience de l’alimentation en tant qu’une des causes principales pour la souffrance animale et le réchauffement climatique est indispensable.

Et qu'en est-il de la rentabilité?

Des études ont montré qu’une restauration écologique et respectueuse des animaux dans les cantines est non seulement bénéfique pour les animaux et l'environnement, mais que les menus bio, végétariens et végétaliens - s'ils sont préparés délicieusement et communiqués de manière attrayante - peuvent augmenter considérablement le succès d'une cantine.

 

COMMENT CELA FONCTIONNE-T-IL ?

  • Reduire: Le plan des menus ne doit pas contenir de viande plus de 2 fois par semaine. La quantité de viande dans les plats ou dans les sauces à base de viande peut également être réduite sans pour autant devoir faire de concessions en termes de goût et de qualité. Il faut également s'efforcer d'utiliser non seulement les morceaux de viande « populaires », mais aussi toutes les autres parties de l'animal.
  • Raffiner: La viande, les produits laitiers et les œufs doivent provenir d’exploitations qui respectent des conditions d'élevage conformes à des critères élevés de bien-être et de protection des animaux. Combinée à la recommandation de « réduire », cette mesure ne grève pas le budget.
  • Remplacer: Les jours déclarés sans viande, les menus doivent être végétariens ou exclusivement à base de produits végétaux. Dans ce cadre, il est conseillé de prévoir une formation supplémentaire pour le personnel. Des menus à base de produits végétaux, innovants et de qualité supérieure, sont un facteur déterminant pour le succès des cantines.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Les labels recommandés

QUATRE PATTES recommande d’acheter uniquement des produits d’origine animale répondant au minimum aux exigences des programmes SST et SRPA (combinés). À plus long terme, la proportion de produits allant au-delà des directives SST/SRPA en ce qui concerne le bien-être animal devrait être augmentée.

Ces labels répondent au minimum aux exigences des programmes SST et SRPA ou/et à des conditions d'élevage comparables 

  • IP-Suisse
  • SwissPrimPorc
  • SwissPrim- Beef
  • Natura Beef/Natura Veal
  • Agri Natura
  • Naturafarm
  • Nature Suisse
  • Weide-Beef
  • Silvestri Weiderind
  • Silvestri Freilandschwein
  • Swiss Premium Weiderind

Ces labels répondent aux exigences de l'ordonnance Bio suisse:

  • Bio-Suisse (le Burgeon)
  • Le Burgeon Import
  • KAG Freiland
  • Demeter
  • Coop Naturaplan Suisse
  • Coop Naturaplan Import
  • Migros Bio-Suisse
  • Manor bio natur plus Suisse
  • Natura Beef Bio Suisse
  • Weide-Bef Bio Suisse
  • Fidelio
  • Silvestri Bio Weiderind

Les exigences des programmes SST/SRPA

Les programmes nationaux de soutien au bien-être des animaux « SST » (système de stabulation particulièrement respectueux des animaux) et « SRPA » (sorties régulières en plein air) qui sont facultatifs constituent la base pour un grand nombre de labels. Ils peuvent être appliqués séparément ou conjointement. Par rapport aux normes légales minimales, des directives plus généreuses s'appliquent en ce qui concerne la superficie et la structure des étables/enclos, la nature des aires de couchage et les possibilités de sorties/pâturage.

L’ordonnance Bio suisse

L'« ordonnance sur l'agriculture biologique » réglemente les exigences en matière d'élevage biologique en Suisse et va, dans de nombreux domaines, au-delà des exigences de la législation sur la protection des animaux et des programmes SST et SRPA. Toutefois, il n'existe pas de réglementations particulières en ce qui concerne le transport et l’abattage ; les bases juridiques sont déterminantes. Sur la base de l'ordonnance sur l'agriculture biologique, il existe un certain nombre de labels biologiques privés qui couvrent d’autres aspects du bien-être des animaux, par exemple en ce qui concerne l'alimentation, la taille des troupeaux, les sorties aux parcours et au pâturage.  

Vous pouvez télécharger ici la brochure « Recommandations pour une restauration collective respectueuse des animaux ».

Recherche