Recherche

Faire un don Parrainages
Meow a échappé au commerce de viande d'animaux en Asie

Meow a échappé à des voleurs de chats par deux fois

26.6.2019

QUATRE PATTES aide Meow à récupérer et à trouver un foyer sûr et aimant

Meow vivait devant un hôtel de Hoi An, au Vietnam, où il était nourri par le personnel. Il a été pris au piège par des voleurs œuvrant au sein du trafic de viande de chat, mais est parvenu à s'échapper, non sans plusieurs blessures.

Le piège était tellement serré autour de sa patte qu'il lui coupait la peau, lui causant ainsi une immense douleur. Meow a été transféré au centre de secours de Vietnam Cat Welfare, un partenaire de QUATRE PATTES.

L'examen vétérinaire a révélé une blessure récente importante, mais aussi des signes que Meow s'était pris la patte dans un collet. La patte avant gauche présentait de multiples cicatrices et la patte arrière gauche, une grande blessure infectée. Meow a immédiatement reçu des soins, notamment des antibiotiques administrés par voie orale. Chaque jour, notre équipe changeait ses bandages et désinfectait ses plaies. Il a fallu près d'une semaine pour que les blessures de Meow commencent à guérir et qu'il remarche normalement avec la patte blessée.

Deux mois plus tard, la blessure de Meow est presque guérie mais nécessite encore des soins au quotidien. Il n'en reste pas moins que les blessures intérieures du chat ne risquent pas de disparaître de sitôt.

« Les pièges sont une menace omniprésente pour les chats errants du Vietnam. Peu de chats réussissent à s'en échapper. Meow a eu beaucoup de chance. »

Dr. Katherine Polak, Chef de l'Aide aux animaux errants pour l'Asie du Sud-Est

Une fois guéri, Meow sera adopté par un employé de l'hôtel qui le nourrissait avant l'incident et qui l'aime énormément.

La plupart des chats du quartier n'ont pas la chance de Meow. Chaque mois, des milliers de chats sont pris au piège et tués brutalement pour la consommation de viande des êtres humains.

Au Vietnam, la viande de chat s'appelle « Thit Meo », ou « petit tigre » en français. La partie centrale du Vietnam abrite un trafic de viande de chat florissant : des chiens et des chats errants sont enlevés tous les jours. La plupart d'entre eux sont envoyés au nord du pays, près d'Hanoï, pour être abattus, mais certains sont tués dans des abattoirs locaux.

Une fois à l'abattoir, les chats sont tués de manière brutale : ils sont noyés dans de grandes cages, placés dans des machines de déplumage pour volaille ou brûlés afin de retirer leur fourrure. Ils meurent dans d'immenses souffrances au terme d'une vie bien courte.

Que fait QUATRE PATTES ?

QUATRE PATTES dirige le programme « Cats Matter Too » dans la partie centrale du Vietnam en collaboration avec des organisations locales : Vietnam Cat Welfare à Hoi An et PAWS for Compassion à Da Nang. L'objectif est de fournir les secours et les services gratuits de stérilisation/castration dont les chats ont tant besoin. Le programme prévoit également des ateliers visant à sensibiliser la population sur le trafic cruel de viande de chat et à expliquer pourquoi les chats doivent, eux aussi, être traités de façon humaine.

QUATRE PATTES n'œuvre pas seulement au Vietnam. Notre équipe travaille activement en Indonésie, au Cambodge et en Thaïlande afin de mettre fin au trafic de viande de chien et de chat, et de sauver d'autres vies. Malheureusement, le festival de Yulin n'est pas le seul endroit où les chiens et les chats sont abattus brutalement. Au Vietnam, le trafic de viande de chat est actif tout au long de l'année.

mettons fin au trafic de viande de chat 

Aidez-nous à prendre soin des chats qui ont besoin d'aide de toute urgence, comme Meow

faites un don pour nous soutenir