Recherche

Faire un don Parrainages
Un orang-outan au sein du centre de réhabilitation de QUATRE PATTES et Jejak Punlang

L'école de la forêt pour ORANGs-oUTANs à BORNEO

21.5.2019

La Primatologue de QUATRE PATTES, le Dr. Signe Preuschoft, donne une seconde chance aux bébés orphelins orangs-outans

Depuis plus d'un an, l'organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES, en collaboration avec son partenaire local Jejak Pulang et le gouvernement indonésien, mène un programme de réhabilitation des orangs-outans à Bornéo. Le 17 mai 2018, l'ECOLE DE LA FORÊT pour orangs-outans de QUATRE PATTES du Kalimantan oriental a officiellement été ouverte.

Aujourd'hui, en mai 2019, la première année scolaire est presque terminée. Huit orphelins orangs-outans (cinq mâles et trois femelles) âgés de quelques mois à 9 ans constituent la première cohorte d'élèves de l'école forestière de 100 hectares, dirigée par le Dr Signe Preuschoft de QUATRE PATTES, une primatologue ayant plus de 20 ans d'expérience en réhabilitation des grands singes. Chaque orphelin est susceptible d'avoir été témoin de l'horrible meurtre de sa mère dont le souvenir de ce traumatise peut souvent s'observer au travers de son  comportement.

«L'objectif du projet orang-outan à Bornéo est d'enseigner aux orangs-outans les compétences essentielles pour qu'à l'âge approprié, dans quelques années, ils puissent retourner dans leur milieu naturel pour vivre librement et de manière autonome.»

Dr. Signe Preuschoft, primatologue chez QUATRE PATTES

Une école pour ces espèces en voie de disparition

La mise en place d'un projet au milieu de la forêt boréale a représenté un grand défi logistique et l'infrastructure de l'école forestière est encore en cours de développement. Cependant, il est important que les orphelins orangs-outans passent le plus de temps possible dans leur environnement naturel. Au début, les bébés devaient prendre un «autobus scolaire» tous les jours qui les emmenait de leur chambre à coucher à l'ÉCOLE DE LA FORÊT.

Aujourd'hui, des cabines de nuit permettent aux bébés d'être exposés le plus souvent possible au décor, aux sons et aux odeurs de la forêt. Les élèves orangs-outans plus âgés ont leur propre camp, ce qui leur donne encore plus de liberté pour se déplacer et dormir dans la forêt. Dans les camps, ils apprennent des compétences auprès de leurs gardiens humains (ou «mères de subsitution») qu'ils apprendraient normalement de leur mère naturelle dans la nature. Le programme d'études prévu pour eux comprend de l'escalade, la recherche de nourriture et la construction de nids.

Quel est le but de l’ÉCOLE DE LA FORÊT pour orangs-outans de QUATRE PATTES?

Le projet est financé par QUATRE PATTES et a pu être réalisé grâce aux efforts de l'organisation partenaire indonésienne Jejak Pulang (qui signifie «le chemin du retour») ainsi que du ministère indonésien des Forêts. L'objectif est de fournir un refuge aux orangs-outans capturés illégalement ou directement menacés, ainsi que de réhabiliter les orangs-outans orphelins, avec pour but ultime de les relâcher en liberté dans la nature.

Où se trouve l’ÉCOLE DE LA FORÊT de Bornéo ?

L'ÉCOLE DE LA FORÊT est constituée d'une vaste zone forestière de 100 hectares située entre les villes de Balikpapan et de Samarinda. Cette surface offre un espace de vie naturel aux jeunes orphelins orangs-outans, à qui l'on enseigne les techniques essentielles de survie en forêt par des méthodes thérapeutiques et de réhabilitation personnalisées.

Pourquoi les orangs-outans doivent-ils être protégés ?

Les orangs-outans du Kalimantan oriental ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent obtenir. Il ne reste plus qu'environ 50 000 orangs-outans à Bornéo, ce qui représente un déclin de 80 % depuis 1950. Au cours de la même période, environ les trois quarts de la forêt tropicale de Bornéo ont été convertis pour des activités humaines, principalement pour l'agriculture industrielle comme les plantations de palmiers à huile, ou pour des activités extractives comme l'extraction de charbon. Les orangs-outans ont donc deux possibilités : mourir de faim ou voler de la nourriture dans les plantations. Pour cette raison, les agriculteurs les considèrent comme des voleurs ou des nuisibles qu'il faut tuer. Les orphelins sans défense sont arrachés à leur mère décédée et sont vendus ou détenus illégalement comme animaux de compagnie.

Avec le soutien de Jejak Pulang, QUATRE PATTES aide ces jeunes animaux par des soins experts et une réhabilitation individualisée, afin de leur donner une seconde chance de retourner là d'où ils proviennent, dans la forêt tropicale. Les orangs-outans de Bornéo sont inscrits sur la Liste rouge de l'UICN comme étant en danger critique d'extinction. Nous ne devons pas oublier à quel point les orangs-outans et les humains sont semblables, un fait qui rend leur survie encore plus importante pour nous.

Ce projet ne concerne pas seulement le sauvetage d'individus d'une espèce : dans leur habitat naturel, les orangs-outans réintroduits peuvent agir comme une espèce parapluie qui, par leur présence, protège d'autres espèces menacées comme les rhinocéros, les ours à collier, les singes nasiques (proboscis), et bien d'autres.
 

L'équipe présente sur place

Le programme de réhabilitation des orphelins orangs-outans est géré par une équipe de 19 «mères de substitution», 3 vétérinaires et 2 primatologues. Le processus de réhabilitation est aligné sur le développement naturel des orangs-outans et comprend un programme d'enseignement scientifique.  La plupart des orangs-outans confisqués sont des orphelins de moins de cinq ans. Bébés, ces orangs-outans sont trop jeunes pour vivre de façon autonome dans la nature. Ils ont besoin de mères de substitution humaines pour s'occuper d'eux et leur enseigner certains comportements essentiels avant de pouvoir subvenir à leurs besoins dans la nature. Selon l'âge, l'état mental et les connaissances déjà acquises, les orphelins orangs-outans commencent leur éducation dans l'ECOLE DE LA FORÊT à différents niveaux : jardin d'enfants, école de la forêt, ou l'Académie Orang-outan. Il est important que chaque orang-outan atteigne le niveau approprié à sa condition et à ses compétences individuelles, avant de passer à l'étape suivante.

Gonda

Ayant perdu sa mère à l'âge de 6 mois, Gonda est encore un petit garçon nerveux. Grâce à l'amour... 

faites sa connaissance

Tegar 

Meilleur ami de Gonda, Tegar est déjà très habile lorsqu'il... 

faites connaissance avec lui

Amalia

Première de classe, Amalia est un experte en construction de nids. Aidez-là à passer ses nuits au sommet des arbres...

faire sa connaissance

Robin

Parce qu'il aime tant les êtres humains, Robin ne pourra être relâché. Nous avons besoin de votre aide pour pouvoir lui offrir une ...

faites sa connaissance

Kartini 

Kartini est déjà très douée pour explorer la forêt. C'est la bonne amie du petit Gerhana.....

Faites sa connaissance

Gerhana

Le bébé orang-outan Gerhana adore manger! Dans quelques mois à pein, il est passé d'un bébé en état de ...

faites sa connaissance

Eska

Très coquine, Eska aime jouer à la lutte. Elle est bonne élève mais se laisse facilement distraire et...  

faites sa connaissance

Cantik

A 4 ans, Cantik se situe au milieu du groupe. Elle est comme une grande soeur pour les autres bébé et...
 

faites sa connaissance

parrainez un orang-outan

Soutenez les orphelins de Bornéo

devenir parrain